­
 

Partagez | 
 

 Le coût de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 217
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Le coût de la vie   Dim 13 Juil 2014 - 15:39

Sur Ildirith vous n'aurez pas besoin d'acheter véritablement vos objets. Si vous créez un chevalier il est inutile de paniquer à la vue des prix de son équipement puisque vous l'aurez dès votre validation. Il en va de même pour tous les autres personnages, que vous ayez besoin d'un arc, d'un remède contre le poison ou d'une auberge où passer la nuit dans vos rp. Vos revenus "théorique" sont en fonction de votre personnage.

Ce topic n'a pas pour but de vous faire passer votre temps à compter votre argent. Premièrement car vous n'en aurez pas concrètement et surtout parce que son seul et unique but est de vous donner une idée du coût des objets, des services et des autres denrées achetables un peu partout sur Ildirith.

Ces prix sont variables, comprenez qu'aucun d'eux n'a de valeur fixe et certains marchands pourront vous les faire moins chers, d'autres pourront doubler le prix en vue de négocier ou encore vous les donner contre service rendu. C'est vraiment pour vous donner une idée globale.

La seule chose que l'on vous demande c'est de rester logique avec votre personnage.
Si vous jouez un paysan il va de soi que ses revenus seront bas et qu'acheter un cheval sera pour lui de l'ordre de l'investissement et que le perdre pourrait causer sa ruine, tandis que si vous jouez un membre de la famille royale il se pourrait qu'il ne sache même pas combien de chevaux se trouvent dans les écuries et vous pourrez théoriquement acheter tout et n'importe quoi.


Les revenus par profession

  • Un paysan gagne ce que ses terres lui rapportent. Ses revenus seront diamétralement opposés suivant ses activités : s'il est apiculteur il y a de fortes chance pour que son niveau de vie soit élevé contrairement à un éleveur de chèvre qui aura des revenus moindres même en vendant le fromage de ses bêtes.
  • Un artisan ou maître artisan est soumis aux mêmes caprices. En fonction de ses activités et de sa réputation son niveau de vie peut être confortable ou proche du seuil de pauvreté.
  • Un militaire gagne de l'argent en fonction de son rang et son rang lui est attribué suivant ses possessions. S'il a un cheval, il sera dans la cavalerie, il gagnera donc plus qu'un autre en étant privé et qui se retrouvera dans l'infanterie. Au sein même de cette hiérarchie se dresse les rangs, un capitaine gagnera largement plus qu'un soldat mais beaucoup moins que le chef de guerre.
  • Un marchand fait parti de la haute-bourgeoisie, peu importe ce qu'il vend il aura toujours des revenus supérieurs aux autres classes sociales, exception faite de la noblesse. Ils ont un train de vie luxueux mais doivent se consacrer corps et âme dans leur domaine, ce qui n'est pas le cas des nobles.
  • Un officier (responsable d'un office), est une personne désignée par le seigneur pour remplir une fonction particulière. Elle peut être issue de n'importe quel milieu (paysan, artisan, marchand...) et c'est une place de choix car elle offre réputation et argent.
  • Un chevalier est un combattant pourvu d'un titre de noblesse. Il n'appartient pas au corps de l'armée, il obéit directement à un seigneur. Plus qu'un salaire, certains possèdent un véritable capital (armures/armes/chevaux/écuyers...). A titre d'exemple la garde royale est constituée de chevaliers.
  • Un noble ne travaille pas, il vit de l'argent de ses fiefs (gérés par les paysans), d'impôts, d'unions contrôlées et d'héritage. Les nobles sont en possession de la majorité de l'argent sur Ildirith même s'ils ne représentent pas plus de 5% de sa population.
  • Le clergé vit grâce à la dîme, il prélève une partie de la production des paysans (bétail, céréales, vin...) avoisinants qui sera ensuite revendue par et pour le clergé. Les membres des institutions religieuses ne vivent pas dans l'opulence, ils dépensent ces "revenus" dans l'entretien des lieux de culte et gardent pour eux le stricte nécessaire.


La nourriture

Les aliments se payent au poids et le prix varie suivant la rareté du produit désiré.

  • Le pain complet est le produit le plus accessible. 1kg vaut 2pc.
  • Les œufs se payent au nombre. 3 œufs valent 1 pc.
  • Le fromage est également une denrée commune. 1kg vaut 8pc.
  • Le sel est utilisé comme moyen de conservation des viandes et du poisson. 1kg vaut 1pa.
  • Le miel remplace le sucre (inexistant sur Ildirith), les plus pauvres n'y ont pas accès. 1kg vaut 6pa. La cire vaut plus du double pour la même quantité.
  • Les fruits et légumes  se payent au nombre (ou à la grappe/botte), pour un fruit ou légume régional il faut compter entre 1pc et 1pa.
  • Les fruits et légumes exotiques (non issus de votre région) valent de 1pa à 1po l'unité.
  • La graisse de porc sert à cuir et enrichir les aliments. 1kg vaut 1pa.
  • L'huile sert à la préparation des herbes et épices. 1l vaut 1pa, 5pc.
  • L'huile d'olive est réservée aux classes supérieures. 1l vaut 5po.
  • Les épices sont réservées aux riches (nobles, haut-bourgeois, marchands...). 1kg vaut 20po.


La boisson

L'eau est gratuite, les autres boissons se payent au litre et le prix varie suivant la qualité et la rareté du produit désiré. Dans les auberges on paye à la choppe.

  • Le lait est, avec l'eau, la boisson la plus consommée/utilisée. 1l vaut 5pc.
  • Le vin de basse qualité est la boisson alcoolisée la plus consommée. 1l vaut 8pc.
  • La bière est la seconde boisson alcoolisée la plus consommée. 1l vaut 1pa.
  • Le vin de qualité est très courant chez les classes sociales plus aisées. 1l vaut 5pa.
  • Les grands crus, le vin blanc et le cidre sont réservés aux riches. 1l vaut 15po.


