­
 

Partagez | 
 

 Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre   Mar 19 Avr 2016 - 13:35


Leur séjour à Paria s'était finalement bien mieux déroulé que le groupe ne l'avait espéré. Dans cette région où les laissés pour compte s'étaient unis en une nation, on ne posait pas de question. Et tant que les visiteurs se faisaient discrets, personne ne demandait de compte. Ainsi les nains présents ne tournèrent même pas la tête lorsqu'il vit le groupe arriver, avec plusieurs de leurs membres blessés. Ils étaient tous en mesure de marcher, et aucun d'entre eux ne demandait d'aide. Il avait pu séjourner une quinzaine de jours dans la chambre pour panser leur blessure. Mais si les corps récupéraient vite, l'esprit était plus fragile. Fleya s'était enfermée dans un profond mutisme, son regard se perdant dans le vague. Elle donnait l'impression d'être en constante réflexion, et ne réagissait souvent pas quand on lui parlait. Elorias et Lilym se sentirent quelques peu impuissants, quant à Shotra, il était très très inquiet. Sa protégée n'avait connu Loth que pendant quelques mois, et la déchirure que sa perte lui avait causé était déjà grave. Qu'allait-il se passer lorsqu'elle verrait bien d'autres horreur, surement bien plus insoutenables que celle-ci ? Comment allait-elle parvenir à surmonter tout cela si elle était aussi sensible ?

Il ne pouvait pas l'endurcir comme on le faisait pour un soldat ou tout simplement un homme. Fleya n'était pas un soldat. Et c'était sa sensibilité, ou du moins ce qu'il en restait qui faisait d'elle ce qu'elle était. Il ne pouvait se résoudre à briser cet aspect de sa personnalité en elle. Il aurait l'impression de la détruire, et de ne plus laisser d'elle qu'une enveloppe, un vestige de ce qu'elle avait été. L'Hérault de l'Outre-Monde, mais quelle folie ! Bien sûr qu'elle avait la bonté et la naïveté pour cela. Et également la détermination pour mener à bien ce genre de projet. Mais son cœur n'était pas suffisamment froid et dur pour encaisser toutes les atrocités qu'on lui promettait. Il savait déjà qu'il ne pourrait jamais la faire changer d'avis, surtout au vu de la manière dont elle réagissait. Dès que les corps eurent fini de récupérer, le groupe reprit sa route pour revenir à RagePierre, et y prendre le bateau. Il était temps de quitter ce continent, de s'éloigner de cette horrible créature qu'était Apocryth, et de s'offrir un peu de paix et de quiétude. Il était temps de partir très loin, et très vite, pour oublier.... Et laisser le temps panser les dernières plaies.

Sur le chemin du retour, le groupe passa de nouveau par le cimetière. Fleya s'arrêta devant la tombe de Loth, l'observant silencieusement pendant de longues minutes. Elorias et Lilym échangèrent un air grave, émus par la douleur de la féline. Lilym pensait que la tigresse passerait bien vite à autre chose, mais visiblement sa souffrance était plus profonde et sincère qu'elle ne l'aurait cru. Mal à l'aise, elle passa sa main sur sa nuque, cherchant en vain ce qu'elle pouvait dire ou faire. Finalement, Elorias mit une fin à ces adieux silencieux, venant poser sa main sur l'épaule de la tigresse pour l'inciter à reprendre la route. Il était l'heure de partir, et de laisser les trépassés reposer en paix. Fleya détourna son visage de la tombe tandis qu'elle commençait à faire demi-tour. Elle jeta un dernier regard vers la tombe, avant de finalement reprendre son chemin, aux côté d'Elorias et de Lilym. Personne n'osait lui parler de Loth, encore moins d'aborder le sujet. Il était trop tôt, et c'était encore trop dur, trop frais. Le voyage retour allait s'annoncer long et silencieux, en espérant qu'il soit calme sur tous les plans.

