­
 

Partagez | 
 

 [Repost] Kolk'rar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kolk'rar
Le Passeur
Le Passeur
avatar
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Les esprits
Faction ou Clan : Clan Pieds-visqueux

Attributs
Races: Orc
Réputation:
50/5000  (50/5000)
Adage: A combien élèves-tu le prix de ta vie ?
MessageSujet: [Repost] Kolk'rar   Lun 18 Avr 2016 - 13:13

Kolk’rar

Si vous vous perdiez dans Marashpour, à combien évalueriez-vous le prix de votre vie ?


Genre: Masculin
Surnom: "Le Passeur"

Âge: 32 ans
Race: Orc Pieds-visqueux

Terre d'origine: Marashpour
Philosophie: Avarice

Faction: Clan Pieds-visqueux (Mais indésirable selon le Chaman du clan)
Profession: Passeur

Magie  
Je ne pratique rien.


Aptitude(s) particulière(s):
Connaissances de l'environnement:
L'orc a vécu toute sa vie dans les marais de Marashpour, il connait chaque recoin de ce marais, connait la plupart des créatures y vivant, etc.
Intimidation:
Kolk'rar, grâce à son apparence, ses actions, sa voix est plutôt intimidant.
Perception:
Ouïe, odorat, etc... Il a une très bonne perception dans son environnement, le marais.
Agilité:
Quand il s'agit de s'enfuir, de chasser ou même de se battre, l'orc est assez agile.


Apparence


Physique:
Kolk’rar est un orc à la peau verdâtre, il mesure 1m83, il a des cheveux noirs sales et boueux. Quand on voit son visage, on peut voir qu’il a un œil de couleur orange. L’œil droit ne semble plus être là. Une trace de griffes traverse son côté droit du visage. Il a également les grands pieds qu’ont les orcs de son clan. Contrairement à la plupart des orcs, Kolk’rar n’est pas forcément musclé. Il l'est quand même assez pour rivaliser avec des animaux ou des orcs basiques, additionné à sa ruse.
Vu qu’il chasse seul, sur son torse, on peut voir plusieurs bleus et des traces de griffes de créatures de Marashpour.
Sa voix est assez grave, mais il essaye d'en avoir une encore plus grave lorsqu'il chante.
Il est toujours pieds nus, sans exception.
Il portera tout le temps des gants en cuir, sans exception.

Equipement de tout les jours:
Il porte un pagne en tissu brun, le pagne est assez sale. Il porte également une ceinture en cuir brun dont il a attaché des os de créatures ou des crânes.
Il a deux haches à une main à la ceinture recouvertes de sang séché. De temps en temps, il a également un long couteau tranchant.

Avec des inconnus/voyageurs:
Il porte une longue cape à capuche en tissu sombre, la cape recouvre tout le corps de l'orc car il essaye, autant que possible, de se faire passer pour autre-chose qu'un orc auprès des visiteurs, et un masque fait à partir d’un crâne !
Il porte un long couteau caché sous sa cape.


Personnalité


Kolk'rar est un orc à peu près comme les autres, à quelques exceptions.
L'orc cache sous sa cape un air assez hautain, que les gens ne pourront pas voir du premier coup. Kolk'rar est sûrement un des orcs les plus fourbes et imprévisibles de son clan. Sa ruse lui est utile pour arriver à ses fins.
Il est également assez calme et ne parle que si il le faut.

Il pense que le seul obstacle qui permet l'arrivée du Rassembleur est encore le Chaman Garog'vil, que Kolk'rar hait plus que tout. Il n'a pas de haine particulière pour les autres Pieds-visqueux.
Il pense qu'il ferait un très bon Chaman, mais il ne pratique pas du tout le chamanisme, faute de « maître ».
Kolk'rar n'a jamais vu d'humains, ni d'Aasimars... En revanche, il a goûté à plusieurs reprises les nains (qu'il considère comme la meilleur chair fraîche), et à certains orcs Griffes-rouges. En revanche, il pense que toucher à un cheveu d'un membre du clan Pieds-visqueux attirerait les foudres des esprits sur lui ! Il ne verra pas vraiment la différence entre un adulte et un enfant, le marché sera la même.

L'orc pense que peut-être un esprit se cacherait dans chaque créature et animal du marais. A chaque fois qu'il en tuera une, il l'honorera en faisant une petite cérémonie pour les esprits.

Il peut être un peu arrogant sur les bords.

Sa qualité principale est sûrement la pitié, pour cela qu'il propose de l'aide aux personnes en difficulté à Marashpour, mais contre un gros tribut.

Son défaut principal est l'envie, il sera toujours prêt à tout pour quelque chose qu'il n'a pas, lui faisant souvent outrage. La chose qu'il aimerait le plus, son but le plus grand est le contrôle du clan des orcs Pieds-visqueux.


Histoire


C'était il y a dix ans...

