­
 

Partagez | 
 

 La mort de Loth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: La mort de Loth   Lun 28 Mar 2016 - 17:43

Fleya fut la première à pénétrer dans ce qui s'avéra être le Cimetière des Inconnus. Même pour elle, elle trouvait l'endroit lugubre et mystérieux.... Il avait quelque chose d'oppressant. Pourquoi diable lui avait-on donné rendez-vous ici ? Il n'y avait là que des tombes, des caveaux, et des pierres tombales à perte de vue. Elle pouvait comprendre que pour le genre de conversation que pouvaient avoir deux conjurateurs, il valait mieux se retrouver dans un endroit discret, mais tout de même. Là il y avait eu un peu de zèle ! Elle se serait bien dit que l'endroit était vraiment mort, mais au vu du lieu, ça aurait été un comble. Le moins qu'on puisse dire, c'était qu'on ne viendrait pas les déranger ici. Il ne devait pas y avoir âme qui vive dans les lieues environnantes. Ou presque.... Un peu plus loin, sur une colline légèrement surélevée, le reste du groupe guettait le signale de Fleya qui leur indiquerait qu'ils pouvaient la rejoindre. Ou toutes manifestations de danger qui les feraient intervenir malgré tout. Et ô combien ils allaient louer cette précaution. Car ce cimetière se révéla bien peuplé de vivants pour un endroit désert.... Un homme surgit de la brume, dissimulé sous une cape, et alla à l'encontre de la féline.

-Je ne suis pas mécontente de pouvoir enfin vous rencontrer après un si long voyage.

Tout le plaisir est pour moi ma chère.... J'ai attendu si longtemps.... Ou plutôt, nous vous avions attendus !

-Nous ?

Pareille à une vision cauchemardesque, des silhouettes surgir des tombes, dont la terre meuble qui fut projetée trahissait son récent travail. Si Fleya avait eu peur d'une émersion de goules, elle constata rapidement que ces monstres là étaient bien vivants, et simplement bien cachés. Un traquenard ! Shotra pestait silencieusement depuis l'ombre. Ils étaient nombreux, et seul il ne pourrait pas et à la fois combattre et à la fois protéger Fleya ! Mais les deux compagnons n'étaient pas seuls cette fois.... Et Loth, trop heureux d'avoir une occasion d'occire de l'Ildirien, fonçait déjà en direction de sa pseudo maîtresse, Elorias et Lilym sur les talons. Fleya jetait des regards courroucés dans toutes les directions, son pelage s'ébouriffant, tandis qu'elle avait déjà sorti les griffes. Elle était encerclée, mais il lui fallait juste gagner un tout petit peu de temps.... Elle grogna alors.

-Que signifie tout cela ?! Vous êtes des partisans aigris de Skuyzy ?!

Allons allons ma chère, ne nous confondez pas avec la vermine de votre genre.... Auriez-vous eu l'indélicatesse de nous oublier ?

-Qui êtes-vous ?!

Mais ce que nous avons toujours été.... les justiciers qui protègent ce monde des aberrations de votre style. Ceux qui œuvre pour votre destruction depuis presque quinze ans..... L'Ordre du Jugement Dernier.... Et vous êtes reconnus coupable de sorcellerie et d'alliance démoniaque ! Pour la sûreté de ce monde vous devez être éliminés.... Comme nous l'avons fait pour tout le reste de votre famille !

L'homme dégaina son épée, mais Shotra sorti de son ombre en un éclair pour lui attraper le poignet et lui broyer dans un craquement sourd. Fleya prise de furie sauta à la gorge de son assaillant lui enfonçant sans ménagement ses griffes dans le cou, lui tranchant les artères. Ivre de colère comme seuls eux parvenaient à le faire, elle lui rugit.

-QUE Sipriar TOURMENTE VOS ÂMES POUR L'ÉTERNITÉ !!!