De son côté, Shotra, inlassablement dissimulé dans l'ombre de Fleya, réfléchissait. Depuis que Loth était mort, ils n'avaient tué personne. Donc aucune âme n'était parvenue à Apocryth. Et malgré ce fait, la marque de Fleya n'avait pas grandit, et sa douleur ne semblait pas la lancer comme cela lui faisait lorsqu'elle n'avait pas envoyé d'âme à l'autre odieuse créature. Il y avait donc un lien entre la présence de Loth et l'évolution de cette malédiction. Il devait être le témoin de l'activité ou de l'inactivité de Fleya, et en fonction de ses observations, Apocryth avait tout loisir de moduler son emprise sur la tigresse. Mais maintenant que son serviteur n'était plus, elle n'avait plus moyen de contrôler tout cela. L'ombre abyssale trouva un avantage supplémentaire à la mort de son concurrent, et il n'en était que plus réjoui. Surtout qu'en ce moment, Fleya n'avait pas besoin de problème supplémentaire. Le deuil était déjà suffisamment pénible pour qu'elle soit harassée par une Seigneur Démone. Mais quelque chose lui disait que tout cela était trop facile, et qu'ils n'allaient pas se débarrasser d'Apocryth aussi facilement....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre   Jeu 5 Mai 2016 - 8:55

Le silence et le recueillement avaient été les compagnons de route du petit groupe. Seule la chasse venait rompre l'ambiance amorphe qui s'était abattue sur eux, telle une chape de plomb. Les semaines avaient défiler dans une atmosphère morbide et une ambiance pesante. Elorias commençait seulement à appréhender le rapport que Fleya entretenait avec ses démons. Il savait qu'il ne voyait là que la partie émergée de l'iceberg. Mais rien que cette petite partie était déjà très éloquente à elle seule. Il ne savait pas que Loth n'avait côtoyé Fleya que pendant quelques mois. Et pourtant, il établissait déjà à quel point la tigresse était viscéralement attaché à ses fiélons. Comment était-ce possible ? Certes, lui même s'entendait relativement bien avec la succube, et malgré leur dispute de vieux couple, il l’appréciait et la respectait. Mais Fleya dépassait de très loin ce stade. Il ne put s'empêcher de penser que ce genre de relation presque fusionnelle était malsaine. Avec un autre individu, c'était toujours un peu risqué mais plus facilement envisageable. Mais avec des fiélons.... C'était de la pure folie ! Était-il seulement possible que ces démons puissent nourrir un minimum de bienveillance envers elle ? Qu'ils puissent se montrer dignes de cette attachement et de cette dévotion inconditionnelle ?

Elorias connaissait le caractère opportuniste des enfants de l'Outre-Monde. Il était impossible qu'aucun d'entre eux ne tentent d'user et surtout d'abuser de la bienveillance de la féline. Mais l'affaire était plus compliquée que cela encore. Car il y avait dans le lot des démons qui s'en étaient remis à elle. Et même qui avaient sacrifié leur vie pour elle. Était-il alors possible.... Que parmi les fiélons.... Certains puissent être touchés par cette sincérité ? Que certains croient réellement en elle ? Et qu'ils soient prêts à œuvrer alors dans son sens ? A considérer sincèrement celle qui se battait pour eux ? Les ildiriens ne connaissaient des démons qu'un tableau d'une noirceur sans pareille. Et si ils avaient tords ? Et si les fiélons n'étaient pas qu'un simple concentré de cruauté et de sadisme, mais qu'ils étaient également capable de nourrir des sentiments plus nobles ? Et si les créatures de l'Outre-Monde n'étaient finalement que des êtres aux mœurs certes plus dures et impitoyables, mais au final simplement différentes des leurs ? Ô combien il aurait aimé pouvoir partager ce débat et cette réflexion avec un autre conjurateur, un conjurateur de leur camp bien sûr, pour voir ce qu'il pensait de sa théorie aussi révolutionnaire qu'improbable. Des démons.... Qui seraient capable d'éprouver de l'amour et de l'attachement pour quelqu'un....

