­
 

Partagez | 
 

 Khalän Sulimë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khalän Sulimë
L'Écorce
L'Écorce
avatar
Âge : 27
Philosophie : Idéalisme
Divinité(s) : Solarim, Dieu de la magie et de la nature
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
1460/5000  (1460/5000)
Adage: Greffé sur mon visage, le symbole de mon voyage.
MessageSujet: Khalän Sulimë   Sam 26 Juil 2014 - 18:01

Khalän Sulimë

Greffé sur mon visage, le symbole de mon voyage.


Genre: Masculin
Surnom: L'Écorce

Âge: 26 ans
Race: Humain

Terre d'origine: Paysan des forêts du nord de Bélin
Philosophie: Idéalisme

Faction: Aucune
Profession: Justicier solitaire & héraut vengeur

Magie  
Je ne possède pas la Flamme, mais j'ai été remarqué par Solarim



Aptitude(s) particulière(s): Élévation de la conscience, éveillement spirituel & compréhension de la vie. Il est, de ce fait, doté d'une incroyable patience et d'une  très grande compassion envers toutes les choses qui l'entoure. Favorisant la méditation, il est un être serein mais qui peut, paradoxalement, devenir un dangereux ennemi face à ceux ne respectant pas la beauté des choses. Le respect de la  vie lui est primordiale, et la connaissance son essence.


Apparence


Khalän Sulimë est un chasseur aguerri, jeune et fort.
D'une musculature moyenne, d'une taille raisonnable n'excédant pas les 1m86 et d'un poids lui permettant agilité et endurance, il est vêtu très légèrement. Un torse nu, une ou deux bandelettes aux bras et un simple pantalon brun, le tout affublé d'armes de chasse. En effet, il porte un carquois de 30 flèches sur le dos, accompagné d'un arc imposant mais léger. Il tient une faux presque aussi grande que lui, qui était auparavant utilisée dans les champs et les prairies mais dont la lame a été changée pour trancher la chair. Il détient également un poignard aiguisé à son talon et à sa ceinture est accrochée une petite sacoche brune contenant quelques pièces, ainsi que quelques cartes du monde y étant attachées d'une simple ficelle.

En ce qui concerne son visage, il n'en a plus ou plutôt, il ne veut plus le voir, lui rappelant d'atroces souvenirs. Il est en lambeaux, marqué de ses bourreaux, et dissimulé derrière un masque fait d'une écorce solide, seuls deux trous à celle-ci permettent de dévoiler ses yeux verts. Il a de courts cheveux châtains virant au sombre brun.

De par son masque, certaines personnes le connaissent sous le nom de "L'écorce".


Personnalité


Sensible à la beauté des choses, à l'élévation de la conscience et à l'éveillement spirituel, il a tout de même perdu de sa sociabilité. Devenu distant, fermé et ne cherchant qu'à purger sa triste vengeance, il ne recherchera pas le contact, à moins que cela puisse l'aider dans son périple. Pourtant, il n'hésitera pas à défendre le juste et ne se soumettra aucunement aux bourreaux lui faisant face. Sous cette apparence effrayante, voilé d'un masque d'écorce n'exprimant aucun sentiment, il peut être tout le contraire.

Le masque qu'il porte n'avantage en rien ce recul vis à vis des autres.
Il pense beaucoup, réfléchit énormément et se parle à lui même, passant parfois des heures à discuter en son esprit sur ce qui l'entoure, sur les gens qu'il observe, sur le ciel et les nuages au-dessus de lui, les oiseaux se posant sur une gouttière ou au simple sourire d'une enfant. De ce fait, c'est un être extrêmement patient, intemporel, qui ne semble pas avoir de réel notion du temps. La beauté semble partout et l'enivre de compassion, mais l'horreur n'est jamais loin d'elle, et d'un simple rêveur peut surgir un homme dangereux au cœur meurtri.