Glarg.... cette fois.... il ne te sauvera pas....

L'homme s'écroula tandis que Shotra se rua sur Fleya pour lui épargner des carreaux d'arbalète qui vinrent se loger en lui. Il ne pouvait pas se permettre de jouer la carte de l'intangibilité cette fois, il était obligé de faire de son corps une protection pour préserver la féline. Il poussa un grondement sourd sous la douleur des pointes qui se logeaient profondément en lui. La colère le gagna lui aussi. Il comptait bien tous les massacrer. Et tout en continuant d'englober Fleya de sa carrure, il chargea un groupe de fanatiques pour les éjecter comme un jeu de quilles. La douleur était lancinante, mais il était habitué à gérer cela. Et tandis que les premiers cris des assaillants au tapis retentissait, des hurlements d'horreur et d'agonie vinrent leur répondre. Loth était arrivé, et il venait de décapité à main nue deux fanatiques. Si l'ordre avait prévu suffisamment d'hommes pour contenir Shotra, il n'avait définitivement pas prévu l'arrivée d'un Tourmenteur dans la partie. Ni d'une succube et d'un autre conjurateur ! La bataille commença sérieusement, dans une boucherie épouvantable. Shotra laissait déferler sa colère, et lui et Loth pouvait enfin évacuer leur frustration trop longtemps accumulée. Tant de mois sans tuer, sans combattre réellement.... C'était comme pouvoir respirer de nouveau, une renaissance inspiré par la terreur et la souffrance qu'ils provoquaient chez leur adversaire. Et ce n'était qu'un début.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: La mort de Loth   Ven 8 Avr 2016 - 7:38

Le retour de vieux démons, ceux de ses cauchemars d'enfants qui ne cessaient de la hanter. Ils jouaient avec elle dans une ronde alternant période d'accalmie et rappel douloureux. Ils étaient à l'origine d'une corruption, de la naissance de la haine et de la rancœur. Ils avaient eux-même créé ce qui s'annonçait être l'objet de leur perte. Plus ils s'étaient acharnés, et plus ils avaient alimenté un brasier déjà ardent dont la fureur promettait de les engloutir et de les dévorer pour l'éternité. Mais aveuglé par leur fierté et leur fanatisme, ils ne voyaiten pas ce danger qui dans l'ombre s'épanouissait et grandissait. Ainsi, une fois encore les ténèbres s'éveillèrent en elle, et la submergèrent dans un raz-de-marée de fureur et de noirceur. Les notions de bien et de mal disparaissaient, s'évanouissant comme une fumée balayée par le vent. Seul restait la colère et l'amertume, le désir de vengeance et d’annihilation. Le bleu s'évanouit, le pourpre s'immisça devenant écarlate au fur et à mesure. Elle n'avait plus rien d'humain, ses grognements eux-même devenant plus bestiaux, plus effrayants, plus.... Démoniaque.... Point de pardon, point de salut, elle ne les laisserait jamais trouver le repos. Ses sentiments eux-mêmes se brouillaient, son désir de les faire souffrir et de les tourmenter à jamais s'opposant à son besoin de les exterminer et de les mettre à jamais hors d'état de nuire.

Le monde autour d'elle semblait s'être fait dépossédé de ses couleurs, il ne restait que des teintes de gris, de noir et de blanc. Et en unique contraste de ces couleurs froides, le rouge vermeil du sang qui fusait. Fleya avait doublé de volume sous l'effet de son pelage hérissé, et écorchait littéralement ses ennemis, les dépeçant, les éventrant, leur déchirant la gorge à coups de crocs. Shotra n'avait pas le temps de ce soucier de cet état second qui n'était pas naturel à la féline. Elle n'était plus elle... Elle semblait devenir autre chose, quelque chose de malsain et d'inquiétant. Mais dans le tumulte du combat, ce changement d'état pourtant notable, ne se remarquait pas. A la limite dénotait-on une fureur et une frénésie assez éloquente, mais rien d'anormal dans un affrontement. Des flèches fusaient de plusieurs directions à la fois, Shotra décidant alors d'aller s'occuper de ces tireurs qui avaient trouvé le moyen de se cacher. Il alla les débusquer, un à un, leur rompant le coup, les broyant les os, leur enfonçant leur propre carreau dans le crâne. Loth continuait de démembrer ses cibles, offrant avec délice les âmes des trépassés à sa maîtresse. Elle avait dû trouver le temps long....