Ce serait un véritable tsunami sur le château de cartes des croyances ildiriennes. Elorias se sentait presque pris de vertige à l'idée de l'ampleur du bouleversement incommensurable que cela provoquerait. C'était quelque chose de tellement fou, tellement impensable ! Et pourtant.... Ce n'était si impossible que cela..... Surtout lorsqu'il observait Fleya. Cette tigresse.... Était-elle le précurseur d'une vérité que ce monde allait avoir un mal inéluctable à avaler ? Parviendrait-il seulement à l'accepter ? Tout ceci était follement excitant et captivant pour le vieux bélinois. Il sentait qu'il était le spectateur privilégié de quelque chose qui s'annonçait d'énorme, d'une révolution des mœurs et des esprits. Toute aussi violente et longue serait-elle. Lylim elle ne savait pas trop quoi penser. Elle avait l'impression d'avoir affaire à une enfant qui venait de perdre un frère ou un ami. Pourtant Loth était très loin de se montrer aussi amical et bienveillant à l'égard de la tigresse, bien qu'il l'avait servi avec une efficacité indiscutable. Cette féline était-elle juste trop naïve et bonne ? Ce n'était pas concevable.... Car elle était puissante et intelligente. Quelqu'un de simplement trop bon n'aurait pas survécu aussi longtemps, ni acquis autant de force.... Et de charisme. Car elle savait que l'influence qu'elle avait sur les fiélons n'était pas une chose feinte de leur part. Le combat de Fleya n'était pas juste une question de déontologie de conjurateur. Aux yeux de la succube, c'était une affaire personnelle pour la tigresse. Et cela faisait bizarre à Lylim de voir quelqu'un d'aussi sincèrement impliqué pour une cause presque perdue.... Pour leur cause.

Le chemin avait été long et pesant jusqu'à RagePierre, mais finalement le groupe était revenu à son point de départ. Un bateau en direction du continent de l'Est devait lever l'ancre d'ici quelques jours. Une aubaine pour le groupe qui n'allait pas rester longtemps ici. Elorias parvient sans grande difficulté à négocier leur place à bord. Il n'y avait plus qu'à attendre. Fleya passait l'essentiel de ses journées cloîtrées dans sa chambre à l'auberge. Elle observait l'extérieur depuis un petite fenêtre, comme attendant que le temps se passe. Shotra ne savait quoi faire pour la sortir de cet état de torpeur. Mais quelque chose allait bouleversé le quotidien morne de sa protégée....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre   Jeu 5 Mai 2016 - 17:04

Quelques jours à peine avant l'embarcation, un nouveau visiteur franchit les portes de RagePierre. Il se dirigea sans aucune hésitation vers l'auberge où séjournait le groupe de compagnon. Erlas et Lylim bataillaient avec Fleya, pour qu'elle s'alimente de manière plus régulière et plus consistante. Et ils étaient parvenus à lui faire prendre un bon rythme, avec l'aide secrète de Shotra. Mais ce jour là, lorsque Lylim était descendu demander une cruche d'eau au tenancier, elle laissa tomber cette dernière au sol. Surpris par un tel fracas de si bon matin, Elorias descendit à son tour à la rencontre de sa succube voir de quoi il en retournait. Mais il ne revint pas, et rapidement il se mit à appeler Fleya. Shotra se leva immédiatement en observant sa protégée. Qu'est-ce qu'il se passait encore ? Ne pouvait-on pas les laisser en paix plus de deux mois ? Sa Felidae avait besoin d'être ménagée en ce moment ce n'était pas le moment de lui coller des problèmes supplémentaires sur le dos. Ne pouvaient-ils pas se débrouiller tout seul ces deux là ? Fleya se leva, se demandant se qui pouvait alarmer de la sorte ses deux compagnons. Shotra se dissimula dans son ombre, mais alors qu'elle descendait les escaliers, il dut sortir partiellement pour retenir la tigresse. Heureusement que le corps de cette dernière le dissimulait.

