­
 

Partagez | 
 

 Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
avatar
Âge : 51
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
2650/5000  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi   Mer 30 Avr 2014 - 21:06

Joeffrey Hekhart

La vengeance sera notre pardon


Genre: Masculin
Surnom: Masque d'acier

Âge: 48 ans
Race: Humain

Terre d'origine: Norpalie
Philosophie: Avarice

Faction: Le Gantelet
Profession: Maître Inquisiteur & Grand conseiller du roi

Magie  
Je ne possède pas la Flamme


Aptitude(s) particulière(s): Charisme captivant
Cette capacité me permet d’user d’un charisme enjôleur et magnétique lorsque je le souhaite. Peu de gens résistent à l'attraction surnaturelle de mon pouvoir charmeur. Très pratique, certes, mais je n’en ai nullement besoin pour charmer la gente féminine.


Apparence


Certes, mon visage, mais lequel? Commençons donc par celui que je revêts pour me fondre dans la masse, pour demeurer toujours plus près de ce Seigneur de pacotilles. Cet apparat arbore une peau pâle, une barbe brune teintée de gris longue de 3 cm, un nez droit d'une largeur et d'une longueur moyennes ainsi qu’une bouche aux lèvres plutôt minces.
Des rides sont apparues depuis quelques temps déjà, venant creuser le masque en-dessous des pommettes et traversant le front. Sous ses yeux magnétiques couleur de glace on remarque aisément les cernes qui viennent ajouter l’âge et l’expérience à la renommée du personnage. Son air sérieux mais compatissant aura su en manipuler plus d'un sans difficulté, les gens sont si facilement charmés... De longs cheveux châtains et leur agréable ondulation complètent le tout en allant s’échouer entre les deux omoplates.

Mon vrai visage quant à lui ne s’encombre pas de détails inutiles, il se contente d’afficher ma vraie nature. Froid et éternel, terrifiant et solide, voilà ce que je suis. L’acier norpalien n’a d’égal en ce bas monde, et les marques sur le métal démontrent que les goules et autres immondices ont maintes fois tenté de percer ses défenses, mais en vain! Mon regard est un océan de glace et de détermination, aucune bouche ne lui est nécessaire pour transmettre son message. Tous s’agenouillent à la vue de ce masque qui n’en est plus un désormais, et chacun sait qu’il ne lui reste plus qu’à obéir pour ainsi conquérir en mon nom.

Pour ce qui est du reste, ma taille non négligeable pour les autres races frôle le 1,88 m. Mes épaules son larges et mon torse musclé et endurcit par les années de rigueur et de combat. Sans faire de moi le plus costaud, mon corps demeure solide malgré les années qui passent. Ma constitution est de fer et mon endurance réputée.
Lorsque je me rends à la cour du roi je revêts mes brassards et mon poitrail de cuir que je recouvre d’une longue cape de fourrure de loups gris. Ma fidèle hache d’armes ne quitte jamais mon flanc gauche tout comme les fines lames d’acier dissimulées le long de mes poignets. Toutefois je troque le cuir pour un alliage d'ogsanite et de carbonite lorsque vient le temps de retourner au Fort.Une cuirasse, des bottes ainsi que des gants suffisent à me protéger sans entraver mes mouvements. Ma cape que j’exhibe fièrement n’est que noirceur si ce n’est du phœnix rouge comme la braise en son centre qui rappelle à tous mes fidèles disciples qu’un jour viendra où le Gantelet renaîtra de ses cendres.


Personnalité


Faisant partie de la noblesse depuis mon tout jeune âge, je m’estime heureux d’avoir encore toute ma tête. Je ne me mêle pas des jeux de la cour, je n’en ai guère le temps. J’ai reçu une éducation pleine de sagesse et de bonne volonté, mais bon nombre de choses qui me sont utiles aujourd’hui me viennent de ma soif de savoir naturelle.
Je conseille mais très peu de gens sont à même d’en faire autant pour moi puisque je suis très pointilleux et exigeant. Je suis de nature calme et posée même si mon désir de grandeur transparaît malgré moi. On me dit calculateur, intelligent, vif d'esprit, avare et sournois, mais allez savoir si tout cela est vrai. Mon charme est avéré et ma connaissance des femmes est certaine, au point de vue physique du moins.