Elorias se battait du mieux qu'il pouvait, un peu dépasser par le nombre impressionnant d'ennemis qu'il y avait. D'où sortait ces personnes ? Et pourquoi en voulaient-ils à Fleya particulièrement ? Ils n'avaient rien à voir avec le monde des conjurateurs alors que venaient-ils faire ici ? Dans ce qui était clairement dans une embuscade ? De nouveaux mystères se rattachaient à cette féline qui gardait décidément bien des secrets. Les flèches sifflaient dans l'air, leur nombre avaient diminué mais elles étaient encore nombreuses. L'une d'entre elle vint se planter non loin de l'omoplate de la tigresse qui poussa un rugissement rageur. Elle arracha la flèche sans le moindre ménagement, la brisant même dans sa poigne. Loth décida de se rapprocher de la tigresse pour éviter qu'elle ne prenne trop de dégâts. Lilym s'arrangeait de la même manière vis à vis d'Elorias. Les ildiriens avaient la fâcheuse tendance d'être fragile.... Et dans une réaction qui était généralement propre à Shotra, il se saisit d'un cadavre d'un ennemi pour mieux s'en servir comme bouclier improvisé. Ce qui se révéla assez efficace.

La bataille tournait en leur faveur. Elorias déglutissait en voyant Fleya s'acharner comme.... Bête sauvage monstrueuse.... Était-ce donc ainsi que les Sulis se battaient ? Avec cette bestialité et cette violence inouïe ? Ou était-ce propre à la féline ? Car il ne se rappelait pas l'avoir vu aussi virulente lors de leurs précédents combats.... Shotra avait fini de s'occuper des archers et autres arbalétriers. Il observa la scène de combats. Leurs agresseurs étaient désormais perdus..... Loth prenait même le luxe de s'amuser avec deux bougres qui tentaient désespérément de le tuer. Et pour Shotra ce fut l'opportunité.... Le tourmenteur était occupé à son petit jeu macabre, ne se souciant définitivement pas du reste du monde. Les survivants étaient trop peu nombreux à présent, et chacun pouvait les contenir aisément. Mais.... Le Tourmenteur avait oublié Shotra. Surement pensait-il qu'il allait s'occuper de protéger Fleya ou d'achever les autres. L'ombre abyssale se fondit dans l'obscurité, s'approchant sans se faire remarquer du tourmenteur. Ce dernier bougeait beaucoup, mais ses déplacement et ses esquives étaient assez régulières. Shotra regarda en direction des autres.... Chacun était très occupé à combattre ses adversaires, et Fleya allait bien, elle continuait son carnage indescriptible. La succube et le conjurateur étaient dos à dos, très occupés eux aussi.... C'était le moment....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: La mort de Loth   Dim 10 Avr 2016 - 8:38

