­
 

Partagez | 
 

 Vers la montagne du destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hector Silus
Barbe-Braise
Barbe-Braise
avatar
Âge : 49
Philosophie : Compatissant
Divinité(s) : Celle qui voudra bien entendre mes prières
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1240/5000  (1240/5000)
Adage: Ne perd jamais courage, jamais
MessageSujet: Vers la montagne du destin   Jeu 27 Sep 2012 - 13:43

Rp précédent en lien avec celui-ci Demande de promotion

Il arrive parfois dans la vie que plusieurs évènements déconnectés et sans rapport vous poussent indubitablement vers quelque chose de clair et précis. Si précis qu'il vous semble même écrit dans le ciel, soufflez par le vent et même dansant avec les étoiles. Hector n'allait pas contrarier le destin.

- Je vais le faire, avait-il dit simplement..

- Tu es incroyable Hector Silus ! Et moi qui croyait que l'armée t'avait retiré ces idées saugrenues de la tête ! Que tu gardes espoir de retrouver ta femme, à la limite je peux le comprendre, mais entreprendre un voyage dont tu n'es même pas certain de revenir vivant ça dépasse de loin les bornes ! Et pour un soit-disant dragon !! Tu as pensé à Evoline, et à Siril ?

Ces derniers espionnaient discrètement la conversation ou plutôt la joute qui se déroulait entre leur père et leur tante Hanna.

- Justement si ! Ildirith s'assombrit de nouveau et la quête de cette bête pourrait changer la face du monde Hanna !

- LA face de TON monde tu veux dire. C'est TON passé qui te hante et te poursuit.  Elle ne reviendra pas Hector, tu le sais....Cela fait si longtemps....j'ai espéré aussi, chaque jour.  J'ai du reprendre le cours de ma vie sans quoi j'étais perdue. Tu crois que c'est cet espoir qui te nourrit, mais en fait il te ronge.

- Ne vient pas croire que tu sais ce que je ressens ! cria le Norpalien devenu rouge de colère. Cela fait 6 ans que j’œuvre jour après jour pour avoir cette  promotion et la chance de retrouver cette bête et accomplir notre destin!

- Hector...

- Tu ne sais pas ce que j'ai vu ni ce que j'ai entendu, tu n'étais pas là quand le dragon, cet animal de légende disparu m'a parlé DANS MA TÊTE, qu'il m'a confié sa progéniture juste avant de mourir ! l’interrompit-il avant de se laissé glisser le long du mur de la maison pour choir sur le plancher.

«Cette voix, venue de nulle part, elle a guérit une partie de moi Hanna, et elle m 'a aussi donné la force de continuer. Ce qu'elle a ouvert en moi ne se refermera jamais, et l'espoir que tout est réalisable non plus ne ternira pas. J'ai vu et j'ai ressenti la vérité, celle du coeur. Il est possible de tout rebâtir et je dois commencer par-là, je dois le faire....»

Le silence revint enfin et Hector fixait le sol, vidé et fatigué. Sa belle-sœur vint s'asseoir près de lui et posa une main délicate sur son bras droit.

- J’avoue ne pas comprendre tes motivations profondes, elles t'appartiennent. J'ai seulement peur pour toi, peur pour les enfants....Siril est presque un homme mais il a besoin de toi, et vous êtes la seule famille qu'il me reste... dit Hanna les larmes lui montant aux yeux.

- Tu dois y aller papa, intervint alors Siril tenant sa petite sœur par la main,« Nous prendrons soin les uns des autres tante Hanna

Les enfants allèrent serrer les adultes dans leurs bras et prirent place avec eux sur le sol en bois.

Hector sourit.

- Vous savez que je reviendrai toujours,  pas vrai ?

Evolette et Siril approuvèrent en silence puis se mirent debout face à leur père, la tête basse.

- Nous devons te parler de quelque chose avant que tu ne partes, ne soit pas fâché.

Soudain, tout le corps de Siril devint lumineux. Il s'avança pour toucher son père, l'empreignant d'une chaleur intense et d'amour. L'enfant se retira pour faire place à sa sœur qui leva ses yeux couleur d'or vers sa tante et son père désormais ébahis ; la petite ne touchait plus le sol et de magnifiques ailes sortaient de son dos.

- Mais qu'est-ce que.... arriva à murmurer Hector les yeux écarquillés.

Puis le spectacle prit fin aussi vite qu'il avait commencé et la lumière s'estompa avec lui.

