­
 

Partagez | 
 

 Le feu pour allié ; suite [ Akim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maewen Longstride
L'Adoratrice
L'Adoratrice
avatar
Âge : 28
Philosophie : Obéissante
Divinité(s) : Solarim & Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
320/5000  (320/5000)
Adage: « Ceux et celles s'opposant au Gantelet s'opposent au courroux divin. »
MessageSujet: Le feu pour allié ; suite [ Akim]   Jeu 3 Avr 2014 - 21:43

Première partie ici**


43 jours 2 heures et 6 minutes. Nous avions été rapides. Notre nouvel allié avait cependant trouvé le temps long, mais il s’agissait de son premier voyage alors je ne pouvais pas vraiment le lui reprocher. Après tout nous traversions les contrées humaines de part en part, c’était énorme à bien y penser. Quant à moi et au reste du groupe, nous avions l’habitude de telles escapades mais nous étions tout de même fatigués à notre arrivée à l’auberge. Une fois à l’intérieur, Akim vint vers moi.

" J'ai conscience de peut-être vous emmerder, mais ce serait possible de me laisser un peu de temps pour dormir? J'ai les paupières lourdes. "

J’y allai d’un bref sourire et d’une étude rapide de mon interlocuteur avant de lui répondre.

«Tu pourras dormir dans quelques instants, cependant nous ne nous installons pas ici. Notre salle ‘’privée’’ est juste de l’autre côté du bâtiment et la porte se trouve dans la chambre du tenancier, cet homme là-bas, Igor. Fais bien attention à lui, il n’est pas un grand fan de la faction mais il nous craint plus que tout alors au mieux il te grognera dessus et au pire il crachera dans ton repas…»

J’attendis pour voir sa réaction. Il avait déjà l’air de préparer des représailles potentielles si une telle chose devait lui arriver.

« Je te fais marcher, il ne nous aime pas c’est vrai mais jamais il n’oserait faire quoi que ce soit. Bon, suis-moi si tu veux prendre du repos. »

Nous traversâmes la salle principale pour ensuite longer la cuisine et finalement pénétrer dans la chambre du tavernier. Derrière une grande armoire de bois se cachait la porte vers les quartiers secrets du Gantelet. Ne comptant qu’un seul appartement, la fameuse salle regorgeait d’archives, d’armes et de boissons en tous genres. Il y avait un espace réservé à la salle d’eau, quelques lits, des chaises et une grande table carrée placée au centre, couverte de cartes et autres babioles.

L’homme en charge de la sécurité du repère se dirigea vers moi alors que nous refermions derrière nous. Mes compagnons allèrent se mettre à l’aise tandis que je m’entretenais avec Aedan. Le mage en devenir qu’était Akim alla flâner à la recherche de nourriture, visiblement.

«Heureux de vous revoir Miss Longstride, j’espère que vous avez fait bon voyage.»

« Moi de même cher Aedan, oui en effet notre mission s’est bien terminée et le voyage fut calme. Tout est en ordre ici? Quelles nouvelles du fort?»

« Rien à signaler par ici, des fidèles arrivent et repartent et tous les rapports de quête sont positifs. Le maître a demandé à vous voir dès votre retour, une affaire importante semble-t-il. »

« Parfait. Pour l’heure nous allons dormir quelques heures, faire le plein de provisions et nous quitterons pour le fort demain à l’aube. Soyez gentil, allez récupérer les têtes accrochées à mon cheval, inutile de l’encombrer plus longtemps. À plus tard soldat.»

Sur ce je rejoignis notre nouveau compagnon qui grignotait un bout de porc salé. Il avait l’air d’apprécier.

«C’est votre dernière chance d’aller vous reposer, nous repartons à l’aube vers le grand fort, Masque d’acier me fait quérir et je ne veux pas le faire attendre plus longtemps. Vous pouvez prendre une couche libre, ce n’est pas le choix qui manque. Tâchez de ne pas faire de rêves trop torrides, vous risqueriez de mettre le feu à l’auberge… Dormez bien, Akim.»