Loth venait de briser la nuque du dernier assaillant qu'il avait pris soin de tourmenter, après avoir tué son camarade sous ses yeux. Tout se passa vite, trop vite.... Shotra s'était silencieusement reformer dans son dos, et s'était saisit d'une lame appartenant à un des fanatiques de l'ordre. Ce cadavre n'irait pas contester. Et tandis que Loth venait tout juste de relâcher sa victime, un sourire aux lèvre, Shotra abattit méthodiquement la lame sur lui, avec force et virulence. L'inclinaison de la lame avait été soigneusement travaillé pour obtenir le résultat espéré. Loth fut décapité, alors qu'il croyait en avoir fini avec ses ennemis. Il avait oublié que le plus dangereux d'entre eux était dans son "équipe".... La tête du Tourmenteur n'avait pas encore touché le sol que l'ombre Abyssale se dépêcha de mettre l'arme dans la main d'un cadavre proche. Puis il rentra de nouveau dans les ombres, ne laissant pas la moindre opportunité de pouvoir le relier avec le crime qu'il venait d'établir. Loth aurait été tué par un des hommes de l'Ordre du Jugement dernier. Mort dans l'exercice de ses fonctions.... La manœuvre était si habile que Loth n'aurait même pas su qui l'avait tué. Mais ce meurtre avait une autre dimension, tout aussi importante si ce n'était plus.

Car outre la mort jouissive de ce Tourmenteur qui l’insupportait, Il avait pu s'emparer de son âme et la dévorer goulument. L'énergie et la puissance de l'âme d'un tourmenteur était bien plus importante et précieuse que ce qu'il avait pu absorber jusque là ! C'était là un gain considérable dans sa quête qui était destinée à lui faire recouvrir sa puissance ! Avec l'âme de Loth d'assimilé, il n'était désormais plus au stade d'un simple Persistant.... Mais il avait atteint rattraper la puissance d'un Tourmenteur.... Une véritable victoire qu'il savourerait dans le plus grand secret. Car Loth étant mort en plein combat, il n'y avait désormais plus personne pour acheminer ou guider les âmes vers Apocryth.... Cela dit, cette dernière avait néanmoins pu absorber les âmes de tout ceux qui avaient péri avant la mort de son Tourmenteur. Et Loth avait fait un joli carnage avant de finalement trépasser de la main de Shotra. Mais pour cette fois, l'ombre abyssale redevenue Tourmenteur ne regretta pas ces âmes. Il avait eu bien mieux à la place.... Et elles ne faisaient que renforcer son alibi. Pas de preuves, pas de soupçons... Shotra réapparu à côté de Fleya l'aidant à terminer les combattants qu'il restait.

Il s'occupa notamment des fuyards avec l'aide de Lilym. Il continuait de se battre avec la puissance que pouvait posséder un Persistant, et rien de plus. Hors de question d'éveiller le moindre soupçon et surtout pas de faire étale de son évolution de puissance. Finalement, il ne resta que cadavres plus ou moins démembrés et marre de sang. Elorias s'en était tiré indemne, outre quelques bleus ici et là. Il avait combattu avec prudence, et l'attention de Lylim à le protéger avait permis de lui éviter de méchantes blessures. Lilym justement souffrait de vilaines plaie, et de quelques flèches dans le dos et sur une de ses cuisses. Mais heureusement rien de trop graves ou qui ne saurait guérir avec quelques soins. Shotra avait pas mal de flèches et de carreaux d'arbalète dans le dos, ses bras ayant été épargnés grâce aux protections métalliques offertes par Fleya. Cette dernière en aurait eu bien besoin.... Elle souffrait d'une flèche méchamment logée dans son épaule, ou plutôt pas très loin de son omoplate. Elle avait également plusieurs balafres au niveau des bras et des flancs. Ces blessures étaient non mortelles, mais elles imposaient des soins rapides et du repos !