Les jambes de Fleya s'étaient brusquement dérobées sous elle, et il lui semblait qu'elle n'allait pas tarder à défaillir. Là, juste devant elle, dans la salle.... Un grand Canidae au pelage sombre....


-.... Loth.....

Sa voix se mourait dans sa gorge, et si on avait pu, on l'aurait vu changer dramatiquement de couleur sous son pelage. Le Tourmenteur se tourna vers la tigresse un rictus aux lèvres. Les nains présents observaient la scène avec circonspection. Conscient de la chose, Elorias invita tout ce petit monde à remonter dans leurs chambres respectives. Bien que tous se réunirent dans celle de Fleya. Shotra bouillait et enrageait. C'est impossible, il l'avait tué, tué de ses mains, il se voyait encore tenir la lame qui avait décapité la tête du Tourmenteur, il revoyait sa tête voler avant de rouler au sol ! Et surtout, il avait dévoré son âme ! Jamais il n'aurait pu revenir ! Que signifiait toute cette mascarade ? Et Fleya.... Il avait dû l'aider à marcher, mais il avait eu l'impression de manipuler une poupée de chiffon. Dans l'intimité de la chambre, alors que Shotra avait assis sa protégée sur le lit, cette dernière ne parvenait pas à détacher son regard du Canidae. Un silence pesant s'était installé. Lylim et Elorias n'en revenaient pas eux non plus. Mais doucement, Fleya baissa le regard, de même que ses oreilles se rabattaient le long de son visage.

-.... Tu n'es pas Loth.... N'est-ce pas ?

Il lui ressemblait trait pour trait sous cette forme de Canidae. Mais l'expression de son regard, sa manière de se tenir, son odeur.... Elles n'étaient pas celle de Loth. Cela dit, il était venu ici.... Il était venu la trouver. Il n'avait pas non plus prit cette forme au hasard. Tout ceci avait été voulu, orchestré. Shotra était sur le point d'imploser. Il sera les poings pour contenir sa rage, et se contenta de lâcher.

Qui es-tu ?!

Mon nom est bel et bien Loth. C'est ainsi qu'elle a particulièrement tenu à m'appeler. Elle semblait persuadée que cela vous rappellerait de bons souvenirs.....

Shotra poussa un grondement de colère qui effraya un peu Lylim et Elorias. Même si à leurs yeux, il était toujours "que" Persistant, il n'était pas le genre de créature qu'on appréciait de voir en colère. L'ombre abyssale était absolument furieuse. Cette garce d'Apocryth.... Elle l'avait fait exprès, bien entendu ! Elle avait tout travaillé pour rappeler Loth à Fleya, et ainsi la torturer psychologiquement. Cette traînée payerait pour cela ! Il lui ferait regretter et amèrement ! Et l'autre andouille de Tourmenteur, qui agissait en bon petit pantin aux ordres de cette ordure de Seigneur Démone.... Apocryth n'avait visiblement pas souhaité se priver davantage d'âme. Et elle avait envoyé au plus vite un remplaçant à Loth pour s'assurer d'être fournie régulièrement en âme. Fleya s'était décomposée sur place tandis que Elorias et Lylim ne comprenait absolument plus rien.

Mais... Mais enfin d'où sortez-vous ? Pourquoi être venu à notre rencontre ? Pourquoi toute cette mascarade de très mauvais goût franchement ? Et qui est cette femme dont vous parlez ?

Je ne t'ai pas posé de question, bélinois. Sache juste que je suis venu remplacer l'autre, point.

Quitte à être remplacé, son successeur aurait pu être plus aimable....

Silence répugnante créature.