Je lui lançai un dernier regard charmeur avant d’aller moi-même me servir un peu de vin. Je parcourais la salle des yeux tentant de me détendre assise près du feu dans l’âtre. Il me tardait de retrouver mon guide et de lui prouver de nouveau ma fidélité et ma détermination. Le Gantelet était sur le point de renaître de ses cendres et, avec lui, un futur guerrier fait de feu.

[…]

Je m’étais assoupie à même ma chaise et c’est le bon Aedan qui vint me réveiller.

« Le dénommé Monsieur Akim vient de quitter la salle madame, il…Il courtise des femmes de l’autre côté. Dois-je intervenir?»

Amusée je levai les yeux au ciel.

«Non, il a bien le droit de faire ce qui lui plait tant qu’il reste à proximité. Il est des autres, en quelque sorte, ne le traiter pas en prisonnier. Quelle heure est-il?»

« Environ 15 heures, Igor commence à servir le dîner.»

Je le remerciai d’un signe de tête avant d’aller rejoindre Akim dans l’Éternelle chopine. L’homme était assis dans un coin accompagné de trois jeunes femmes, pas très belles qui plus est, à rire et à boire. Visiblement il ne tenait pas l’alcool puisqu'il baragouinait à propos du Gantelet...Finalement je du intervenir. Je me faufilai entre les tables et les clients avant de repousser les demoiselles entourant Akim. Je lui claquai le visage à deux reprises avant d'avoir son attention.

« Vous pouvez faire ce qui vous chante mais ne parler jamais du Gantelet en ces lieux, idiot! Un peu de tenue. Revenez avec moi, nous allons discuter et vous dégriserez en même temps. Vous regretterez cette gueule de bois sur votre monture demain matin. Allez, suivez-moi.»

Il retrouva alors tout son sérieux et me lançant un regard menaçant tandis que je sentais la chaleur grimper lentement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akim
Pyromane hors-la-loi
Pyromane hors-la-loi
avatar
Philosophie : Egoisme (neutre mauvais)
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
450/5000  (450/5000)
Adage:
MessageSujet: Re: Le feu pour allié ; suite [ Akim]   Dim 6 Avr 2014 - 7:13

Akim lanca un regard agressif vers le pauvre tavernier lorsque Maewen lui révéla qu'il irait cracher dans leur soupe. Heureusement pour le pauvre homme, on faisait marcher Akim. Quel sens de l'humour étrange...

Il suivit la femme dans le bâtiment, regardant autour de lui, peu habitué à leur architecture. Les quartiers secrets du Gantelet étaient plutôt vaste. Comment faisaient ils pour les cacher dans une auberge ? En plus, ils semblaient assez confortable...

Un homme vient leur parler, accaparant l'attention de Maewen. Les yeux d'Akim balayèrent la pièce: table, nourriture, chaise, nourriture, salle d'eau, nourriture...

* Allez, c'est l'heure de grailler un peu *

Il commenca à se remplir l'estomac avec les divers fruits qui traînaient ici et là. Il trouva même du porc salé qu'il dévora à pleine dents. Rien ne valait la bonne bouffe.

«C’est votre dernière chance d’aller vous reposer, nous repartons à l’aube vers le grand fort, Masque d’acier me fait quérir et je ne veux pas le faire attendre plus longtemps. Vous pouvez prendre une couche libre, ce n’est pas le choix qui manque. Tâchez de ne pas faire de rêves trop torrides, vous risqueriez de mettre le feu à l’auberge… Dormez bien, Akim.»

Akim haussa un sourcil et fronça l'autre. Des rêves torrides ? Un regard plein de sous entendus ? Essayait-elle de lui faire du charme ? C'était une femme plutot mignonne, mais assez sevère et guerrière. Il l'imaginait mal batifoler. Et puis... il n'avait pas fait grand chose pour mériter de si jolies paroles. Il essaya de se remémorer le voyage. Non, en 43 jours, elle n'avait pas couchée avec qui que ce soit. Un mois, voir plus, sans rien faire tout en étant entourée d'hommes à ses ordres ? Il se mit à sourire. En voilà une qui devait être en chaleur... Ce "Masque d'Acier" allait bien s'amuser.