Je me suis fais chasser du village par le Chaman qui depuis, me considère comme indésirable.
J'ai refusé un ordre du Chaman envers des visiteurs imprudents. "C'est la pitié envers les instrus ! Les esprits n'acceptent pas ça !" m'a t-il dit !
Cet idiot de Chaman, je le hais !... Il ne fait que rester avec le clan dans le marais à chanter toute la journée. Si ça se trouve, le Rassembleur n'est pas dans les marais. Agissez !


Une nuit. J'étais en train de chasser seul aux alentours de ma hutte quand soudain j'ai vu quelque chose bouger dans les fougères, une chose plutôt grosse. Quand j'ai tourné ma tête vers l'endroit, la chose est partie en courant. Armé de ma lance, je pensais avoir affaire face à une grosse bête sauvage. Je la poursuivais pour la rattraper. La course dura pendant de longues minutes quand soudain.

CRACK

La créature qui s'enfuyait s'est pris les jambes dans une racine, et est tombé en plein dans la fange. Avec ses deux petits bras, il s'accrocha de toutes ses forces à une racine qui dépassait du même arbre.
Il n'avait rien d'un animal, il était petit, gros... Il portait une longue barbe brune avec des sortes de bijoux brillants, il portait une armure en cuir avec une capuche. Il était assez bien armé.

"Faites moi sortir de là ! Par pitié ! avait-il commencé.

Un nain ?! C'était la première fois que j'en voyais un. Certains orcs du clan racontaient souvent ce que c'était les nains et quel goût ils avaient.

"AAAAH ! UN ORC ! Pitié ne me mangez pas ! Prenez plutôt mon ami ! Il ne doit pas être loin !" hurlait-il comme un animal égorgé.

J'étais un peu surpris de cette réaction, je me suis penché sur le bord. Je n'avais aucune envie de le tuer. Juste goûter... Mais...

"HA ! Je ne vais pas te tuer, je vais te proposer un marché. Tu me laisses dévorer l'autre nain, et je te fais sortir de Marashpour sans trop être amoché ! Tu devras me donner toutes tes armes et tu ne devras plus JAMAIS revenir !"
je me mis à dire.
Le nain, bien que armé, était assez peureux. Il vit quand même une petite lueur d'espoir

"Je ferais tout ce que vous voudrez ! Pitié remontez moi !" hurla t-il à nouveau comme un animal égorgé.

Après ça, je tendais ma main et le remonta rapidement. Le nain ne me remercia pas, il paraissait honteux de devoir en arriver là.

Un peu plus tard, il me montra l'emplacement du second nain, il se cachait dans un creux sous un arbre qui trempait dans la vase. Je lui ai tendu, qui marcha très bien. Ensuite je l'ai amené à ma hutte. Le deuxième nain, s'accrocha aux racines, traînait dans la vase, supplia le premier de lui venir en aide ! Mais le premier nain ne fit rien.
Ensuite, j'ai fais sortir le nain de Marashpour.
Le deuxième nain, quant à lui passa à la marmite. Bien bâillonné et attaché, je le fis cuire...
J'avais horreur de trop de poils, je pris mon couteau et commença à tailler sa barbe sous le regard terrifié du nain. Une fois que la barbe était à une hauteur convenable, j'ai approché le couteau du visage du nain et ai posé doucement la pointe sur la joue.
D'un coup sec, je lui donna un coup de couteau au visage et lui fis une grosse plaie...
Le nain tenta de hurler, mais personne ne pouvait l'entendre.
Ensuite, j'ai commencé à éplucher la peau du nain, qui finit par mourir sous la douleur...
Il tentait de brailler tellement... Les guerriers du clan racontaient que la chair est meilleure quand le gibier hurle.

Depuis ce jour, à chaque fois que des intrus entraient à Marashpour et qu'ils voulaient traverser ou en sortir, je les aidais, si ils acceptaient le tribut... Bien que peu ont survécus longtemps dans Marashpour. Si l’intrus était seul, je dévorais une partie de son corps ou un bout de la peau de son visage. Si ils étaient plusieurs, je dévorais tout le monde mais je ne laissais qu'une personne me suivre pour sortir. Parfois même, je demandais une chose précieuse que l'intrus portait sur lui. Je demandais également les armes, que j'ai enterré tout autours de ma hutte.
Ce petit rituel continua pendant deux ans, bien que les intrus étaient peu nombreux à entre dans le marais à cause de la réputation du lieu.


Un jour, en pleine chose, j'ai vu trois nains qui s'étaient perdus. Ils s'enfonçaient dans la vase et n'arrivaient plus à se dégager avec leur lourde armure.
Vu que j'étais un peu curieux, je me suis approché. Je les regardais se débattre de haut.
Les trois nains levèrent la tête. Ils ne m'avaient pas vu arriver, ils hurlaient en coeur en pensant que j'étais une créature du marais.

"Je suis le Passeur." dis-je.

Les nains étaient bouches bées pendant quelques minutes... Il finirent par supplier que je les fasse sortir d'ici.

