­
 

Partagez | 
 

 Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 217
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Dim 12 Jan 2014 - 12:41

Lors d'une de tes excursions vers Icavour, tu aperçois deux hommes en train de faire les poches à plusieurs gardes bélinois reposant sans vie sur le sol. Sans doute une embuscade. Un troisième homme se joint à eux et transporte une jeune fille aux cheveux blonds sur son épaule. Elle ne doit pas avoir plus de dix ans. Elle semble évanouit.

- Et voilà les gars, mettez-la sur mon cheval. On aura une belle récompense en échange de sa misérable vie. Dame Zéphira ferait n'importe quoi pour cette petite peste.

- On en a rien à faire qu'elle soit sa nièce ou sa grand-mère, nous tout ce qu'on veut c'est l'or !

- J'suis au courant figure toi ! Nettoyez-moi tout ça et venez me rejoindre au petit campement dans le boisé près de l'auberge.

Sur ce il parti au trot avec l'enfant vers Icavour.

Tu peux aider les bandits à toucher leur rançon ou trouver un moyen de sauver la nièce de la grande dame de Bélin elle-même. Dans les deux cas tu seras reconnu comme étant un Aventurier par les gens du peuple. Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Mar 14 Jan 2014 - 12:47

Alors qu'il était en retrait, Beogus avait entendu la conversation des bandits. Se demandant si il devait agir maintenant ou bien trouver le moment opportun qui n'arriverait peut être jamais. Ils étaient trois et armés, ils étaient assez coriace pour venir à bout de gardes et tenez la nièce de Dame Zéphira en otage. Il valait mieux être prudent car la moindre erreur pouvait être fatale. En même temps, si il les laissait repartir, ils retourneraient au campement où d'autres bandits les attendaient sans doute. 

Alors que Beogus était sur le point de donner l’assaut, seul et n'ayant pour armes que deux scalpels et quelques élixirs, le bandit portant la fillette donna l'ordre aux deux autres de nettoyer la zone tandis qu'il partait, au trot, en direction d'Icavour. 

Beogus se ravisa, de toute façon, les bandits ne pourraient s'en prendre à la petite si ils voulaient avoir une chance de faire chanter la reine, et les gardes étaient déjà morts. Alors  il patienta et se pencha sur le problème pendant que les deux brigands se débarrassaient des corps. Ils venaient de parler d'un campement situé dans un boisé non loin d'une auberge, et l'homme détenant la fillette se rendait vers Icavour. Le village le plus proche d'Icavour se situé à une bonne vingtaine de miles et il était donc fort probable que l'auberge à laquelle ils faisaient allusion soit celle d'Icavour, à moins qu'ils possèdent leur propre auberge, ce qui était peu probable. 

Les deux bandits s’éloignèrent et Beogus repris sa route après avoir ramasser une des épées royales qu'ils avaient balancé dans un fossé, il accéléra l’allure et atteignit Icavour après un bon quart d'heure de marche. Il se rendit directement au bâtiment royal puis demanda à plusieurs gardes de l'écouter. Il s'était dit en chemin que pour identifier la nièce de Dame Zéphira ainsi que pour tendre une embuscade à une escorte royal, il fallait être assez bien renseigner et de ce fait, il ne devait pas écarter le fait qu'un garde avait très bien être corrompu. En parlant de l'affaire à plusieurs gardes en même temps, il s'assurait de ne pas parler au seul garde corrompu du bâtiment, si garde corrompu il y avait.

- Alors que je me rendait à Icavour, j'ai aperçu un groupe de bandits ce déplacer en direction d'Icavour, laissant derrière eux le cadavre de plusieurs gardes Bélinois. Ils détenaient une enfant aux cheveux blond, d'après leurs dires, il s'agissait de la nièce de Dame Zéphira. Il comptent marchander sa vie en échange d'une partie des richesses de la reine. Ils ont également parlé d'un campement où ils devaient se rendre. Il se situerait dans le boisé, derrière l'auberge.