Histoire


Il existait un paisible petit village à proximité des denses forêts du nord de Belin.
Celui-ci était méconnu, ne portait de nom et n'avait de religion, assurant une indépendance exemplaire et une tranquillité sans égale. Un environnement plaisant emplissait le cœur des paysans et de leur famille sous les chants mélodieux des créatures du firmament. Et tandis que se déversaient les rivières dans le versant de la plaine aux enfants, les  jeunes, quant à eux, batifolaient à d'autres choses. Les champs, en pleine journée, semblaient refléter les lueurs de l'astre brulant alors que les vertes prairies s'enivraient de multiples couleurs florales et, enfin, les nombreuses sources aguichaient les regards en direction des hautes montagnes indomptables.

La petite communauté était principalement formée d'humains et de Sulis fidèles à la terre nourricière, loin des pavés et des cheminés accolées des grandes cités. Les quelques familles se réunissaient lors de grands banquets mensuels où festoyait tout le village sous la voûte étoilée, accompagné de feux ardents rôtissant les délicieuses carcasses que les chasseurs s'étaient empressés de rapporter pour l'événement.

Parmi ces chasseurs, il y avait Khalän Sulimë, une jeune homme qui s'était démarqué par ses diverses prouesses et son esprit vaillant. Tout le monde le connaissait et l'aimait, le charriait, l'enlaçait comme un frère ou se joignait à lui lorsqu'il s'agissait d'organiser quelques défis et, de ce fait, garantir une bonne ambiance. Il était bon chasseur, bon fêtard, bon ami, bon confident, bel homme, c'était un être fidèle et empli de bonté. Il était un être aimé qui aimait les autres, mais plus encore, il était tomber éperdument amoureux de Timpë, une jeune Suli. Elle était la jeune fille d'une famille de Sulis, dévouée à Solarim et Ëyà, enclin à la spiritualité et à l'éveillement de la conscience, une assemblée de Felidaes côtoyant intimement la nature par la méditation et la vacuité de l'esprit. Et bien que Khalän n'y comprenait pas grand chose, il s'y essaya en demandant conseil au père de famille, espérant que celui-ci laisse à sa jeune fille l'opportunité de lui inculquer la compréhension de la beauté en toute chose. Et chose faite, Timpë fut assignée à cette tâche, et commença alors une danse voluptueuse entre regards complaisants et affinités réciproques tout en éduquant le jeune chasseur au dieu Solarim et à la divine entité Ëyà. Evidemment, la jeune Suli finit par tomber amoureuse du jeune chasseur et tous deux s'accouplèrent un soir de pleine lune, sous un arbre gigantesque, au bord d'une rivière serpentant une prairie isolée non loin des hautes montagnes enneigées.

Le couple mixte formé, le village l'accepta avec enthousiasme et, bien que dérangeant la normalité, aucun villageois ne s'y opposa. Malheureusement, quelques inquiétudes rongèrent les chefs de famille et ceux-ci décidèrent d'une seule condition à l'épanouissement du couple ; que celui-ci ne se montre à aucun autre village, qu'importe, le secret de leur amour ne devait s'étendre en dehors, pour la sécurité et la prospérité de celui-ci. une Humain et une Suli n'était guère bien vu par la majorité du monde et beaucoup de couples, par le passé, en souffrirent. Khalän et Timpë, comprenant cela, acceptèrent cette simple condition sans une once d'hésitation et vécurent ainsi quelques merveilleuses années ensemble.

Puis un jour, le voile noir de la mort s'abattit sur le village.
Trois individus, une Humain, un Nain et un orc, massacrèrent les villageois désarmés, pillèrent et violèrent, tranchant la chair et enflammant les chaumières. Les cris d'agonies remplacèrent durant toute une après-midi le chant des oiseaux. Un père succomba de ses blessures tandis que le fils tomba, transpercé d'une lame longue, d'un marteau solide ou d'une flèche rouillée. Et une fille mourut devant sa mère hurlante avant que l'airain ne brise son crâne, et un enfant essaya de fuir avant qu'une flèche n'atteigne sa carotide, et d'atrocités en atrocités durant tout le jour sans que ne cesse le sang de couler.

