­
 

Partagez | 
 

 Nouvelles de Norpalie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Nouvelles de Norpalie   Ven 2 Mai 2014 - 11:58

Un pas qui résonne dans la pièce vide. Puis un second. Une légère couche de poussière se lève à chaque pas malgré les nettoyages quotidien. Telle était la nature des Steppes Ardentes. Nul endroit n'échappait au sable. Et surtout pas les criminels, bannis à jamais de Crire-Au-Sable. Je repensais au visage de cet Orc à la peau sombre qui avait tenté d'assassiner l'amant de son épouse. Si l'adultère était un délit, le meurtre était un crime à Crique-Au-Sable et bien que ma fonction ne soit pas de spécifiquement m'atteler aux affaires judiciaires civiles, j'avais été présent lorsqu'il avait été libéré de ses liens aux portes de la vile, encore hébété du jugement. Les portes s'étaient refermée tandis qu'il contemplait l'étendue des steppes devant lui. Nul ne l'aiderait, il était bannis, aussi bon que mort. Ses proches le pleurerait puis l'oublierait. La tradition nous avait semble-t-il désensibilisés là où les voyageurs humains et nains semblaient horrifiés de notre pratique.

Je me tenais dans un des couloirs de la Mairie amenant à la Salle des Élus. Tout récemment élus moi-même au poste de Commandant des Chasses-Sables, j'étais tout à fait en droit de rentrer dans la pièce elle-même mais les armes y était interdite et je n'aimais pas confier ma Hache à un inconnu. Après tout, elle était mon lien avec mes ancêtres avec qui je ne partageais pas de chaire. Je pris simplement le temps de jeter un œil à ma cité qui semblait tourner au ralentit à cette heure où la chaleur était trop écrasante pour tout les travaux physiques. Alors que je m'apprêtais à prendre la direction de la salle, 3 petites silhouettes ailées se dessinèrent dans le ciel. Je fronçais les sourcils.

Avant que je n'arrive à la Salle des Élus, celle-ci semblait être en ébullition. Bien que plus de la moitié des élus ne soient pas présents à cette heure de la journée, les autres avaient de vifs sujets de conversations. J'appris quelques secondes plus tard que les trois silhouettes ailées avaient bien été, comme je le suspectais, des pigeons voyageurs. Il n'était pas rare d'envoyer plusieurs oiseaux porteurs d'une même missive au cas où l'un d'entre eux serait intercepté ou tué sur le chemin. La nouvelle était que des goules auraient attaqué Garde-Fort. Le Roi Jerodian marcherait sur leur dernière position connue. Les Goules avaient terrorisées, aux côtés de nombres d'autres créatures cauchemardesques, tout les peuples pendant près de 4 siècles. Il semblait cependant étrange qu'un message soit ainsi adressé à notre clan. Les orcs ne faisaient pas partie des peuplades les plus appréciés, et la Norpalie était de l'autre côté de la Mer des Larmes, sans compter qu'il faudrait presque deux mois de voyage pour atteindre Garde-Fort depuis Crique-Au-Sable.

Je m'installais à mon siège, récupérant les missives laissées à mon attention concernant les affaires militaires, je prenais le temps de les lire avant de remarquer le Maire Durz Horcheg se tenait près de moi. C'était un Orc mur dont les défenses commençait à peine à jaunir et dont la musculature restait impressionnante malgré sa fonction et son âge.


"Monsieur le Maire. Déclarais-je en forme de salutations."


"Commandant, répondit Durz Horcheg.
Vous avez dû entendre vos collègues en parler, nous avons reçut des nouvelles inquiétantes de la Norpalie."

"Vu l'agitation que cela à créer il faudra peu de temps pour que tout Crique-Au-Sable en entende parler."

"C'est bien là le problème, je n'ai pas l'intention de laisser des rumeurs agiter la ville et les Norpaliens ne sont pas réputés pour leurs vains alarmisme."

Je fixai le maire droit dans les yeux. Je pensais savoir où il en venait, mais une question demeurait.

"Pourquoi moi ? M'envoyer en Norpalie m'éloignera des intérêts des Chasses-Sables et de l'armée" Demandais-je très sereinement, la question relevait de la pure curiosité.

"Mais qui de mieux pour évaluer les risques réels et les besoins militaires de notre clan si les goules devaient refaire leurs apparition de notre côté de la Mer des Larmes ? Et savoir quels sont les capacités de la Norpalie peuvent être une information intéressante elle-aussi."

L'information vaut de l'or, encore plus en cas de conflit. Connaître l'état des forces Norpalienne serait toujours utile et laisser savoir au Roi Jerodian que les Orcs Griffes-Rouges pouvaient être de potentiels alliés ne pouvait être mauvais pour nous. Le Maire et moi n'avions pas rompu le contact visuel et il comprenait que j'acceptais la mission ainsi que tout ce qu'elle voulait dire.

"Prenez ce dont vous aurez besoin mais souvenez vous que vous devrez voyager léger. J'ai déjà envoyer un faucon à Bayou des Truands et ai fait arranger un transport, vous serez prit en charge dès votre arrivée en ville. De votre côté vous prendrez un de leurs pigeons avec vous, vous le ferez partir une fois en Norpalie pour prévenir le Roi Jerodian de votre arrivée. Mettez en ordre vos affaires et partez dans la nuit si possible."

J'acquiesçai. "A vos ordres Monsieur le Maire."
Revenir en haut Aller en bas
 

Nouvelles de Norpalie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» [Campagne] Nouvelles règles de campagne ''maison''
» Les nouvelles de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-