Il fallait avouer que ces quelques paroles le troublait.Il n'avait pas vraiment l'habitude de ce genre d'invitation de la part de femmes. Il préférait... forcer les choses. Peut-être était-il devenu charmant ? Ca valait le coup d'essayer.

Il passa sa tête à travers la porte. Il regarda a gauche, puis à droite, et sortit pour aller dans la vraie partie de l'auberge. La publique. Dans un coin de la salle se trouvait trois jeunes femmes, plutot jolies selon ses standards (qui étaient descendus en flèche depuis son esclavage, soyons honnête). Il avanca et lanca un sourire presque engageant.

" Salut mesdames... alcool ? "

Akim avait oublié une chose.

Il ne tenait PAS DU TOUT l'alcool. Peut-être est ce qu'il y en avait peu dans son village natal. Peut etre qu'il n'en avait pas bu une goutte pendant 15 ans. Mais il tenait a peine plus l'alcool qu'un adolescent.

Et disait beaucoup de bêtises. Se vantait aussi. Ce qui semblait plaire à ces trois femmes, intéréssées par cet étranger plein d'assurance et dont émanait une sensation de danger et de brutalité primale. Les femmes adorent les mauvais garcons. En parlant de femmes... voilà Maewen qui s'avancait vers lui. D'une voix un peu hésitante du à l'alcool, il lui fit un grand sourire.

" Salut Maewen ! Vous venez vous joindre à la fête ? "

Alors qu'il allait lui proposer de se mettre sur ses genoux, elle écarta les femmes de son chemin. Ah, une fougeuse... elle le prit par le col et lui claque le visage de deux baffes retentissantes qui firent tomber Akim de son siège. Il resta muet alors qu'elle lui balancait un sermon digne d'une mère à son enfant. Il se releva, les yeux ijectés de sang et le visage un peu ahuri.

La température monta, et il la regarda dans les yeux, avec toute la contenance possible qu'un homme complètement torché puisse avoir.

" R'commencez... jamais. "

Il rota, émettant une petite flamme de sa bouche. Maewen le prit par le bras, sans douceur, ni tendresse et le traîna derrière lui. Lorsqu'ils revinrent dans la salle du gantelet, les soldats leurs jetèrent des regards interrogateurs. Elle projeta Akim sur un d'entre eux, leur ordonnant de le dégriser. Le mage fut placé sur un tabouret.

" F'alut les gars... vous fete koa ? "

Un seau d'eau glacé fut la seule réponse, le faisant (encore) tomber de sa chaise.

" AH SA MERE ! PUTAIN RECOMMENCEZ JAMAIS ! "

" C'est noté " commenta un des soldats avant de lui rebalancer de l'eau. Il fut laissé là, pleurant lamentablement et promettant l'enfer d'une voix pitoyable aux soldats, qui discutaient avec leur chef du prochain plan, ignorant Akim. Lorsqu'ils recommencèrent à s'interesser à lui, il était roulé en boule dans un coin, dormant en sucant son pouce.

Son désert, son village et ses poteries lui manquait.

Lorsqu'il se reveilla, il était sur un cheval, la barbe mal rasée, les yeux piquants, avec la sensation que toute l'armée Norpalienne avait piétinée sa langue. Il cligna des yeux et se releva. Un des soldats s'exclama.

" Alors Akim, bien dormi ? "

" Ta gueule. " répondit le mage d'un air visiblement ennuyé, pas encore remis de sa cuite (obtenue avec deux pauvres verres d'alcool). Il vit que Maewen était juste devant lui.

" Hey, M'dame Longstride... on est ou ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le feu pour allié ; suite [ Akim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Question et peut-être idées pour la suite ?
» Pas de suite pour Spirit of the Sun
» Le toit, super endroit pour une sièste... Ou pas. [PV May Willis] [terminé => suite à l'infirmerie]
» Embarquement pour un monde d'opportunités[PV Jordan] SUITE
» Un cavalier pour le bal ( suite pour Lana, Opal et Angel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-