Et désespérément, un couple essaya de fuir, courant à vive allure à travers les bois, main dans la main. Traversant une immense prairie, évitant une flèche, deux, puis trois. Ensuite, essoufflée, la jeune Suli sécha ses larmes en s'appuyant contre un arbre avant qu'une flèche ne transperce son cœur. Et le jeune homme, recevant quelques gouttes de sang de sa bien-aimée au visage, la rattrapa durant sa dernière chute. Et n'ayant eu le temps de vivre plus, elle s'en alla dans ses bras fébriles et tremblants. Et les hurlements du chasseur déchirèrent le bois et, portés par le vent, guidèrent les trois individus à eux.

Le marteau massif du nain percuta violemment le visage de Khalän, le laissant dans les vapes et les sanglots. Puis, l'Orc, d'une flèche rouillée, tira à bout portant dans l'abdomen du pauvre homme avant que la longue lame de l'Humain ne s'amuse à lacérer son joli visage en d'épais lambeaux de chairs. Finalement, sous les rires des trois monstres, le corps de Khalän fut aspergé d'urine et abandonné sur place, non loin du corps de sa bien-aimée qui par miracle ne fut victime d'aucune abomination. La main ensanglantée du pauvre jeune homme essaya vainement d'atteindre celle inerte de Timpë, dont le regard était vide et grand ouvert en sa direction. Puis, régurgitant une dernière salve de sang qui finalement s'échappa hors de sa bouche, il s'évanouit.

Deux jours plus tard, le jeune chasseur au cœur meurtri, qui survécu par la main du destin, se releva douloureusement et retourna avec grand mal jusqu'à sa petite bâtisse, où il vivait avec Timpë. Là, nourriture et eau était en abondance, et bien que de moitié consumé par les flammes, le garde-manger n'avait cédé. Et il eut fallu au pauvre Khalän quelques jours de convalescence pour être capable de sortir à nouveau de chez lui et d'amasser tous les corps pour les y brûler dans un grand bûcher au centre du village anéanti, désolé, triste et sans un rire. Les flammes montèrent haut dans le ciel, effaçant une courte existence de sérénité et d'amour. Mais pire fut ce qu'elles effacèrent en Khalän, emplissant son esprit de haine entremêlant tristesse et incompréhension. Le reflet du brasier révéla son visage défiguré, des yeux verts se noyant dans une colère sans nom et la promesse d'une justice. Et depuis ce jour, le visage des trois bourreaux n'arrêtèrent de le hanter, éveillé qu'il était, et dans ses songes, le regard vide de sa bien-aimée et l'instant de sa mort se répétant chaque nuit.

Khalän enterra Timpë sous le gigantesque arbre de leur première nuit d'amour et se promit de la venger, et de tous les venger. Alors, durant à peu prés six mois, il resta seul dans ce macabre endroit qu'était devenu ce village. Il se remit de ses graves blessures, s'entraîna dur et se prépara pour le fameux départ. Il étudia les cartes du monde, mémorisa les différentes peuplades, lu d'innombrables livres, mais pourtant se sentait exclu de tout ça. Ce n'était pas son monde, mais il l'arpenterait de fond en comble pour retrouver les trois monstres dont les visages ne s'étaient aucunement émancipés de sa mémoire.

Et le jour du grand départ vint enfin. Il était vêtu comme pour partir à la chasse, ses armes entreposées sur le corps. Un carquois de 30 flèches sur le dos, l'arc du chasseur à ses côtés.
Une faux imposante enserrée en sa main droite, celle pour y couper les cultures.
Un poignard aiguisé à son talon. Et enfin, une petite sacoche brune à sa ceinture, contenant quelques pièces et les cartes du monde y étant attachées d'une simple ficelle.

Ne lui restait qu'un seul détail, l'emblème symbolique de son périple, l'écorce solide de l'arbre gigantesque de Timpë. Un morceau de bois imposant faisant office de masque à moitié greffé à son visage, exposant une haine vengeresque  et cachant un visage mutilé.

Franchissant le pas de la porte, il quitta la bâtisse et alla jusqu'à l'arbre gigantesque, y demanda le soutien du dieu Solarim, avant  de quitter le village pour la première fois de sa vie. Et jamais, il n'y retournera sans avoir tué les trois monstres, vengé les siens et sa bien-aimée.