"Oh ? Très bien, héhé... Connaissez vous le tribut ? Je dois manger deux personnes de votre groupe !" dis-je ensuite.

Les nains, surpris se dire des choses en chuchotant entre eux, puis à s'engueuler pendant quelques minutes. Soudain un nain, sans demander l'avis des autres, apparemment, se mit à dire.

"Prennez Olaf et Baelog !"

Sans attendre, j'attrape les deux nains, souriant, je les traînes dans les fourrées et je les assommes d'un bon gros coup du plat de mes hachettes dans la nuque.
J'ai fais ensuite sortir le dernier nain de la vase et, comme le marché le voulait, je l'ai conduis jusqu'à la frontière de Marashpour.
Je me retournais sans un au revoir, quand le nain à sorti une arme et m'a violemment frappé le crâne. J'étais sonné... Il est reparti vers les marais.
Je me suis mis à le poursuivre une fois que j'ai repris mes esprits.
Il était dans ma hutte ! Il avait trouvé l'endroit de ma hutte ! Il libéra les deux nains sous mes yeux puis ils partirent en courant vers la sortie du marais.
Je me lançais à leur poursuite, j'ai réussi à en rattraper un, celui que j'avais conduis... Il s'était prit les jambes dans une racine et roula dans la vase avant de s'arrêter sur le dos. J'ai attrapé ma lance dans mon dos, j'ai sauté et je lui ai donné un coup de lance en plein dans le visage... Même si le coup n'était pas assez fort pour traverser les os, il le tua quand même sur le coup.
J'ai continué ma route pour rattraper les deux autres, mais ils me tendirent une embuscade et m'attrapèrent.

"On le savait ! Ce sauvage d'orc, nous ne pouvions pas lui faire confiance ! En plus, il ne fait même pas peur ! Haha !" braillait-il.

Tu as de la chance, on ne tue pas les animaux pour rien, haha ! On va plutôt de prendre un œil." dit-il en ricanant.

Le nain s'approcha avec une dague à la main. Il posa la pointe de la dague tout près de mon œil droit, planta la dague et arracha mon œil d'un coup sec.
Voulant bien faire, j'ai été déformé et humilié... J'étais assez gravement blessé. Je me suis retiré dans ma hutte en tentant de lutter contre la mort tant bien que mal...
Je me suis quand même fais une petite friandise. J'ai cuis le nain mort à la broche. Même si il n'avait pas bon goût.
Je ne suis finalement pas mort.

Tssss... Satanés nains, satané Chaman, satané Rassembleur qui ne veut pas naître !
Tout ce que je peux faire jusqu'à la fin de mes jours, c'est attendre... Attendre longtemps, que le Rassembleur se manifeste... Que mon heure vienne...

Depuis ce jour, des rumeurs, auprès du clan,disaient qu'il y avait une silhouette encapuchonnée qui rôdait dans les marais et qui aidaient les voyageurs à en sortir, pour le plus grand malheur du Chaman... Tout à un prix après tout, surtout la vie.



Hors-jeu


De quelle façon as-tu trouvé le forum ?

→ Simple, c'est Garkach qui m'a donné le lien.

As-tu des suggestions ou des commentaires ?

→ Non, aucunes suggestions !

Quel est le code de validation caché dans les règlements? En l'inscrivant vous acceptez de vous soumettre aux règles établies.  



La vallée d'Ildir soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif et adaptée par Thaom Melcrudak


B'jour.
Ça fait déjà un peu plus d'un an que j'ai quitté le forum en vitesse, sans prévenir et après un très très court passage. Car voilà, les études, et d'autres choses dans ma vie me bouffait mon temps, à fond la caisse.
Ça fait déjà quelques temps que j'ai récupéré mon temps libre, alors je me suis dis que j'allais revenir sur ce forum ! (Aussi après quelques menaces de morts de Garkach sur Skype)
Bref, je reposte donc ma fiche de perso' un petit peu modifiée par une année d'expérience en JDR de table, et un peu sur wow.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garkach
L'Exilé
L'Exilé
avatar
Philosophie : Dictature ( Loyal mauvais )
Divinité(s) : Il semble n'en avoir aucune pour l'heure.
Faction ou Clan : Les Dissidents

Attributs
Races: Orc
Réputation:
1100/5000  (1100/5000)
Adage:
MessageSujet: Re: [Repost] Kolk'rar   Lun 18 Avr 2016 - 14:42

Bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 217
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: [Repost] Kolk'rar   Mar 26 Avr 2016 - 6:40

Et bien cher Passeur, re-bienvenue parmi nous! En espérant que tu te plaises sur nos terres -ou nos marais cela va de soi-. Je donnerai 50 points de réputation à ce bon Garkach pour la peine Wink N'oublie pas ton avatar et tes attributs dans ton profil.

Cordialement,

S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Repost] Kolk'rar   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Repost] Kolk'rar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé]Kolk'rar le Passeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir :: ­­­­ :: Les fiches de présentation :: Validées-