Suite à ce petit discourt Beogus leur montra l'épée royale, qu'il avait ramassé dans le fossé, en guise de preuve de ce qu'il avançait. Il resta silencieux et observa la réaction des gardes, ils semblaient pour la plupart surpris et se jetèrent mutuellement plusieurs coups d’œil  avant de réagir et de répondre.  
Revenir en haut Aller en bas
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 217
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Mar 14 Jan 2014 - 19:20


L'homme qui avait fait éruption dans la bâtiment avait dévoilé une épée et il s'agissait bien d'une lame appartenant aux hommes de la garde royale. Le commandant des lieux se fraya un chemin à travers ses compagnons afin de s'adresser à l'homme affolé.

- Le boisé dites-vous. J'ai eu vent en effet d'une certaine activité mais en habitude ces misérables se contentent de chasser avant de repartir vers la capitale pour écouler leur inventaire d'objets volés. Cependant vous avez entre vos mains une arme royale et cela est en effet un problème qui nécessite notre attention. J'ordonne à Trar, Von et Reiley de vous accompagner. Messieurs, ne me décevez pas et retrouvez la jeune fille. En route soldats !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Ven 17 Jan 2014 - 15:02

C'est ainsi que Beogus, suivi des trois gardes, pénétra dans le boisé où, bien que le crépuscule prenait place peu à peu à Bélin, il faisait bien plus sombre que dans les plaines.

Ils restèrent groupé et avancèrent prudemment, au cas où les bandits avaient placer des pièges, ce qui ne sembla pas être le cas.

Tandis qu'ils gagnaient silencieusement du terrain, ils aperçurent la lueur d'un feu de camp ainsi que de la fumée, ils s’approchèrent puis prirent position derrière un énorme buisson afin de détailler avec présition les différents éléments du campement.

Il s'agissait d'un campement assez basique, plusieurs huttes étaient disposées en cercle autour du feu de bois. Tandis que deux hommes discutaient près du feu, deux autres patrouillaient, chacun à l'opposé l'un de l'autre, se croisant devant le campement afin d'échanger leurs positions. Trar leurs fit remarquer la présence de deux archers positionnés à hauteur des arbres sur une plateforme surplombant le campement. Suite à quelques minutes d'observations, Beogus remarqua une cage situé à l'écart des huttes et dont le feu de camp n'éclairait que brièvement le contenu. Il y avait bien un être-vivant à l’intérieur, mais s'agissait-il de la gamine ou bien d'un animal.

Ne pouvant approcher d'avantage pour s'en assurer, les quatre compagnons d'armes élaborèrent un plan.

Trar brandit son arc en direction des archers placés sur la plateforme, tandis que Von brandit le sien en direction du patrouilleur situé le plus à l'ouest du campement. Lorsque le second patrouilleur serait rendu à ce point précis, Von décocherait sa flèche, si il le tuait sur le coup, alors personne ne remarquerait sa mort à part le second patrouilleur lorsqu'il serait sur place, à ce moment là, Von décocherait une autre flèche afin de le tuer à son tour. Mais si l'une des deux tentative échouait et que le patrouilleur donnait l'alerte en poussant des cris de douleur, alors Trar serait prêt à agir, l'arc tendu vers les deux archers, il décocherait sa flèche au moindre mouvement suspect,tuant l'un d'eux avec de la chance. Ce serait alors au tour de Beogus d'agir, lançant l'une de ses fioles sur le campement, celle-ci, une fois brisé, laisserait échapper une épaisse brume empêchant d'identifier quiconque se trouvant à l’intérieur sans pour autant ne pas distinguer leurs silhouettes à l'aide de la lumière que générait le feu de camp. Beogus donnerait alors le signal à Reiley qui foncerait dans la brume, brandissant son épée à deux mains et la fracassant sur tout ceux qu'il voyait. L'archer restant sur la plateforme ne pourrait ainsi pas distinguait ses amis du garde et donc ne pourrait décocher de flèche, au risque d'atteindre l'un des siens.

C'est dans un silence de mort que Beogus murmura.


- C'est parti et que les dieux nous gardent.

Von décocha alors sa première flèche.
Revenir en haut Aller en bas
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 217
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Sam 18 Jan 2014 - 19:32



- Hey Rulius, ça va mec ? demanda l'autre vigile en voyant s'effondrer son comparse de l'autre côté du campement. Il s'approcha rapidement sous le regard incrédule des deux autres près du feu.