Les enfants attendaient une quelconque réaction, l'air gênés. le Norpalien referma sa bouche béante tandis que leur tante s'approchait d'eux. Elle les regarda sincèrement dans les yeux puis dis ;

- Je crois que vous avez de choses à vous dire tous les trois. Je serai dans la cuisine quand vous aurez terminé. Sur ce, elle quitta. Hector était debout de nouveau et regardait sa magnifique progéniture.

- Votre mère serait fière de vous mes chéris. Pas parce que vous possédez des dons d'Aasimar comme elle, mais parce que vous êtes merveilleux, simplement. Je vous aimes tant.

Ils scellèrent cette drôle de discussion par un sourire et ils allèrent rejoindre Hanna.

[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Silus
Barbe-Braise
Barbe-Braise
avatar
Âge : 49
Philosophie : Compatissant
Divinité(s) : Celle qui voudra bien entendre mes prières
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1240/5000  (1240/5000)
Adage: Ne perd jamais courage, jamais
MessageSujet: Vers la montagne du destin ; Traverser vers Térovia   Ven 28 Sep 2012 - 21:08

Journal d'Hector

Jour 1 à bord de la Grand-voile.

« Le premier jour tire à sa fin et je ne pense déjà qu'à rentrer. Ce rafiot puant tient à peine la mer et le capitaine, un Nain, parle dans un jargon que lui et son équipage semblent les seuls à comprendre. C'est pas d'avance pour savoir ce que nous mangeons ce soir...

Ps: Je me plains à peine le voyage commencé, ça non plus c'est pas d'avance »


Jour 2

« Nous sommes 6 hommes à faire le voyage vers Térovia, enfin je dis hommes, ce sont plutôt 3 Orcs, un Nain, moi et un ou une espèce d'ivrogne trop sale pour pouvoir distinguer quoi que ce soit. Il ou elle git sur le pont, je crois que ça respire, mais personne ne fait attention. Personne ne parle non plus, sauf les Orcs et c'est pour lancer des conneries au Nain. C'est peut-être ma barbe? Suis-je le seul être civilisé à bord? »

« La première bagarre a éclaté cet après-midi. Le cuistot à terrassé le plus grand Orc parce qu'il a ne savait pas bien apprêter le monstre des marais...Bordel c'est ça qu'on mangeait?!! »


Jour 3

« Après avoir vomit une majeure partie de la nuit, j'ai finalement réussis à dormir...10 minutes. Le bateau fut pris par surprise dans une tempête improvisée des Dieux et les vagues ont raflé la moitié de la cargaison, un Nain de l'équipage et peut-être l'ivrogne. Je dis peut-être parce que je ne le vois nulle part »

« J'ai fait sécher mes vêtements et dérouillé mon armure. J'ai aussi fermé les yeux en mangeant, sinon, rien d'autre à signaler pour aujourd'hui »

Jour 4

« Vous serez heureux de savoir que l'ivrogne n'est pas mort durant la tempête, je l'ai retrouvé au cours de la soirée d'hier, dans MON LIT. Quant à savoir si c'est un mec ou une femme, je ne le sais toujours pas.

Je n'ai pas eu le cœur à manger ce soir (dommage),  j'avais plutôt le devoir de me préparer à notre arrivée de demain. Que vais-je trouver là-bas ? Vont-ils m'accueillir l'arme au poing ? Je dois rester fort et confiant, tant de choses dépendent de cette mission. Je trouverai les Nains, la montagne, le dragon et je rentrerai chez moi. Je prie les Dieux qu'ils prennent soin de ma famille, et qu'ils me donnent un petit coup de main. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Silus
Barbe-Braise
Barbe-Braise
avatar
Âge : 49
Philosophie : Compatissant
Divinité(s) : Celle qui voudra bien entendre mes prières
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1240/5000  (1240/5000)
Adage: Ne perd jamais courage, jamais
MessageSujet: Les Nains - Vers la montagne du destin   Dim 30 Sep 2012 - 17:56

Hector qui avait survécu à sa périlleuse traversée à bord de la Gand-Voile mit enfin pied à terre. Autour de lui le port s'agitait et les nombreux bateaux en provenance de la terre des Hommes déposaient des voyageurs curieux ainsi que des aventuriers chevronnés. C'était la première fois que le Norpalien voyait autant de races différentes en un même lieu. Il y avait, bien entendu, des dizaines et des dizaines de Nains, autant des travailleurs que des gardes du port. L'Éclaireur se sentait plutôt dérangeant du haut de son 1,90 mètre parmi ces personnes courtes et assez...larges. L'allure des habitants de RagePierre lui plaisait bien. << Ma barbe n'intimidera personne ici, au mieux on félicitera mes efforts >>, rigola Hector. Il se para de sa nouvelle armure arborant le sceau de la Main rouge ainsi qu'un aigle indiquant son nouveau rang d'Éclaireur en chef, prit ses affaires et quitta les docks d'un pas déterminé.


[ ... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Silus
Barbe-Braise
Barbe-Braise
avatar
Âge : 49
Philosophie : Compatissant
Divinité(s) : Celle qui voudra bien entendre mes prières
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1240/5000  (1240/5000)
Adage: Ne perd jamais courage, jamais
MessageSujet: Re: Vers la montagne du destin   Mar 9 Oct 2012 - 20:57

- Mais puisque je vous dis que cela n'a rien à voir, ce ne sont que des ragots tout ça ! Je ne suis pas là pour vous espionner, je suis là pour voir du pays rien de plus...

Enfin un autre garde ce pointait, à dos de poney de guerre cette fois, et il valait mieux pour tout le monde que ce soit leur supérieur. Il en avait tout l'air. Outre son visage dur, son regard perçant et son armure étincelante, sa monture blanche, elle aussi équipée d'une armure sur mesure, me permettait de dire qu'il s'agissait de celui que j'attendais. Je n'écoutais même plus le soldat me lancer des menaces du haut de ses trois pommes.

- J'espère qu'on m'a dérangé pour une bonne raison, maugréa le général de la garde naine de RagePierre en mettant pied à terre, il ne me plait guère de m'entretenir avec des Humains. ajouta t-il sur un ton plutôt quelconque.

Hector lui fit un bref signe de tête avant de se présenter. le Nain le jaugea de son regard bleu profond pendant que le Norpalien s'exécutait.

- Bonsoir noble guerrier, je me nomme Hector Silus. Je vous remercie de vous être déplacé. Même si je représente l'Ordre de la Main rouge, mon voyage sur vos terres n'est que pour affaires personnelles, en aucun cas je ne m'interposerai ou violerai vos lois. Je souhaite uniquement pouvoir m'installer dans l'une de vos auberges quelques temps.

Les autres soldats ne dire mot et se tenaient tous droits prêts à recevoir leurs ordres. Les dires au sujet de leur discipline implacable semblaient se concrétiser. Hector ne devait sous-estimer personne ici et même demeurer sur ses gardes, la réputation des Humains étant déjà bien établie en ces lieux.

- Pour affaires personnelles vous dites...Vous logerez dans la tour, au bastion, avec les hommes de la garde. Vos armes y resteront aussi lors de vos sorties. Faites ce que vous avez à faire sans causer de problèmes et nous verrons pour la suite si vous méritez notre confiance.

- Merci général, répondit le géant le poing sur le cœur.

- Qu'on lui apporte un cheval !! hurla le Nain en se mettant en selle.

un Nain détala comme un lapin et revint quelques secondes plus tard avec un magnifique et surprenant...poney. La bête était grise et semblait robuste ; Hector lui donnait donc quelques années d'expérience. « Ça fera sans doute l'affaire » pensant-il feignant un sourire au soldat qui lui tendit les reines. Un signe de tête résolu en signe de remerciement et le Norpalien prit place sur sa monture. Elle décolla avant même que son cavalier n'eut mit ses pieds dans les étriers ce qui eut pour effet d'user prématurément les bottes d'Hector qui creusait le chemin à mesure que le poney filait au gré du vent. Le duo dépassa même le général qui regarda l'homme en secouant la tête et en levant les yeux au ciel. Hector lui sourit et disparu rapidement vers la tour qui se profilait à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Silus
Barbe-Braise
Barbe-Braise
avatar
Âge : 49
Philosophie : Compatissant
Divinité(s) : Celle qui voudra bien entendre mes prières
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1240/5000  (1240/5000)
Adage: Ne perd jamais courage, jamais
MessageSujet: Re: Vers la montagne du destin   Lun 31 Déc 2012 - 18:52

S'il croyait avoir tout imaginé concernant cette fameuse tour, et bien il était loin du compte. Elle semblait occupé toute la ville à elle seule tant sa circonférence était impressionnante, et c'était sans parler de sa hauteur ! Hector était tout simplement ébloui et en même temps ravi de ne pas avoir fait tout ce chemin pour découvrir une ville aussi minuscule que son peuple. Mais tout en RagePierre valait le coup d’œil. « Espérons que leur hydromel en vaille aussi la peine ! » songea le géant alors qu'il mettait enfin pied à terre. Le cheval était très essoufflé mais semblait heureux de leur balade. Il poussa l'Humain de son large museau avant de secouer sa crinière blanche dans une élan de folie.