De manière générale, le groupe avait besoin de trouver un endroit relativement sûr pour se faire soigner et se reposer. Mais avant cela.... Il y avait quelques petits détails à régler..... Fleya était toujours dans cet inquiétant état second, la faisant davantage ressembler à une bête démoniaque enragée qu'à la jeune Suli qu'elle était d'ordinaire. Ses yeux d'une couleur carmine vive, son expression de fureur emprunt de démence et de cruauté.... Elorias et Lilym eurent un mouvement de recule tandis que Fleya se dressait face à eux, en position défensive. Elle semblait prête à les attaquer au moindre faux pas de leur part. Le binôme s'en trouva très perturbé, regardant incrédule la tigresse qu'ils avaient du mal à reconnaitre. Toutes griffes dehors et montrant les crocs, ses pupilles dilatées, ensanglanté d'un sang qui n'était pas toujours le sien. Il était temps pour Shotra d'intervenir. Il n'aimait pas cette espèce de transe qui emportait parfois sa protégée. Il ne la comprenait pas, et montrait un aspect de Fleya qui n'était pas elle. Le genre de spectacle qui aurait ravie Apocryth.... Quelque chose disait à l'ombre que cette plaie ferait tout pour que la Felidae se retrouve à jamais bloqué dans cette état si elle l'apprenait. Heureusement que Loth n'avait pas eu le temps de l'informer....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: La mort de Loth   Dim 10 Avr 2016 - 10:18

G...Griffe-Lune ?

-Rrrrrrrr !

Euh... C'est nous.... Vous vous souvenez ?

Les pauvre bougres peu rassurés continuaient de reculer tandis que Shotra les dépassa, avançant lentement vers sa protégée. Il aurait voulu l'appeler Fleya, mais si elle n'avait pas voulu donner son véritable nom, c'était qu'il n'était pas encore temps. Le regard écarlate de la tigresse se posa sur l'objet en approche, sur l'ombre abyssale. Elle grogna une fois encore mais ne fit aucun mouvement d'attaque. Au plus profond d'elle, elle savait qu'elle n'avait pas besoin de se méfier de lui. A vrai dire, il n'y avait plus que le tourbillon infernal de sentiments qui la submergeait pour continuer de la maintenir dans cet état. Un mélange d'adrénaline et de réaction primitive, bestiale. Son corps et son esprit avait été mis dans une sorte d'état d'alerte hors norme. Il lui fallait se calmer, apaiser cet instinct de survie qui s'était réveillé sous la peur et la colère. Shotra était à présent devant elle, son regard luisant se plongeant dans le regard sauvage de la tigresse. Il tendit doucement ses grosse paluches griffues vers les poignets de Fleya. Et toujours avec une délicatesse étonnante pour un démon de son gabarit, il referma ses mains autour des siennes, comme souhaitant les envelopper dans un cocon réconfortant. Car en réalité, il savait que c'était cela que la Felidae avait besoin pour s'apaiser. De réconfort....

C'est fini.... Ils ne sont plus....

La respiration haletante de la tigresse commençait à se réguler tandis que son pelage se rabattait doucement, diminuant de moitié son volume.

-Ils.... Ils me traquent..... Ils ont voulu me piéger.... Ils....

Ils paieront.... Pour leurs crimes....

Lentement, Fleya rentra ses griffes, cessant de montrer ses crocs. Ses yeux changèrent de nouveau de couleur, le pourpre s'installant pour mieux annoncer l'arriver du mauve, qui finalement laissa la place au bleu. Le bleu s'éclaircit jusqu'à laisser apparaître la teinte habituelle de la féline. Ayant recouvert ses esprits, elle sentit ses jambes de dérober sous son poids, et Shotra la retint, l'empêchant de tomber. Il la fit s'assoir alors que Fleya tremblante et commençant à sentir la douleur, lâcha.

-Je suis fatiguée.... Tellement fatiguée...


Elorias et Lilym se regardèrent interloqués. Qu'est-ce qu'il venait de se passer au juste ? Qu'est-ce qui était arrivé à Griffe-Lune ? Et qu'est-ce que toute cette sordide histoire signifiait ? Elorias avait mille questions qui lui brûlaient les lèvres. Il allait ouvrir la bouche mais Lilym posa sa main sur son épaule pour l'en dissuadé. Il comprit aussitôt où elle voulait en venir. Après tout, il suffisait d'observer Fleya pour comprendre. Elle semblait épuisée, et elle était blessée. Elle avait davantage besoin de soin et de repos qu'un interrogatoire. Il se ravisa donc, laissant Shotra s'occuper d'elle. Ce dernier, après avoir laissé la tigresse souffler un peu, l'aida à se relever. Et tandis que Fleya grimaçait sous la douleur de ses blessures, elle tourna sa tête dans plusieurs direction.

