­
 

Partagez | 
 

 Maewen Longstride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maewen Longstride
L'Adoratrice
L'Adoratrice
avatar
Âge : 28
Philosophie : Obéissante
Divinité(s) : Solarim & Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
320/5000  (320/5000)
Adage: « Ceux et celles s'opposant au Gantelet s'opposent au courroux divin. »
MessageSujet: Maewen Longstride   Lun 14 Jan 2013 - 11:13

Maewen Longstride

« Ceux et celles s'opposant au Gantelet s'exposent au courroux divin. »


   Genre: Féminin
   Surnom: L'Adoratrice

   Âge: 25 ans
   Race: Humaine

   Terre d'origine: Norpalie
   Philosophie: Obéissance

   Faction: Le Gantelet
   Profession: Inquisitrice

   Magie  
Je suis un Veilleur de Solarim et je pratique la magie spirituelle mais plus précisément la Résistance magique


   Aptitude(s) particulière(s): Aucune


   

Apparence


  Autours de Maewen, toutes sont plus grandes, la dépassant en moyenne de quelques centimètres. Ses yeux bleus et son teint clair rappellent plutôt une descendance bélinoise. Seule sa chevelure sombre et son regard aussi dur que la saison froide permettent de la faire ressembler à ses congénères. Pas très lourde, elle est néanmoins taillée pour la guerre, des muscles nerveux parcourant avec félinité et souplesse son corps entrainé pour la vitesse et l'endurance. Elle est belle, mais pas pour les Norpaliens, la trouvant trop frêle ou trop petite; le reste des Humains, eux, ne sont pas d'accord avec leurs cousins sudistes, comme sur beaucoup d'autres sujets.

Ses yeux, bien que sans cesse dissimulés par un capuchon, sont d'un bleu de glace, transperçant l'âme de ses ennemis et adoucissant celle de ses alliés. Sa chevelure de jais, quant à elle, est portée longue et sans artifice sinon une cordelette pour les soutenir ensemble. Elle porte des vêtements simples et par-dessus une armure d'écailles en acier noirci aussi résistante que bien ouvragée. À son cou, pend une pendentif étrange. Celui-ci ressemble à une gemme luisante qu'on aurait ligotée avec une corde de cuir robuste. Jamais le pendentif ne quitte le cou de sa maîtresse.


   

Personnalité


   Maewen était une femme brisée, mais aujourd'hui elle s'est reconstruite, la haine comme ciment. Avant, il lui arrivait de ne pas voir le lendemain mais désormais elle ne vit que pour voir la gloire du Gantelet et de son maître s'agrandir. Elle est froide et distante avec les étranger, voir même antipathique. Elle déteste les races ne ressemblant pas à celle des Humains, d'une haine froide provenant du vide, une absence de sentiment à leur égard, de l'apathie. C'est pourquoi elle les tue, elle n'a aucun remord à le faire, même si cela ne l'amuse guère.

Elle vise plus haut que le simple accomplissement de sa propre violence; à chaque cœur transpercé par sa lame, c'est pour le Gantelet qu'elle le fait, pour son sauveur: Masque d'acier. Elle l'aime et le craint tout à la fois, sa puissance n'égalant aucune autre, sa détermination pour voir le peuple Humain libre du joug des envahisseurs plus forte que tout. Alors, elle le sert et le servira jusqu'à son dernier souffle.  


   

Histoire


   Longtemps avant la naissance de Maewen, le Gantelet œuvrait dans le plus grand secret afin de se débarrasser les créatures que le Portail d'Urion avait fait entrer durant la Grande Guerre du continent. Leur dirigeant, un homme connu seulement sous le pseudonyme de Masque d'acier avait mené le Gantelet à la résurrection en  continuant le combat contre les non-Humains, mais jadis ses troupes manquaient terriblement de discipline et d'unité. C'est pourquoi on voyait souvent des groupes isolés d'écervelés parcourir les terres norpaliennes afin de saccager des demeures et détruire des familles...

C'est ce qui s'est passé avec la famille Longstride, il y a de cela vingt ans. Famille d'archers légendaires au sein de l'armée norpalienne avant que le chef de famille ne devienne handicapé, cela n'avait pourtant empêché un groupe de mercenaires de prendre d'assaut le maison et d'y mettre le feu. Ça avait été une destruction comme les autres: impulsive et emplie de sauvagerie. Les parents de la jeune fille la protégèrent comme ils purent, mais leur courage ne rivalisa pas contre la haine que portaient ces dangereux psychopathes. Alors, quand ils en eurent fini avec les adultes et qu'ils s'apprêtaient à rechercher les enfants, un bruit retentit et le silence emplit la maisonnette.