Le code vestimentaire

De la couleur de votre robe à la qualité du cuir de vos chaussures, jamais vous n'aurez été jugés plus par vos habits que sur Ildirith.

  • Les vrais bijoux sont réservés aux classes sociales aisées, comptez 3po pour une simple pierre taillée "sans valeur" et plusieurs dizaines pour un travail d'orfèvrerie.
  • Les matières nécessaires à la confection d'habits de basse qualité (lin, chanvre, laine, cuir) vont de 5pc à 5pa le mètre. Les matériaux plus raffinés (coton, feutre) sont sensiblement plus chers à un peu moins de 1po le mètre. Quand aux matériaux dits nobles (fourrure, soie, satin, velours) ils sont inaccessibles aux personnes n'appartenant pas à la bourgeoisie puisqu'il valent jusqu'à 20po le mètre.
  • Les prix des habits eux-mêmes dépendent des teintures qui sont appliquées aux tissus. Il en existe des basiques qui sont souvent ternes et peu résistantes mais qui ont le mérite de n'augmenter que légèrement le prix du tissu, mais aussi de meilleure qualité qui sont vives et résistantes. Ce sont les plus prisées et donc les plus chères. Certaines couleur sont plus rares que d'autres comme le carmin, l'émeraude, le saphir, l'orpiment (pouvant aller jusqu'à une cinquantaine de pièce d'or pour un flacon)... Plus votre habit est coloré et brodé plus vous prouvez que vous avez de l'argent.


Les armes et armures

La matière, la qualité (équilibre, finitions...) et l'artisan lui-même déterminent le prix de l'arme ou de l'armure.
Les prix ci-dessous correspondent au "bas de gamme", une arme/armure simple, sans fioritures, faite par un artisan lambda. Pour une arme/armure forgée par un maître en la matière vous pouvez facilement multiplier les prix par dix.

  • Les armes en bois sont beaucoup moins chères que les armes en métal (maximum 5po).
  • Un arc d'expert ou une arbalète vaut plus ou moins 10po.
  • Les armes d'hast sont très prisées et étonnamment peu chères (8po).
  • Une épée longue, une épée courte ou une hache à une main sont sensiblement au même prix (15po) c'est surtout le volume qui fait la valeur. Une claymore ou une hache à deux mains peut valoir jusqu'à 50po.
  • Les marteaux, masses et fléaux sont relativement chers (30po).
  • Les boucliers composés de plusieurs couches de cuir ou faits de bois sont abordables (5po). En revanche les prix s'affolent dès que le métal est utilisé, 10po pour un bouclier bardé de métal et jusqu'à 30po pour un bouclier entièrement métallique. Ces prix varient suivant la taille du bouclier et peuvent aller jusqu'à 50po.
  • Les armures en cuir souple sont les plus abordables, comptez 5pa pour le plastron ou pantalon, moitié moins pour la paire de gants ou de bottes. Protection sommaire.
  • Les armures en cuir rigide, formée à partir de cuir souple trempé dans de la cire, comptez aux alentours de 2po pour les pièces de grande taille et 1po pour le reste. Très résistant aux coups perforants (estoc, flèches...).
  • Les armures d'écailles, appelée ainsi car il s'agit de petites écailles de métal ou de bois superposées, comptez 5po pour un plastron ou pantalon, 3po pour la paire de gants ou de bottes. Efficace contre le tranchant des lames mais faible aux coups perforants.
  • La cotte de maille, lourde chemise faite d'un maillage de petits anneaux d'acier, comptez 5po. Agit comme une seconde peau mais très difficile à porter du fait de la mauvaise distribution du poids, demande une certaine habitude.
  • Pièces en métal, elles peuvent être forgées dans les différents métaux d'Ildirith. Le mot "pièce" désigne l'ensemble des éléments nécessaires à la confection d'une armure complète (casque, cuirasse, spalières, jambières...). L'armure la plus courante est en acier Norpalien et, malgré son prix déjà exorbitant, c'est aussi la moins chère de toute (10po pour les plus grosses, 7po pour les plus petites).

A titre d'exemple l'armure d'un chevalier (harnois) est composée : d'un heaume, d'un gorgerin (protection du cou), d'une cotte de maille, d'un plastron et d'un dos (fixés ensemble ils forment la cuirasse), de spalières (protection des épaules), de canons d'arrière et d'avant bras reliés par une coudière, d'un gantelet, de jambières, d'un cuissard, d'une genouillère, d'une grêve et d'un soleret (protection des tibias et pieds).

Nous vous laissons imaginer le prix d'un tel attirail, sans compter le fait que le cheval porte également une armure et que le chevalier ne se battra sans doute pas à mains nues.


Services et objets divers

  • Dormir dans une auberge de très basse qualité peut valoir jusqu'à 5pc. Une auberge normale (comprenez où vous pourrez dormir sur vos deux oreilles) vous devrez payer 1 à 2pa. Les auberges dans les villes doublent voire triplent ces prix suivant leur emplacement.
  • Un cheval peut valoir facilement une centaine de pièces d'or suivant son âge, son état de santé, sa race, sa valeur affective et son origine. Comptez bien minimum 30po pour un canasson fébrile et bien plus d'une centaine pour un pur-sang.
  • Les remèdes efficaces des apothicaires sont souvent trop chères pour les paysans (minimum 1po unité) et les potions des alchimistes visent une clientèle beaucoup plus aisée (minimum 15po unité).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le coût de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: Nécessaire du joueur :: Systèmes de jeu :: Système monétaire-