- « Hey, mais bien sur que j'ai apprécié mon ami ! Voilà pour toi , dit le soldat en sortant une pomme bien rouge de son sac de provisions, et merci encore brave bête.»

Le poney gris lui déroba le fruit d'un coup sec et reprit la route en sens inverse en laissant quelques crottins dans son sillage. Hector rigola quelques instants avant de se diriger vers l'énorme arche de pierres donnant sur la ville naine. La place était bondée et des effluves de nourriture dansaient dans les rues. Certains riaient en voyant le géant, d'autres le saluaient bien poliment en poursuivant leur route. « Ils en ont certainement vu d'autres, je ne suis pas le premier Norpalien à venir ici. » Hector décida de faire un petit détour vite fait par la taverne la plus proche.  Après ce pénible voyage en mer, il méritait bien une petit chopine et un repas chaud. De plus, la nourriture de RagePierre était réputée pour la qualité des viandes et des épices utilisées. Les montagnes avoisinantes devaient foisonner de bon gibier et de plantes aromatiques.

Hector poussa la porte en chêne et entra dans l'auberge du Dragon pleurnichard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Silus
Barbe-Braise
Barbe-Braise
avatar
Âge : 49
Philosophie : Compatissant
Divinité(s) : Celle qui voudra bien entendre mes prières
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1240/5000  (1240/5000)
Adage: Ne perd jamais courage, jamais
MessageSujet: Re: Vers la montagne du destin   Sam 14 Déc 2013 - 11:04

14ième jour de Brinhal, 15ième année de l'ère du Second Souffle



...


Il n'avait pas encore franchit le seuil de la porte qu'Hector du éviter de justesse un verre qui se fracassa sur le cadre de la porte. À voir les marques, ce n'était pas la première fois. Il du se pencher pour entrer dans l'auberge et dès qu'il fut à l'intérieur, tous les yeux se tournèrent vers lui avec comme reflet une curiosité scintillante. Il devait y avoir au moins une trentaine de Nains en tous genres. Cependant tous avaient en commun la boisson ruisselante dans leurs barbes respectives. Hector y alla d'un bref haussement de sourcils puis d'un simple bonjour de la tête avant de se diriger vers le tavernier, il avait tellement soif.

- Bonjour mon brave, votre meilleur hydromel je vous pris, dit le géant depuis son tabouret fort inconfortable.

Le silence fut brisé par les rires cacophoniques des habitués se payant la tête du Norpalien.

- De l'hydromel? C'est pour les fillettes cette cochonnerie ! Un géant comme toi doit boire mon eau-de-vie du Dragon, lui répondit le Nain à la barbe noire et frisée en lui servant un verre. Hector approcha la boisson de son nez avant de la goûter et ne détecta rien d'étrange. Au contraire il s'en dégageait une mince odeur de fleur de jade. Il avala ladite boisson et posa son vers sur la table. Tous retenaient leur souffle. Hector rota très fort et fit signe à l'aubergiste de lui servir la même chose. Tous les Nains présents se bousculèrent pour venir saluer le nouvel arrivant qui avait survécu à la plus forte boisson de RagePierre.

- Voilà une Humain qui me plait ! ricana le tavernier en lui servant une bière gratuitement.

- Je crois détenir cette ''faculté'' de mon défunt père, je n'ai pas de mérite, répondit le soldat avec un léger sourire. Savez-vous où je peux me faire quelques pièces pour la suite de mon voyage par hasard ?

Tous avaient bien entendu espionné leur conversation et chacun y alla de sa proposition.

- V'nez traire mes moutons !

- Creusez dans le cimetière ça vous dit ?

- Ma femme se sent seule vous voyez...

- Je peux vous engager pour ce soir mon grand, dit gentiment le tavernier, je suis un peu épuisé !

- C'est d'accord, je marche, s'empressa de répondre Hector un peu mal à l'aise devant ses demandes saugrenues, je commence par quoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Silus
Barbe-Braise
Barbe-Braise
avatar
Âge : 49
Philosophie : Compatissant
Divinité(s) : Celle qui voudra bien entendre mes prières
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1240/5000  (1240/5000)
Adage: Ne perd jamais courage, jamais
MessageSujet: Re: Vers la montagne du destin   Jeu 10 Avr 2014 - 15:44

Hector passa une semaine dans la petite taverne. Son but était fort simple ; récupérer des informations susceptibles de le mener jusqu'au dragon. Phelim ne savait pas où on l'avait caché, c'était donc au soldat de faire le reste. Cela ne le décourageait en rien, il savait qu'il le trouverait. Qu’allait-il faire à ce moment-là, il n'en avait pas la moindre idée. Quelle taille faisait-il désormais ? Subissait-il de mauvais traitements ? le Norpalien le découvrirait bien assez tôt.