- Je...arg...une flèche... avait-il répondu dans un dernier souffle. Son compagnon d'arme s'avança avec sa torche et constata avec peine que son ami était mort atteint par une flèche à la poitrine. Peiné et enragé il voulu donner l'alarme mais il reçu lui aussi un projectile entre les deux épaules cette fois. Il tomba d'abord à genoux puis s'écroula sur le sol froid de la forêt.

L'archer posté à l'est eut tôt fait de remarquer la scène mais tenta de garder son calme afin de comprendre où était embusqués le ou les tireurs. Ils ne perdaient rien pour attendre, avec ses talents il pouvait atteindre n'importe quelle cible mouvante ou non. Un seul bruissement dans le feuillage et il comprit. Sans plus attendre il donna l'alerte.

- On nous attaque par le sud, dans les fourrés ! Aux armes, on nous... Il n'eut pas le luxe de terminer sa phrase car une flèche venait de se planter dans sa gorge. Il tomba tête première du haut de son perchoir et alla disparaître dans l'épais feuillage. Son homologue posté dans un autre arbre entama de tirer à l'aveuglette dans les buissons espérant toucher quiconque s'y trouvant.

Près du feu les hommes armés étaient alors au nombre de quatre et, comprenant ce qui se passait, avaient tous en main un bouclier de fortune afin de se protéger. Ils formaient une ligne, l'un derrière l'autre ils avançaient rapidement vers les larges buissons guettant l'ennemi et se préparant à le terrasser.

- On ne réveille pas un Coeur-froid dans sa journée de congé, ça non !

Le ton était donc donné et les bandits se nommant entre-eux les Coeurs-froid allaient prouver une fois de plus leur férocité au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Lun 20 Jan 2014 - 12:36

Ron poussa un gémissement, une flèche était venu se loger au niveau de son omoplate. Bien que la cotte de maille eu amorti l'impact, il lui était désormais impossible de se servir de son bras gauche. Il retira la flèche, puis   dégaina son épée à une main. Reiley quant à lui, attendait le signal , prêt à en découdre avec ces bandits de pacotilles. Beogus lança alors sa fiole sur les Cœurs-froid qui approchaient dangereusement de leurs positions. Un épais brouillard se forma en quelques secondes qui avait pour but de les surprendre et de troubler le dernier archer se trouvant dans les arbres. Il donna par la suite, le signal.

- MAINTENANT!!!!

Reiley fonça sur ses ennemis en contournant le buisson par la droite tandis que Thrar passa par la gauche.

Alors que Ron s’apprêtait à le suivre, Beogus l'intercepta.

-Attends, montre moi ta blessure, ça ne prendra que quelques secondes, tu pourras alors tuer l'archer avant de les rejoindre, ce serra plus prudent.

Ron jeta un léger coup d’œil vers Thrar puis montra sa blessure à Beogus. Celui-ci déposa ses mains deçu puis se concentra. Ron senti alors une sensation de bien être, sa plaie se referma peu à peu pour ne laisser apparaître qu'une légère cicatrice.

Il fit quelques moulinet avec son bras et constata avec émerveillement que la douleur avait disparu. Il prit une flèche ainsi que son arc, le tendit, se concentra quelques secondes, puis, décocha la flèche en direction de l'archer. Sans même savoir si il l'avait atteint, Ron lâcha son arc afin de s'emparer de son épée puis rejoignit les autres sur le champ de bataille. Beogus quant à lui, ne sachant pas manier l'épée ni même tendre un arc,  contourna les combattants afin de rejoindre le campement dans l'espoir de trouver la pauvre petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Jeu 23 Jan 2014 - 15:39

Les bandits, surpris par l'effet de la fiole, ne se rendirent compte que trop tard qu'un homme foncé sur eux. Reiley rabattit son épée sur l'un d'entre eux qui n'eu pas le temps de se servir de son bouclier, il lui fendit le crane puis fit un bond en arrière afin d'esquiver un coup d'épée. Tandis qu'il tenait en respect ses adversaires, Thrar, qui avait contourné le buisson se retrouvait maintenant derrière les trois bandits restant. Il s'approcha discrètement, puis, alors qu'ils s’apprêtèrent à donner l'assaut, les bandits furent prit au vif et deux d'entre eux purent contempler la mort atroce de leur compagnon, une épée traversant sa gorge et le sang giclant dans toutes les directions.