J'apprécie les repas copieux et préfère le vin à l'hydromel. J'aime la poésie, la faune et la flore bélinoise bien que ma terre natale regorge de bêtes extraordinaires. Je dors peu, m'entraîne beaucoup et j'aime prendre soin de mes soldats sans qui le Gantelet ne pourrait s'élever. Je  suis un homme méfiant mais sans plus. J’excelle dans l’art de m’exprimer et de rallier les autres à ma cause, rares sont ceux qui me résistent. Je suis déterminé à venger mes parents tout comme chaque Humain tué par les enfants de l’Outre-Monde.
Chacun de mes fidèles au sein du Gantelet est très important à mes yeux mais je ne reculerai devant aucun sacrifice pour arriver à mes fins. Ultimement je souhaite bien évidemment me retrouver à la tête de la Norpalie puisque elle a grand besoin d’un meneur d’hommes et non d’un piètre décideur qui n’exerce qu’un mince contrôle sur ses terres. Je serai ce changement.


Histoire


368ème année de l’ère du Grand Cauchemar
Village de Voltecime
 
 Les dégâts sont importants, trop importants. Ci et là gisent des Humains, des soldats, des restes de goules et puis moi. Je regarde autour, découvrant l’étendue des pertes et le village couvert d’un linceul de sang. Ô combien aurais-je souhaité être toujours enfermé dans ce monde derrière celui-ci, combien je regrette cette liberté. Ces guerriers vêtus de rouge étaient trop peu nombreux, je devais intervenir. La haine émanant de ces créatures était trop puissante, si je ne m’étais pas retiré je serais mort moi aussi, oublié.
 
Je marche, supportant avec peine la douleur provenant de mes ailes brisées, enjambant les cadavres à la recherche d’un quelconque signe de vie. Au dernier moment, juste avant que je ne quitte cet endroit perdu pour de bon je l’entends enfin, un battement de vie, faible mais suffisant. Lentement et respectueusement je déplace quelques corps que j’ose à peine regarder afin de découvrir l’origine de cet ultime appel à l’aide. Finalement je comprends et un sourire vient rejoindre mes larmes tandis que je caresse tendrement la joue d’une Humaine, elle est si belle et semble simplement endormie bien que son âme l’ait quitté depuis longtemps.
 
Au creux de ses bras plaqué contre son cœur, un enfant. Cet être minuscule ne doit avoir que quelques jours à peine et pourtant, pourtant il est le seul survivant. Je rassure la mère, elle peut dormir en paix, pour l’heure je veille sur son fils. Un dernier regard puis je quitte ce lieu dépourvu de sens en direction d’une ville où il sera en sécurité derrière les imposantes murailles des Hommes du sud gelé, ce lieu qu’ils appellent Fort-froid.
 
 
378ème année de l’ère du Grand Cauchemar
Fort-froid

« Un jour je serai le vainqueur», dit-il en croisant les bras sans pour autant revêtir son air boudeur habituel.
 
« Un jour peut-être mon garçon, mais pas aujourd’hui. Je crois cependant que tu as gagné quelque chose de très important, le contrôle. Tu as su conserver ton calme et ta concentration et ainsi le jeu s’est prolongé bien plus qu’à l’habitude. Ton sens de la stratégie est indéniable vu ton âge, ça je te l’accorde! »
 
Joeffrey sourit, heureux de recevoir un tel compliment de la part de son père.
 
« Un jour tu prendras ma place et je suis convaincu que ce jour que tu seras à ton meilleur, fils. »
 
Posant son regard acier dans celui de Karmark, le jeune homme lui réplique fièrement :
 
« Je serai prêt, père !»
 
« Je n’en doute pas un instant, le roi sera entre bonnes mains avec toi à ses côtés. Ses ennemis n’auront qu’à bien se tenir! Allons, file sale garnement, ta mère t’attend. »
 
Joeffrey quitta sa chaise d’un bond délaissant le jeu d’échec, s’inclina poliment devant le grand conseiller du roi, Karmark Hekhart, et s’empressa d’aller rejoindre la douce Fioline.   