-Et Loth où est-il ? Est-ce qu'il va bien ?

Tiens ! C'est vrai que je n'ai pas vu notre grand loup dans les parages, je vais aller voir s'il n'est pas entrain de ronger un os quelque part !

Lilym s'éloigna, laissant Fleya commencer à retirer les flèches du dos de Shotra. Son visage trahissait son inquiétude pour l'état de son ami, mais ce dernier lui fit un signe de la main pour la rassurer. Il en avait vu tellement d'autres.... Et il savait que ce n'était pas ces blessures qui auraient raison de lui. Même si les carreaux d'arbalète avaient tendance à faire plus de dégâts que les flèches. Elorias quant à lui commençait à prendre conscience de l'ampleur des dégâts. C'était un véritable désastre morbide. Il n'arrivait même pas à estimer combien ils avaient tué de personnes tant les corps étaient dans un état lamentable. Une épouvantable boucherie.... Et pourtant, ils n'avaient pas eu le choix. Mais alors qu'il secouait la tête, Lilym qui était un peu plus loin s'était figée, son regard écarquillé.

E.... Elorias !

Le ton peu rassuré de la succube mit immédiatement la puce à l'oreille du vieux bélinois, qui se précipita à sa rencontre. Elle avait l'air choqué, ce qui confirma que cela ne présageait rien de bon. Et lorsqu'il arriva à sa hauteur, elle lui désigna la scène qu'elle observait de son doigt. Elorias porta sa main à sa bouche pour étouffer un son. Loth était là, décapité, son cadavre gisant au milieu de ceux des ennemis. Il échangea un regard avec Lilym, avant que tous deux ne regardent en direction de la féline. Comment lui annoncer la nouvelle ? Comment allait-elle réagir ? Fallait-il lui dire de venir voir, ou lui dire tout simplement ? Lilym lança un regard inquiet à Elorias. Elle ne savait pas comment traiter cette affaire là, et lui faisait clairement comprendre que cette fois, elle s'en remettait à lui et à son jugement. Qu'est-ce qui était le mieux à faire....?


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: La mort de Loth   Dim 10 Avr 2016 - 10:22

Elorias prit une profonde inspiration et se dirigea vers Fleya et Shotra. Lilym observa quelques instant supplémentaire la dépouille de Loth. Il était mort le sourire aux lèvres.... Puis elle finit par se détourner de son cadavre et de rejoindre rapidement le vieux bélinois. Alors que Fleya venait de finir de retirer la dernière flèche du dos de Shotra, elle tourna sa tête vers Elorias.

-Vous avez trouvé Loth ? Pourquoi il ne revient pas ?

Griffe-Lune.... Comment vous dire cela... Votre fiélon.... Loth.... Loth est.... Mort....

Le visage de la féline se décomposa tandis que son regard trahissait le bouleversement que la nouvelle lui provoquait.

-Quoi.....

D'un bond elle s'élança vers la direction d'où venait Elorias et Lilym, mais cette dernière eut le réflexe de la retenir, très vite aidée par Elorias. Néanmoins, ce fut grâce à l'intervention de Shotra qu'ils purent l'empêcher de rejoindre la dépouille de son feu démon.

Non ! Non ! Griffe-Lune n'y allez pas ! Ce n'est pas beau à voir, et cela ne servira à rien mis à part vous faire de la peine !


-C'est impossible ! Loth ne peut pas être mort ! Pas comme ça ! Pas aussi facilement ! Pas à cause de moi ! Pas encore !!!