Hors-jeu


De quelle façon as-tu trouvé le forum ?

→ Par Eramos d'Irifuse.

As-tu des suggestions ou des commentaires ?

→ Une histoire très bien ficelée et un monde dangereux mais fascinant à découvrir.

Quel est le code de validation caché dans les règlements? En l'inscrivant vous acceptez de vous soumettre aux règles établies.  

→ ...


La vallée d'Ildir soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif et adaptée par Thaom Melcrudak


Epopée de Khalän
Dévot de Solarim : L'Exaltation - Flore sauvage

Monture de Khalän :
Brume:
 
Ancien visage de Khalän :
Avec le masque:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ildir.purforum.com/t939-epopee-de-khalan-sulime
Zéphira Delsola
Dame de Bélin
Dame de Bélin
avatar
Philosophie : Compassion (Loyal, Bon)
Divinité(s) : Litrish, Phélemée et Revoran.
Faction ou Clan : Au service de Bélin

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
2790/5000  (2790/5000)
Adage: « Mon peuple est à part, mais jamais séparé. Libre, mais jamais seul. »
MessageSujet: Re: Khalän Sulimë   Sam 26 Juil 2014 - 21:40

Bonsoir bonsoir !

Alors, ce serait bien que tu détailles un peu plus ton aptitude particulière. Par détailler j'entends nous dire ce que ça fait précisément. Tu comprends bien que là on a pas matière à valider vu qu'on ne sait rien de ton aptitude.

Ensuite les cheveux bleus, non. Tout comme on interdit les cheveux roses, verts ou fluorescents. Privilégie une couleur naturelle, s'il te plaît <3

Je dois dire que j'ADORE sa mentalité. J'ai rien de plus à dire, j'aime beaucoup. L'histoire est touchante, c'est rare de voir des gens jouer des personnes gravement mutilés (comme des grands brûlés ou des unijambistes).
Cette touche d'originalité est tout à ton honneur, mon cher !

Edition1 : Ah, je viens de relire et "Émissaire de la Vengeance" ce n'est pas vraiment une profession. Ce n'est pas vraiment une occupation non plus, tout au plus un titre.
Pour remplir ce champ autrement tu peux mettre sa profession avant qu'il ne parte sur les routes ou mettre simplement "mercenaire", dans le sens où il n'a pas de travail mais se fait payer pour divers services qu'il rencontre sur son chemin (aider un marchand, escorter un paysan, espionner une personne pour quelqu'un, surveiller les chèvres...)


ps: j'ai une petite idée pour ton perso étant donné son background, mais j'aimerais d'abord voir les modifications que tu fais ♥ A bientôt donc !


Ah et ...

Citation :
un humain, un nain et un orc
On dirait le début d'une bonne blague... J'ai eu un petit rictus, désolé ! xD


The Kindness and Beauty

I’ve learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will always remember how you made them feel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khalän Sulimë
L'Écorce
L'Écorce
avatar
Âge : 27
Philosophie : Idéalisme
Divinité(s) : Solarim, Dieu de la magie et de la nature
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
1460/5000  (1460/5000)
Adage: Greffé sur mon visage, le symbole de mon voyage.
MessageSujet: Correction de la fiche   Dim 27 Juil 2014 - 7:36

Bonjour/bonsoir,

Merci pour cette réponse rapide.
Et comme dit dans la description, je suis quelqu'un de très patient.
De ce fait, prenez votre temps.

J'ai donc quelque peu modifié ce qu'il fallait, en espérant que cela vous convienne.
Et pour vous éviter de rechercher ces détails dans cette fiche de présentation, je vous les expose ci-dessous.

- Aptitude surnaturelle :
Elévation de la conscience, éveillement spirituel & compréhension de la vie.
Il est, de ce fait, doté d'une incroyable patience et d'une  très grande compassion envers toutes les choses qui l'entoure. Favorisant la méditation, il est un être serein mais qui peut, paradoxalement, devenir un dangereux ennemi face à ceux ne respectant pas la beauté des choses. Le respect de la  vie lui est primordiale, et la connaissance son essence.