388ième année de l’ère du Grand Cauchemar
Fort-froid
 
Une fois de plus je suis incapable de dormir, assailli par ces visions d’une horreur sans nom. Si je ne peux faire payer les dieux pour leur crime je m’engage à punir chacune de ces monstruosités qui s’insinue lentement mais surement parmi nous, croyant impunément que nous sommes aveugles. Cette tragédie aura su m’ouvrir les yeux!
 
Elle qui était si douce, elle ne méritait pas un tel sort.  Je revois encore et encore la lame glisser très lentement le long de sa gorge tandis que ces yeux exaltés par la peur me dévisagent dans un ultime appel à l’aide. Mais je n’avais que 10 ans, si peu, trop peu de saisons pour la secourir même si j’eus souhaité de toute mon âme attraper sa main pour la soustraire à cette emprise démoniaque…
 
Je me sens de plus en plus oppressé, je décide de me lever. À la fenêtre, du haut de ce château qui n’a plus de sens pour moi, je peux voir tout Fort-froid et bien au-delà, mais rien ne m’importe plus. Rien hormis la vengeance, ce désir qui croît avec les jours, les mois et les années. La Main rouge sera la première à payer pour sa lâcheté, et bien vite les monstres suivront. Où qu'ils soient, où qu’ils se terrent je les débusquerai, que le ciel m’entende.
 
Je ne peux même pas lever les yeux et contempler les astres puisque c’est grâce à ma mère que je les connais tous si bien…Rien de tout cela ne se serait produit si ses imbéciles vêtus de rouge n’avaient pas relâché cette chose sous prétexte qu’elle n’était pas dangereuse et malfaisante, non mais quels idiots! Son premier geste une fois libre fut de s’introduire au château pour se saisir de ma mère avant de lui trancher la gorge avec un sourire amusé, satisfait! Ce Tiefflin n’avait rien de mauvais, rien du tout excepté sa rancœur et sa folie! Fioline, mère, pardonnez à votre fils, pardonnez-lui d’avoir été si faible, pardonnez-moi d’être toujours ici et pas vous…
 
J’ai 20 ans et des poussières désormais et un brillant avenir aux côtés du Seigneur s’offre à moi, et pour honorer la mémoire de ma mère comme celle de mon défunt père j’accomplirai cette destinée. Cependant je trouverai un moyen pour le faire payer, les faire payer tous. Je ne suis pas le seul à avoir perdu des êtres chers aux mains de ces atrocités de l’Outre-Monde, d’autres se joindront à moi. On dit de moi que mon charisme est rassembleur et puissant alors il ne reste plus qu’à m’exercer. Je trouve un maigre réconfort à manier la hache, mais il y a trop longtemps déjà qu'elle n'a tranché la chair...

 
398ième année de l’ère du Grand Cauchemar
Fort de la résurrection
 
Mes troupes sont de plus en plus soudées et notre ascension ce fait sans encombre puisque nous avons semé la crainte et la surprise dans le cœur des créatures tout comme dans celui des adeptes de cette maudite Main rouge. L’assassinat de leur chef, le haut commandant Selar, aura su me faire sourire à mon tour quelques instants, mais notre travail ne fait que commencer.
 
Je me devais toutefois de débuter par ce meurtre qui ne fait que rétablir un certain équilibre, le fils de Selar souffrira la perte de son paternelle tout comme j’ai souffert de la mort de ma mère. Sans compter la peine qui a rongé chaque parcelle de mon père jusqu’à ce qu’il meurt de chagrin. Ce n’est pas une fin digne d’un guerrier, ce n’est même pas une fin digne d’un Homme. Ma place en tant que grand conseiller du roi est pratiquement assurée, mais je dois poursuivre mes efforts et ainsi étendre mon influence. De cette façon je pourrai peut-être restaurer l’honneur que ma famille a perdu.
 