Lylim adressa un regard méprisant à ce nouveau Loth avant de reporter son attention sur Fleya. Qu'allait-elle décider ? La tigresse était abattue. L'espace d'un bref instant, elle avait espéré si fort, elle y avait tellement cru. Mais ce n'était qu'un cruel coup d'Apocryth. Elle avait trouvé l'occasion de torturer un peu plus la conjuratrice, et de lui rappeler à quel point elle jouait avec elle.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre   Ven 6 Mai 2016 - 16:05

Shotra avait toutes les peines du monde à contenir sa colère. Apocryth prenait ses aises, se comportant avec Fleya comme avec l'un de ses sbires. Il connaissait les pratiques des fiélons, il était bien placé pour le savoir. Et l'idée que la Seigneur Démone puisse ainsi s'approprier Fleya, en faire sa chose, et la torturer de la sorte.... C'était insoutenable. Malgré l'amertume qui semblait vouloir le dissoudre de l'intérieur, il devait se contenir. Il lui aurait bien arraché les yeux sur place à cet écœurant pantin répugnant. Pathétique rocket qui faisait le fier et se croyait puissant, alors qu'il n'était qu'un vulgaire esclave d'un démon bien plus puissant que lui. Mais finalement, tout ceci était prévisible. Shotra avait fait le rapprochement entre la croissance de la marque de Fleya, et la présence des Tourmenteurs que lui louaient Apocryth. Il n'étaient ni plus ni moins que des passeurs, et des contrôleurs. Sans eux, elle ne pouvait pas savoir si Fleya tuait des gens, et si les âmes étaient disponibles régulièrement. La protection de Fleya n'avait jamais été qu'un prétexte pour étendre l'influence de cette sale garce ! Mais elle paierait un jour, ô oui elle paierait. Il lui ferait regretter sa trahison des siècles plus tôt. Et surtout, il lui ferait regretter de s'être approchée de SA Felidae....

Elorias et Lylim observaient Fleya. Le bélinois n'arrivait toujours pas à croire ce qu'il se passait. Même lorsque Fleya perdait un fiélon, il y en avait un autre qui venait, plus ou moins de lui même, pour remplacer le démon tombé. Le pauvre homme croyait que c'était là un des pouvoirs de la tigresse, et la puissance qu'il lui imaginait lui en donnait presque le tournis. Lylim demeurait aussi intriguée qu'interdite. Elle non plus n'avait jamais vu cela. Mais Fleya semblait bien indifférente au prodige qu'elle suscitait chez ses camarades. Elle restait prostrée sur le lit, son regard se perdant de nouveau dans le vie. Elle ne comprenait pas.... Pourquoi Apocryth avait-elle fait cela ? Voulait-elle lui offrir un nouveau Loth comme on offrait un nouveau jouet à un enfant qui venait de casser le sien ? N'avait-elle à son service que des Tourmenteurs qu'elle appelait Loth et qu'elle formatait de manière à ce que tous se ressemble ? Après tout, il était fort probable qu'elle ne les considère que comme des pièces interchangeables. Ou voulait-elle au contraire, la punir d'avoir perdu  le Tourmenteur qu'elle lui avait confié ? Cette dernière pensée fit sombrer davantage la féline qui se voyait de nouveau rongée par les remords.

Le nouveau Loth lui ne perdait pas une miette de la scène qui se jouait devant lui. Alors la voilà, cette fameuse Hérault de L'Outre-Monde qui est sur toutes les bouches de ses confrères.... Elle ne payait pas de mine en cet instant, si ravagée, si accablée.... Par la perte de son précédent serviteur ? En voilà une attitude bien curieuse. Qui se souciait d'eux ? Y avait-il eu seulement un seul conjurateur dans ce monde pour pleurer la mort son esclave ? N'était-ce pas là juste un genre qu'elle voulait se donner, une comédie qu'elle faisait ? Mais lorsqu'il observait son regard.... Ses deux perles bleues affligées et accablées.... Il sut immédiatement que ce regard ne mentait pas. Elle ne feignait pas la douleur qui la ravageait en cet instant. Quelle sotte.... Elle s'était réellement attachée à son ancien Tourmenteur.... Au point de l'appeler par son nom, et de pleurer sa disparition. Sa faiblesse lui avait déjà coûté très cher, comme en témoignait la marque sur son bras. Elle s'était déjà faite bernée par sa maîtresse qui l'utilisait, elle et sa folle quête de justice et de reconnaissance pour.... Pour les siens.... Pour les créatures comme lui, qui étaient depuis toujours les pions jetables des autres. Ildiriens comme Seingeurs Démons....