- Profession :  Justicier solitaire & héraut vengeur

- Il a de courts cheveux châtains virant au sombre brun.


Voilà qui est fait. Bien à vous!


Epopée de Khalän
Dévot de Solarim : L'Exaltation - Flore sauvage

Monture de Khalän :
Brume:
 
Ancien visage de Khalän :
Avec le masque:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ildir.purforum.com/t939-epopee-de-khalan-sulime
Zéphira Delsola
Dame de Bélin
Dame de Bélin
avatar
Philosophie : Compassion (Loyal, Bon)
Divinité(s) : Litrish, Phélemée et Revoran.
Faction ou Clan : Au service de Bélin

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
2790/5000  (2790/5000)
Adage: « Mon peuple est à part, mais jamais séparé. Libre, mais jamais seul. »
MessageSujet: Re: Khalän Sulimë   Dim 27 Juil 2014 - 8:30

Hey Mister !
Super !

J'avoue pour ta capacité je m'attendais à quelque chose de plus magique et... Well, en fait c'est pas vraiment "magique" dans le sens Ildirith. La description est très bien, c'est tout ce que je voulais savoir donc... JOB DONE!
Aussi tu as sans doute commencé ta fiche avant un récent changement, une capacité surnaturelle est maintenant appelée "aptitude particulière". Ce qui élargit aussi le champ de possibilités étant donné qu'on accepte toujours les aptitudes "magiques" pourvu qu'elles n'empiètent pas sur la magie réelle. BREF ! Tout est bon chez toi, c'était juste pour t'informer cheers

Malgré que tu aies tout isolé j'ai quand même relu ta fiche et tout est nickel, je peux parfaitement te valider comme ça.

Cependant, je ne vois pas tellement pourquoi ton personnage ne croirait pas en une divinité.
Sur Ildirith leur existence est "avérée". Si ton personnage a grandi avec des Sulis (qui vénèrent, entre autre, Solarim et Ëyà) il est forcément touché par la spiritualité, de même que son élévation de la conscience prendrait forcément en compte les actes des Dieux.
Si je te pose cette question c'est parce que je pense que ton personnage pourrait prétendre à la magie spirituelle (qui sortira lors d'une prochaine mise-à-jour). Le nombre de place sera limité. Je t'adresse un mp avec les "modalités" de cette dite magie, de cette façon on en discutera sans non plus noyer ta fiche dans une discussion.

A très vite ! Wink


The Kindness and Beauty

I’ve learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will always remember how you made them feel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphira Delsola
Dame de Bélin
Dame de Bélin
avatar
Philosophie : Compassion (Loyal, Bon)
Divinité(s) : Litrish, Phélemée et Revoran.
Faction ou Clan : Au service de Bélin

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
2790/5000  (2790/5000)
Adage: « Mon peuple est à part, mais jamais séparé. Libre, mais jamais seul. »
MessageSujet: Re: Khalän Sulimë   Dim 27 Juil 2014 - 15:55

Fiche validée.

N'oublie pas d'aller remplir le formulaire du journal de bord : www
Tout a été vu avec Khalän par mp. Mister est prêt à recevoir sa couleur cheers


The Kindness and Beauty

I’ve learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will always remember how you made them feel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anar Curunir
Fureur-dragon
Fureur-dragon
avatar
Âge : 27
Philosophie : Individualisme
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Sang-mêlé
Réputation:
750/5000  (750/5000)
Adage: J'atteindrais la Gloire dans l'Honneur, le Respect...Et le sang!
MessageSujet: Re: Khalän Sulimë   Lun 28 Juil 2014 - 12:01

Bienvenue et félicitation pour ta validation Noble justicier!

Je sens que nos chemins vont se croiser sur les terres d'Ildir, en bien ou en mal, nous le verrons rapidement! :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Khalän Sulimë   

Revenir en haut Aller en bas
 

Khalän Sulimë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Epopée de Khalän Sulimë
» [Terminée] Le calme après la tempête... ou presque (Pv Khalän)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir :: ­­­­ :: Les fiches de présentation :: Validées-