Lors de notre sortie aujourd’hui j’ai pu abattre des fauteurs de troubles qui se baladaient en brandissant ma bannière tout en tuant de pauvres gens ci et là. Dans la mêlée j’ai découvert deux orphelines prises d’effroi, quelque chose en elles m’a bouleversé et je n’ai eu qu’une envie; les prendre sous mon aile. Maewen et Lanïa Longstride, deux jeunes Norpaliennes au potentiel certain. Il ne me reste plus qu’à les entraîner, trouver leurs forces et les pousser à se surpasser. Le chagrin leur donnera une raison de se battre tout comme il l’a fait pour moi. Je leur apprendrai la vérité sur les demi-êtres et elles pourront nous aider à les éradiquer.
 
Il n’a pas été aisé de faire renaître le Gantelet mais grâce à ma volonté de fer et quelques contacts en haut lieu j’y suis parvenu. Nous restaurons ce vieux fort abandonné afin qu’il puisse accueillir  des centaines de mes fidèles, voire plus. Des messagers portent en ce moment même notre cause aux quatre coins d’Ildirith et je peux sentir la Main rouge trembler devant mon ascension prochaine. Avec le temps j’aurai suffisamment d’emprise sur cette terre de glace pour prétendre au trône de Norpalie, quitte à l’obtenir par la force. Aucun roi n’est éternel, mais ce que je compte léguer au monde le sera, mon nom deviendra une légende.
 
Ce masque d’acier que j’ai commandé au forgeron rempli les yeux de mes ennemis d’effroi et inspire le respect parmi mes vaillants soldats. Je me sens moi-même lorsque je le revêts et me désole à l’idée de le retirer pour retourner à ma vie de château. Il constitue un symbole de puissance et d’invincibilité dont je ne peux me passer pour l’instant, mais un jour viendra où JE serai ce symbole! Père, mère, vous serez fiers de moi et c’est la tête haute que je vous rejoindrez sur les plaines de l’Astral.
 10ième année de l’ère du Second souffle
Fort de la résurrection
 
C’est aujourd’hui que ma chère Maewen retrouve sa liberté en quittant sa tour, elle le mérite amplement au vue des progrès qu’elle a réalisés. J’étais convaincu qu’elle en sortirait grandie, mais malgré tout elle aura su me surprendre. Sa magie me sera utile tout comme sa fouge et sa détermination. Pourtant l’amour évident qu’elle me porte m’apporte son lot de confusion puisque désormais je ne la vois plus comme une vulgaire marionnette, elle a beaucoup de valeur à mes yeux.

Je n’irais pas jusqu’à dire que je l’aime en retour mais son affection ne me laisse plus indifférent, même qu’il me trouble. Je n’ai jamais vraiment songé à partager ma vie avec qui que ce soit,  mais qui sait… Je vais lui remettre l’amulette de ma mère afin qu’elle soit guidée par sa lumière bienveillante. Peut-être qu’elle sera à même de découvrir le vrai pouvoir de cette pierre étincelante. Que les dieux veillent sur toi, Maewen, et que par ton bras les impies trépassent.
 
Mes hommes ont de plus en plus de difficulté à débusquer les monstres qui semblent être informés de nos moindres faits et gestes, je soupçonne ce sale Wesley Selar d’avoir envoyé un espion parmi nous. Quoi qu’il en coûte je le trouverai et enverrai ses restes déchiquetés par les molosses à son employeur. Il est temps de lui rappeler qu’il ferait mieux de renoncer avant qu’il ne soit trop tard.

Ma jambe me fait toujours des misères, maudit soit cet Hector Silus! Au moins nous avons pu abattre cette sale dragonne, j'espère que sa progéniture est morte à même son œuf. Avec un peu de chance la coquille s'est brisée lorsque la créature a chutée...Continu de jouer au héros, Norpalien, un jour ou l'autre nous croiserons l'acier de nouveau et cette fois la Main rouge ne sera pas là pour te sauver...

16ième année de l’ère du Second souffle
Fort de la résurrection
 
Le seigneur Jerodian quitte la ville en me laissant aux commandes, sa confiance m’est désormais acquise, il était temps. Le pouvoir est à portée de main, mais l'heure n'est pas encore venue. Avec les années je me suis fait tempérance sur bien des points, je sais que l’empressement ne mène qu’à l’échec. Pourtant je serais ravi qu’il tombe sur le champ de bataille, mon ordre peine à se contenir par-delà les remparts du fort.
 
