­
 

Partagez | 
 

 Petits meurtres en prose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vulyn Bagial
La lame noire
La lame noire
avatar
Âge : 20
Philosophie : Egoïsme
Faction ou Clan : La Guilde

Attributs
Races: Tiefflin
Réputation:
450/5000  (450/5000)
Adage: La mort rattrape ceux qui la fuient.
MessageSujet: Petits meurtres en prose   Lun 26 Mai 2014 - 14:29

Au soir d'ombre et de bruit,
Se glissant hors du lit;
Une forme singulière, mortelle
Aux kriss voyant la mort, irrationnel ?

Une fanfare de silence
Accompagnant l'enfer,
Son couteau blanc s'élance,
Saignant ainsi le fer.

Au fil de sa lame
Beaucoup ont vu passer,
D'une femme sans état d'âme
Souvenirs effacés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulyn Bagial
La lame noire
La lame noire
avatar
Âge : 20
Philosophie : Egoïsme
Faction ou Clan : La Guilde

Attributs
Races: Tiefflin
Réputation:
450/5000  (450/5000)
Adage: La mort rattrape ceux qui la fuient.
MessageSujet: Re: Petits meurtres en prose   Mer 28 Mai 2014 - 17:35

Hors-Rp:
 

Un mouvement. Une ombre. Ouf, seulement la lune, cachée par un nuage, qui illumine un bâtiment. Un souffle. Une goutte de sueur tombe. Un clignement d'oeil. Vulyn traversa la rue avec une rapidité féline. Son contact se trouvait à quelques mètres, mais il n'allait pas approcher. Sa couverture ne pouvait pas être compromise. Il jeta une bourse, qu'elle rattrapa mécaniquement. Un vol, avec autorisation de tuer. Comme d'habitude.

Quelques instants plus tard, dans la nuit...

Voilà, cette maison. C'était sa cible. Protégée par des mercenaires Orcs. Elle fit le tour de la maison, d'ombre en ombre. Une entrée à l'arrière, peu protégé. Une aubaine. Bien que suffisamment habile pour tuer un Orc, Vulyn n'envisageait pas de les combattre, encore moins en groupe. Elle se faufila. La porte grinça, un Orc s'approcha. Elle se glissa contre un arbre. La lumière nocturne la camouflait à la perfection. Un jet de sang mouilla l'herbe. Elle s'introduisit dans la maison. À l'oreille, elle comptait cinq Orcs et deux humains. Elle patienta quelques instants. Le pas velouté d'un Suli : sa cible ! Elle patienta encore. Au bout de quelques minutes, elle avait compris les chemins des patrouilles. De cachette en cachette, Vulyn rejoignit la chambre du Suli, laissant derrière elle deux Hommes morts et autant d'Orcs assommés. Elle regarde par la serrure. Le félin dormait. Elle s'insinua dans la pièce. L'ouï du Suli le réveilla, mais la Tieffline fut plus rapide. Son couteau se plaça sous la gorge.

-Un bruit et tu es mort

Le Suli fit un signe d'acquiescement. Il chuchota.

-Que veux-tu ? Je peux tout t'offrir! Je te rendrais plus riche que le roi Nain et tu vivras plus longtemps que les légendes !

-Tu sais très bien ce que je veux... Elle colla la lame contre la jugulaire et continua sur un ton platonique : Je veux l'anneau de Gratagkas.

Le Suli resta sans voix. Il prit une lente bouffé d'air.

-Tu n'as aucune idée de la valeur de cette bague. Si tu me laisses la vie sauve, je te paye le double de ton contrat ! La lame trancha la surface de la peau et le félin gémit de douleur. Le triple ... Non, le quadruple!

Vulyn réfléchit. Le Suli écarta le kriss et invita la Tieffline à le suivre, ce qu'elle fit. Il lui proposa un sac de pièce. Il y avait bien plus que son contrat, mais il n'avait pas besoin de savoir.

-Bien, maintenant, dis moi qui voulais cette...

Il ne finit pas sa phrase en crachant du sang sur la jeune femme. Il baissa doucement la tête. Le trou béant dans sa poitrine lui arracha facilement un cri, vite étouffé par un second coup de couteau, qui lui trancha les cordes vocales.

-Je travaille pour la guilde, et personne ne trahit la guilde... Par contre, j'accepte ton don à notre cause. Elle lui adressa un sourire et empocha la bourse.

Le félin allait mettre un certain temps à mourir, mais sans pouvoir bouger ou crier, il allait souffrir... Elle aurait aimé que son père souffre ainsi. Vulyn fouilla la chambre et très rapidement trouva l'anneau. Elle sortit de la maison aussi facilement qu'elle fut entrée et alla rejoindre son contact. Elle lui donna la bague. Il s'empressa de vérifier et donna l'autre moitié du contrat. Ils disparurent tous deux, aussi vite qu'une ombre à la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaom Melcrudak
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
avatar
Âge : 35
Philosophie : Idéalisme
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : Clan Ours-hurlant

Attributs
Races: Orc
Réputation:
3020/5000  (3020/5000)
Adage: Mérite mon respect par la bravoure
MessageSujet: Re: Petits meurtres en prose   Jeu 29 Mai 2014 - 15:36

Pour cette nuit sanglante mais fructueuse, l'ombre de la Guilde reçoit 5 pièces d'acier. Étant donné la qualité d'exécution et la rapidité dont elle a fait preuve, le nom de Vulyn se propage , on fera sans doute appel à elle très bientôt. Bravo pour ce premier jour de travail, Tiefflin ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Petits meurtres en prose   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petits meurtres en prose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petits meurtres en famille [Lestrange]
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Les petits cailloux d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-