Il voulait la mépriser, il voulait la haïr, tout comme il détestait Apocryth bien qu'il la servait et lui obéissait au doigt et à l’œil. Mais.... Il ne parvint qu'à éprouver de la pitié. Si elle avait été égoïste, si elle s'était contentée de vivre simplement sa vie sans se soucier des autres, elle n'en serait pas là. Elle serait libre de la malédiction d'Apocryth, elle aurait un vie ô combien plus simple et moins dangereuse qu'actuellement. Elle ne serait pas entrain de pleurer la mort d'un fiélon, qui si ça se trouvait n'avait pas la moindre estime pour elle. Ce nouveau Loth en vint à se demander si cette faiblesse n'était pas juste de la pure folie.... Mais si tel était le cas.... Pourquoi le peuple des enfants de l'Outre-Monde tout entier s'était embrasé à la révélation de cet Hérault ? Pourquoi certains s'étaient sacrifiés ? Pourquoi certains étaient prêts à la suivre ? Pourquoi se battaient-ils tous ensemble ? Le Tourmenteur qui ne laissait rien filtrer de ses émotions, se retrouvait néanmoins bien embêté. Lui qui était si sûr de ses convictions alors qu'il avait voyagé jusqu'ici pour la retrouver. En l'espace d'une rencontre, elle était parvenu à le pousser à se remettre en question.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre   Ven 6 Mai 2016 - 17:27

Après bien des échanges de regards silencieux et des réflexions bien à l'abri dans l'esprit de chacun, les regards finirent par tous se poser sur Fleya. Un silence pesant s'était installé. Shotra n'osa pas se risquer à poser une main sur l'épaule de la tigresse, trop pudique pour afficher aussi publiquement son attachement à la féline. Il se contenta de l'observer, se tenant inlassablement prêt à exécuter le moindre de ses désirs. Mais il n'eut aucun ordre à exécuter. Lylim lança un regard insistant à Elorias. Il ne fallait pas compter sur le nouveau Loth pour arranger la situation, il semblait aussi à l'aise avec ce genre de cas qu'un poisson devant du métal en fusion. Ce fut donc le vieux bélinois, qui incité par sa succube, se décida à rompre le silence devenu à peine soutenable. Il se racla doucement la gorge et s'avança vers Fleya avec un maximum de précautions, très soucieux de ne pas la brusquer dans son approche. D'une voix presque basse, il l'interpelle plusieurs fois pour attirer son attention, avant de finalement lui demander.

Griffe-Lune.... Que faisons-nous à présent ? Nous vous écoutons....

Que devaient-ils faire.... C'est vrai que ce groupe qui s'était constitué autour d'elle la considérait naturellement comme la leader. Elle ne pouvait pas se permettre de les laisser tomber et de les abandonner là, pour se murer dans sa tristesse. Elle avait déjà perdu Loth, il était hors de question de léser qui que ce soit d'autre. Elle prit une lente et profonde inspiration, réunissant péniblement ses esprits pour tenter de réfléchir, et de finalement répondre.

-Elorias.... Vous et Lylim, retournez au port et trouvez le capitaine du navire pour négocier une place supplémentaire. Je vous laisse aussi vous charger des emplettes à faire avant notre départ, refaire nos stocks de soins, nourritures, petits outillages etc. Emmenez.... .... Loth.... avec vous.... Et si jamais il a des questions.... Enfin dites lui tout ce qu'il y a à savoir. Tâchez tous de récupérer et de prendre des forces pour la traversée. Je me sens encore un peu.... Patraque. Je vais rester ici et tenter de reprendre des forces au maximum avant le départ....

On peut essayer de prendre un autre navire si tu veux te reposer un peu plus.

-Non merci Lylim.... Ça ira.... Ne vous en faites pas pour moi.