Le peuple nous craint et il faudra remédier à cela rapidement avant que toutes ces insanités à notre sujet ne prennent racines. La grande majorité des citoyens déteste les demi-êtres, elle attend cependant un guide, un libérateur. N'ayez crainte chers Ildiriens, les dernières traces de la folie d'Urion seront effacées sous peu.

Des éclaireurs m’ont annoncé le retour prochain de la troupe de guerriers qui était aux trousses de plusieurs Tiefflins, apparemment ces derniers leur ont donné du fil à retorde. Je n’ai jamais douté, je sais très bien que très bientôt ma chère Maewen franchira les portes noires pour m’apporter leur tête. Tout est bien qui finit bien.


Hors-jeu


De quelle façon as-tu trouvé le forum ?

→ Je suis un double compte, mais de qui? Very Happy

As-tu des suggestions ou des commentaires ?

→ Plus de sujets dans la Bibliothèque et plus de membres! Ce sont plus des désirs que des suggestions mais bon ^^'

Quel est le code de validation caché dans les règlements? En l'inscrivant vous acceptez de vous soumettre aux règles établies.  

→ ...


La vallée d'Ildir soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif et adaptée par Thaom Melcrudak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphira Delsola
Dame de Bélin
Dame de Bélin
avatar
Philosophie : Compassion (Loyal, Bon)
Divinité(s) : Litrish, Phélemée et Revoran.
Faction ou Clan : Au service de Bélin

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
2790/5000  (2790/5000)
Adage: « Mon peuple est à part, mais jamais séparé. Libre, mais jamais seul. »
MessageSujet: Re: Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi   Jeu 1 Mai 2014 - 4:04

Han ! Excellent choix de personnage !
J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire !  cheers

Bienvenue ~


The Kindness and Beauty

I’ve learned that people will forget what you said, people will forget what you did, but people will always remember how you made them feel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
avatar
Âge : 51
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
2650/5000  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Re: Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi   Jeu 1 Mai 2014 - 10:04

Et bien c'est très gentil Smile Je tacherai de compléter ma fiche d'ici à cette nuit, malgré le boulot et tout j'ai vraiment hâte de l'écrire Razz

Nous serons peut-être amenés à nous rencontrer, majesté, vu ma position auprès du Seigneur Jerodian Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
avatar
Âge : 51
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
2650/5000  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Re: Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi   Jeu 1 Mai 2014 - 17:38

J'ai terminé l'apparence et mon histoire est bien avancée. Smile Je ne suis pas certain de pouvoir terminer aujourd'hui mais sachez que je ne lâche pas le morceau, je tiens à ce personnage très prometteur Very Happy Bonne soirée à tous et merci pour votre accueil ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
avatar
Âge : 51
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
2650/5000  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Re: Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi   Sam 3 Mai 2014 - 19:41

Voilà c'est terminé, j'espère que cela vous plaira ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaom Melcrudak
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
avatar
Âge : 35
Philosophie : Idéalisme
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : Clan Ours-hurlant

Attributs
Races: Orc
Réputation:
3020/5000  (3020/5000)
Adage: Mérite mon respect par la bravoure
MessageSujet: Re: Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi   Sam 3 Mai 2014 - 20:39

Un méchant comme je les aime, mais avec un petit quelque chose de plus Smile Tu t'appropries très aisément le personnage tout en intégrant Maewen et son histoire d'une brillante façon. Je te conseille vivement de communiquer avec elle pour la suite des choses ^^ Ce passage concernant Hector Silus est très bien également!  

Pour ce qui est des fautes, nous en faisons tous d'ailleurs, leur nombre infime dans ta fiche ne brime en rien la qualité du texte. Bravo!

Sur ce je te valide avec un certain désir de te voir conquérir un a un les empires! Ne perd pas cette flamme de vengeance qui t'anime et fait ton charme Wink 

Bon jeu! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joeffrey Hekhart ou celui qui murmure à l'oreille du roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Es-tu celui qui murmure à l'oreille des chevaux ? (répétitive)
» Joeffrey Hekhart ou Masque d'acier
» L'homme qui murmurait à l'oreille des statues
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Le Murmure des Chimères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir :: ­­­­ :: Les fiches de présentation :: Validées-