Hector avait peur pour ses enfants même s'il n'osait l'avouer et encore moins leur en faire part. Ces rumeurs de goules et ce Gantelet, ce maudit Gantelet...Pourtant la Main rouge ne faisait rien à leur sujet et l'homme du sud gelé pensait sérieusement à rejoindre les Redresseurs, eux au moins combattaient le mal, le vrai, sans se soucier de politique. De plus, son aventure avec un des leurs l'avait profondément changé. Valtor… Quel noble personnage.

Alors qu’il nettoyait sa dernière table un Nain silencieux, courte barbe noire, regard sombre, lui attrapa la main gauche. Sa poigne était puissante, Hector se contenta de le regarder dans les yeux avant de faire quoi que ce soit, après tout il était probablement bourré. Pourtant, une lueur maligne, éveillée scintillait dans les yeux verts de l’individu. Quelques instants passèrent avant qu’il ne prenne finalement la parole, le Norpalien perdait patience.

« Je sais ce que vous êtes, géant du froid, et je sais ce que vous êtes venu chercher. Si vous payez, je vous donnerai un coup de main.»

Hector arracha sa main de son emprise en fronçant ses noirs sourcils. Prenant rapidement place face à lui, il prit la parole à son tour, à voix basse.

« Je ne vois pas de quoi vous voulez parler! Vous devriez penser à rentrer chez vous, la boisson, ça ne vous fait apparemment pas, cher monsieur.»

« Allons Hector, ne me forcez pas à dévoiler votre identité, la garde se ferait une joie de vous enfermer. Je connais les montagnes, je connais l’emplacement de votre…De l’objet de votre quête. Vous pouvez faire la forte tête et demander de l’aide à autrui, mais sachez que personne ne parlera, ceux qui ne sont pas dans le coup ont bien trop peur de cette maudite montagne. Il ne reste que moi.»

« Comment…Vous me tendez un piège c’est ça? Vous croyez que je vais faire confiance au premier étranger qui passe? Un individu à l’air louche et qui sent le vieux corbeau de surcroit?! Vous me prenez pour un idiot? Adieu, Nain. »  

Le soldat se leva, lui tourna le dos dans l’intention de retourner à ses affaires, mais son interlocuteur mystérieux n’en avait pas fini avec lui.

« Vous devez être fier de vos enfants, votre fils vous ressemble beaucoup vous savez!»

le Norpalien écarquilla les yeux pris de panique. Il serra les poings et retourna prendre place à la table du Nain au sourire narquois.

« Je vous interdis de parler de mes enfants espèce de raclure, et surtout pas de les menacer sournoisement! Qui êtes-vous? Que me voulez-vous?! Répondez!»

Ses larges poings du guerrier venaient de percuter violemment la table faisant craquer le bois sous l’impact. L’endroit était vide et le propriétaire sorti, Hector était donc seul avec l’inconnu à la barbe noire.

« Balrok. Mon employeur veut s’assurer que vous trouverez le dragon, je suis là pour ça. Nous savons tout de vous, ne vous m’éprenez pas cependant sur nos intentions, nous ne vous voulons pas de mal, mais je devais être en mesure de vous convaincre. C’est simple : Vous repartez d’ici avec la bête, libérée et en vie, et vous n’entendrez plus parlez de nous. Nous sommes dans le même camp, quoi que vous en pensiez mon brave. Vous en avez pas marre de torcher ces pauvres ivrognes? J’ai tout l’équipement nécessaire, nous partons ce soir. Si vous acceptez, je vous attends à la sortie de la ville, près de la maison de l’alchimiste, celle avec le toit gris. Si vous n’êtes pas là, vous aurez perdu votre seule chance de retrouver cette créature. Il ne lui reste pas beaucoup de temps, le Gantelet est en route.»

Sur ce, le Nain quitta la taverne à la hâte, laissant le pauvre Hector en proie à un dilemme et le cœur battant la chamade. C’était trop d’informations en trop peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vers la montagne du destin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vers la montagne du destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La montagne du destin
» Vers la montagne du destin
» La montagne du destin
» Vers son destin
» Vers l'infini et l'eau de là

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­­RagePierre :: Mont Anthor-