C'était facile à dire alors que cela faisait plus d'un mois qu'elle brouillait du noir constamment. Néanmoins, personne ne répliqua ou n'insista et chacun partit faire ce qu'il avait à faire. Shotra fut soulagé de pouvoir rester seul de nouveau avec la féline. Alors qu'ils étaient tous parti, il se permit enfin de poser sa grosse paluche d'ombre sur l'épaule de la Suli. Il aurait tant voulu pouvoir faire plus.... Mais s'il était une bête en combat, il n'était pas très doué pour ce genre de choses. Néanmoins il reprit un peu espoir. Cela faisait longtemps que Fleya n'avait pas donné de directives, et la voir reprendre un peu les choses en main était encourageant pour lui. Les jours passèrent rapidement. Fleya semblait sortir peu à peu de sa torpeur bien qu'elle ne parlait pas beaucoup. Le petit groupe embarqua comme prévu à bord du bateau retour vers les terres gelées natales de la Felidae. Les marins se montraient particulièrement méfiants et tendus lorsqu'il s'agissait de traverser cette mer capricieuse. Mais ce fut comme si les eaux elles-mêmes avaient pris en pitié la tigresse, et décidées de ne pas leur imposer une épreuve supplémentaire.

Ainsi, la traversée se passa étonnamment bien, les rares perturbations étant bien sages comparées à ce qu'elles pouvaient être d'ordinaires. Le soir venu, lorsque la nuit tombait, Fleya restait souvent seule sur le pont, accoudée au bastingage. Dans ces moments la, Shotra profitait de la pénombre ambiante pour sortir, se dissimulant alors dans l'obscurité général. Il savait que la féline faisait de son mieux pour rester digne et avancer. Mais il savait également qu'elle avait encore beaucoup de mal. Et bien que la discussion était très loin d'être son fort, et même proche de la corvée, il en vint à parler à sa protégée.


.... Veux-tu.... Je.... je peux faire partir.... ce Tourmenteur.... Si.... tu le souhaites.

-Merci Shotra.... Mais ça ira..... Je dois faire avec.

Après un petit silence, la féline finit par ajouter.

-C'est ma faute s'il est mort.... j'aurai dû veiller sur lui autant que sur les autres.

C'était.... sa mission.... Il connaissait.... Les risques. Tu.... ne peux pas.... sauver le monde....

-Mais je ne veux pas causer la mort de quiconque à cause de moi.... Et ce fiélon qu'elle m'a envoyé.... Je ne sais pas quoi faire. Je ne sais même pas son vrai prénom.

Il est mort.... Pour sa cause....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre   Ven 6 Mai 2016 - 17:28


Shotra n'alla pas jusqu'à dire que c'était pour la cause de Fleya, car il n'y croyait pas. Mais il tenait à ce qu'elle assimile que Loth n'était pas mort en chevalier servant. Au loin, le nouveau Loth arrivait lui aussi sur le pont. Il vit Fleya et Shotra côte à côte entrain de discuter. Il observa alors un geste, qui s'il était anodin pour le commun des mortels, était ici complètement inédit pour lui. Fleya venait de poser sa main sur le poignet de Shotra, dans une marque d'affection éloquente.

Ma parole.... Elle ne serait quand même pas tombée amoureuse de ce Persistant ?!

Mais non voyons, ce n'est pas ce genre d'amour qu'elle a pour lui !

Tu m'espionnes la gueuse ?!


On se calme le chien de garde, je ne suis pas là pour te chercher des histoires alors inutile de mordre.

Ils s'échangèrent des regards méfiants et méprisants, avant de rapporter leur attention sur la conjuratrice et son fiélon.

Curieux spectacle hein ? Ces deux là semblent bien plus liés que le sont un conjurateur et son suivant.


Elle est assez.... Unique en son genre il faut dire.

Ha ça ! Je n'ai jamais rencontré quiconque qui puisse lui être égale.

Mais est-ce réellement suffisant....