Thrar prit alors le bouclier du bandit qu'il venait d'achever puis adopta alors une posture défensive. Les gardes attaquant sur deux front, obligèrent les deux bandits à se retrouver dos à dos, ce qui ne les arrangeait pas vraiment. Durant de longues secondes, les combattants se regardèrent mutuellement, cherchant une faille ou bien une faiblesse afin de donner le coup fatal.

C'est alors qu'un homme vint percuter le sol à proximité, une flèche traversait sa tête, il s'agissait du dernier archer que Von venait d'abattre une fois remis de ses blessures. Il les rejoignit alors, muni d'une épée courte. Les gardes se retrouvèrent donc en supériorité numérique, ce qui intimida les bandits qui lâchèrent les armes puis s’agenouillèrent.

Tandis que les gardes ficelaient les mains de leurs prisonniers, Beogus quant à lui était toujours à la recherche de la fillette royale. Il s'approcha alors prêt de la cage qu'ils avaient entraperçu lors de leur arrivé. La gamine était bien à l’intérieur, mais il eu à peine le temps de dire un mot qu'un homme sorti de nul part se mit à pousser un cri de guerre, puis, l'épée à la main fonça tête baissé sur Beogus. Celui-ci fit un pas sur la gauche ce qui lui permit d'esquiver le premier assaut de la brute, qui, s'empressa de se retourner afin de repartir à la charge. Mais Beogus ne lui laissa pas le temps et lui lança une fiole, qui se brisa à ses pieds et laissa échapper une substance blanchâtre,qui généra une épaisse fumée, celle-ci s'éleva au niveau du visage de la brute et lui brûla les yeux, il lâcha alors son arme afin de se les protéger. Il s'agissait là d'une solution chimique qu'il devait livrer à un villageois d'Icavour, qui s'en servait lorsqu'il allait laver ses vêtements au lavoir afin de les blanchir, Bien entendu, cette substance était à manier avec précaution et à mélanger avec de l'eau.

 Beogus en profita pour se baisser et prendre deux scalpels accrochés à ses bottes puis vint taillader les jambes de son ennemi, ce qui provoqua sa chute, alors qu'il tenta de se relever, Beogus lui taillada les deux trapèzes qu'il n'eu aucun mal à atteindre, son assaillant n'étant vêtu que d'un pantalon en tissu. Celui-ci se tordit de douleur, ne pouvant plus se servir de ses bras, il abandonna et n'opposa aucune résistance.

Beogus prit alors l'épée du gredin puis dans un bruit assourdissant, brisa le petit verrou de la cage où était enfermé l'enfant.


-Ne t'en fais pas ma belle, je ne te veux aucun mal, nous allons te ramener chez toi, tout est fini.

Elle pleura puis vint se loger dans les bras que Beogus tendait vers elle. Il la souleva puis après s'être assuré que les gardes avaient prit le contrôle des lieux, les rejoignit.

Ils r'entrèrent alors à Icavour, la lune brillait dans le ciel lorsqu'ils rejoignirent la caserne. Ils jetèrent leurs prisonniers aux cachots, puis, une fois le calme revenu, le capitaine de la garde remercia Beogus pour ses informations cruciales et son aide précieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 217
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   Jeu 23 Jan 2014 - 18:18



- Encore une fois, merci infiniment noble aventurier pour votre aide. Dame Zéphira voudra sans aucun doute vous récompenser alors veuillez prendre cet or. Si jamais elle souhaite vous donné davantage vous en serez le premier informé alchimiste ! Ma garde saura vers qui se tourner si elle a besoin d'un coup de main. Bon voyage de retour, que les dieux vous guident.

Le capitaine donna une bourse bien remplie à Beogus, le salua et s'en retourna vers le centre du village. La jeune fille avait elle aussi prit soin de remercier son sauveur avant de disparaître au loin accompagnée de cinq gardes. Elle avait fière allure sur son cheval noir. C'est ainsi que notre brave alchimiste acheva de bâtir sa réputation et c'est dorénavant à titre d'Aventurier qu'il poursuivra ses aventures. Félicitations !

Récompense:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite princesse en détresse [QUÊTE TERMINÉE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite panne, "Monsieur" ? [Alexis] [Terminé]
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-