Maewen et sa jumelle se tinrent l'une contre l'autre pendant ce qui lui sembla des heures. Puis, la porte de la cave où elles se cachaient s'ouvra et s'en extirpa un jeune homme grand comme un dieu (pour les yeux de Maewen) portant un visage de métal. Il s'agenouilla près des enfants et leur affirma que leur calvaire était terminé et qu'il n'avait plus rien à craindre. Il les emmena toutes les deux à Fort-froid.

Dès que les deux jeunes filles arrivèrent au quartier général du Gantelet, il fut décidé qu'elles devraient passer des tests pour mesurer leur aptitudes dans diverses tâches. Pendant de longues années, les sœurs tracèrent leur propre destinée. Lanïa savait manier l'arc habilement, tout comme son défunt père tandis que Maewen qui avait une santé plus fragile n'avait que très peu de talent à manier une arme outre une dague ou un couteau. Masque d'acier se désintéressa bien vite d'elle car, selon lui, une dague ne pouvait rivaliser avec aucune arme norpalienne comme la hache ou l'épée.

Toutes deux devinrent adolescentes quand les premiers assauts contre la Main rouge commencèrent. Le Gantelet possédait de nombreux jeunes adultes avec le courage au cœur et la certitude de faire partie de la bonne cause. La victoire leur fut acquise en Norpalie buttant leurs ennemis en Varakir, mais Lanïa ne s'en sortit pas. Masque d'acier révéla la triste nouvelle à Maewen qui, dans les semaines suivant le drame, sembla développer des talent magique; un don extrêmement rare, et en particulier celui de la magie de Protection.

Le dirigeant du Gantelet fit enfermer l'apprentie Abjurante dans une haute tour de sa forteresse avec seule compagnie l'alchimiste qui lui enseigna les rudiments techniques de la magie spirituelle. Elle développa un sérieux syndrome de dépendance envers Joeffrey, ce qui lui fit plaisir puisqu'il voyait la corrélation entre l'intensité de son amour pour lui et l'augmentation de ses pouvoirs magiques.

Quand elle finit par atteindre l'âge adulte, elle fut autorisée à quitter la tour, mais seulement pour aller s'entraîner dans la cour, en particulier à la rapière, une arme bélinoise. Bien des railleries lui furent envoyées, mais elle disputa pour chaque insulte un duel avec son auteur et, dans la majeure des cas, le blessait sérieusement. Depuis lors, plus personne n'insulta Maewen. On la surnomma même la femme de Fer de par son allégeance et son rang important aux côtés de Masque d'acier. En effet, elle devint bientôt sa propre apprentie, mais aussi son assassin le plus prometteur.

Sa magie est de force extraordinaire, mais pas assez contrôlée pour utiliser le moindre sort puissant. Elle sait utiliser le sort que l'on nomme ''premier soin'' ainsi que générer une une parure magique pour contrer les attaques de moindre puissance, et un bouclier spirituel pour les assauts plus violents Elle fait néanmoins des progrès en matière d'escrime et d'espionnage. Comme cadeau d'adoubement dans le Gantelet, elle reçue de son chef un pendentif possédant (à ce qu'il paraitrait) des pouvoir surnaturels. Personne ne sait ce qu'il fait, mais Masque d'acier semble penser qu'il sera utile à Maewen devenu l'une des plus importante pièce à son échiquier.
   


   
Hors-jeu


    De quelle façon as-tu trouvé le forum ?

   → Par le top-site Heroic fantasy Smile

    As-tu des suggestions ou des commentaires ?

   → Contribuer à l'ascension du Gantelet !! ( Je ne suis pas méchante dans la vraie vie, ne m'en voulez pas Wink)

   Quel est le code de validation caché dans les règlements? En l'inscrivant vous acceptez de vous soumettre aux règles établies.  

   → ...


   
La vallée d'Ildir soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif et adaptée par Thaom Melcrudak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaom Melcrudak
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
avatar
Âge : 35
Philosophie : Idéalisme
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : Clan Ours-hurlant

Attributs
Races: Orc
Réputation:
3020/5000  (3020/5000)
Adage: Mérite mon respect par la bravoure
MessageSujet: Re: Maewen Longstride   Ven 26 Avr 2013 - 18:09

Parfait, te voila validée ma chère ! à bientôt sur la Vallée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Maewen Longstride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir :: ­­­­ :: Les fiches de présentation :: Validées-