En tout cas.... Pour plusieurs d'entre-nous, ça l'est. Je ne sais pas d'où vous venez toi et ton prédécesseur, mais ce dernier semblait très zélé dans sa tâche.... A toi de tirer les conclusions qui te plaisent.

Lylim s'éloigna pour rejoindre Elorias, et dormir. Le Tourmenteur, toujours sous sa forme Canidae, continua d'observer le duo un moment. Avant de finalement s'approcher d'eux à son tour. Shotra poussant un grondement sourd peu engageant en le voyant arriver. Qu'est-ce qu'il voulait encore celui-là ? Le bateau n'était pas assez grand pour qu'il aille se faire oublier ailleurs ?! Mais le Tourmenteur ne se laissa pas impressionner, grognant Shotra avant de lui lâcher.

Et si tu allais prendre l'air ailleurs le temps que je puisse parler à la petite dame sans que tu ne l'étouffes ?!

Shotra s'apprêtait à lui coller une bonne droite mais Fleya tourna sa tête vers lui. Dans un long soupir, il se retira, se fondant de nouveau dans les ombres. Néanmoins, il ne partit guère bien loin, refusant catégoriquement de laisser sa protégée toute seule avec lui. Le Tourmenteur satisfait reporta son attention sur la tigresse. Il avait appris ce qu'il s'était passé exactement avec l'ancien Loth. Et s'accoudant à son tour à la rampe, il demanda.


Ta quête ne fait que commencer, et elle te semble déjà si pénible, et si lourde à porter..... Pourquoi ne pas abandonner, tant qu'il est encore temps ? Tant que toi et tes proches êtes encore en vie ?

-Je ne peux pas.... Je ne peux pas fermer les yeux et tous vous laisser à votre triste sort. Je ne peux pas permettre que des idées aussi tordues et intolérables comme celle de l'autre fou puissent voir le jour. Si j'abandonne.... Qui vous sauvera ?

Mais tu n'as rien à y gagner.... Et tellement à perdre. Pourquoi s'acharner ?

-Parce que certains me font déjà confiance, et ont foi en moi. Je ne peux pas les trahir ni les abandonner....

Jamais un fiélon n'aurait fait cela pour un Ildirien tu sais....


-Je n'ai jamais demandé aux fiélons d'avoir la même ligne de conduite que moi....

Et pourtant....

-Je veux qu'ils aient au moins une chance....

Le Tourmenteur resta un instant interdit, avant de finalement dire.

Laisse moi.... Devenir le Loth que tu as perdu.

-Ne te sens pas obligé d'exécuter tous les désirs tordus d'Apocry.....

Ce n'est pas en son nom que je parle.....

-Mais.... mais pourquoi ? Ne préfères-tu pas que je te nomme par ton propre nom ?

Je n'ai pas vraiment connu ce Loth.... Mais.... j'envie la dévotion que tu as pour lui.


-Tu auras surement ta propre place.....

Ma véritable identité n'a jamais importé à personne... Pas même à moi au final. Alors.... même si je ne serais peut-être pas l'exacte copie de Loth.... Je pourrais au moins avoir une place que quelqu'un aura réellement estimé.

-Ne te sens pas obli....

C'est une faveur que je te demande....

Fleya observait incrédule le Tourmenteur. Elle se sentait si prise au dépourvue en cet instant, qu'elle ne sut pas quoi répondre. Et pourtant le regard perçant du Tourmenteur venait de se plonger dans le sien, à la recherche de cette réponse qu'il attendait. Ainsi, elle finit par simplement hocher de la tête, sans trop être consciente de ce qu'elle faisait. Le nouveau Loth satisfait, il se retira pour aller se reposer lui aussi. Shotra n'avait pas perdu une miette de l'échange. Qu'est-ce que c'était que cette comédie grotesque ? Il essayait d'amadouer sa Felidae celui-là ? Il n'en savait trop rien, mais il allait le tenir à l’œil. Hors de question qu'il joue avec elle...... Apocryth suffisait.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour de Loth ? - Port de Ragepierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour à bon port
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­­RagePierre-