Shotra n'avait pas pensé à ce détail au moment où il s'était décidé à assassiner Loth. La peine et le trouble que cela allait causer à sa protéger. Comment avait-elle pu autant s'attacher en si peu de temps ? Et surtout comment pouvait-elle se sentir responsable de sa mort ?

Nous l'avons trouvé entouré de cadavre d'un bon nombres d'hommes.....

Oui ! Il a dû se retrouver submerger !

-Il était bien trop puissant pour mourir aussi facilement !

Shotra se sentit mal à l'aise mais refoula au maximum son ressenti. Elle connaissait un peu trop bien la puissance de Loth, et elle allait risquer de mettre à mal son plan si elle ne démordait pas de cette idée. Heureusement pour lui, Elorias vint sans le savoir à sa rescousse.

Loth était indéniablement puissant, mais il a suffit d'un moment d'inattention pour que l'un de ces hommes puissent l'attaquer par traitrise et l'avoir. Ce n'est pas sa puissance qui est à remettre en cause c'est.... Ce n'est juste pas de chance....


Fatiguée et accablée, Fleya arrêta de se débattre pour tenter de rejoindre la dépouille de Loth, finissant par fondre en larmes dans les bras de Lilym et de Shotra qui la tenaient toujours. Elorias et Lilym furent surpris et émus de voir ainsi la tigresse pleurer à chaudes larmes la mort de Loth. C'était rare de voir ainsi un conjurateur aussi lié et attaché à ses fiélons. Elle pleurait Loth comme s'il avait été un ami, un compagnon, comme s'il n'avait jamais été un démon. Ce qui troubla Elorias et Lilym dépita Shotra. Il ne méritait tellement pas ses larmes.... Ni sa tristesse.... Et encore moins ses regrets ! Ce fiélon avait-il eu réellement une once d'estime et d'honnêteté pour elle ? Pour Shotra, il était persuadé que ce n'était ni plus ni moins qu'un autre traître, comme la plupart des fiélons, et qu'à la première occasion, il n'aurait pas hésité à trahir Fleya et à l'offrir en pâture à son ignoble maîtresse ! Alors que sa tigresse se battait et se mettait en danger pour lui.... pour son bien-être et sa condition... pour la liberté des rébus de son genre. Il ne pouvait s'empêcher de bouillir à cette idée, persuadé qu'aucun fiélon ne saurait apprécier à sa juste valeur les efforts qu'elle fournissait, ni même lui montrer la moindre reconnaissance.

Pourtant, ce constat n'était pas tout à fait vrai. Car si Shotra connaissait bien la nature des fiélons, et leur capacité hors norme à être déloyale et fourbe.... Il avait vite oublié les manifestations et les preuves qui mettait à mal cette généralité qu'il voulait absolue. Les Geist de Skuyzy avaient accepter de sacrifier leur vie d'esclave, certes pour se venger de leur ancien maître et bourreau mais aussi pour sauver la vie de celle qui avait déclaré vouloir se battre pour eux. De même que Loth, que Shotra incriminait tant dans son esprit.... Loth n'avait-il pas décidé en premier lieu d'épargner la tigresse, et même de lui permettre de s'enfuir ? Lui conseillant d'ailleurs de faire vite avant que sa maîtresse ne revienne et ne les trouve ? Loth avait pris des risques pour Fleya.... Mais le jugement sévère et aveugle de Shotra, motivé par son propre vécu, lui cachait ces petits indices, fugaces et rares, mais présents. Ce genre d'indice qui motivait Fleya et la déterminait dans sa quête. Et surtout.... Shotra avait oublié le plus grand témoin qui avait été d'ailleurs la source de toute cette quête, la preuve indéniable de sa foi dans son projet.... Lui-même. Shotra était le point d'origine de tout cela, bien qu'il ne s'en rendait pas compte. Il était la plus belle preuve, aux yeux de Fleya, du meilleur que l'on pouvait avoir d'un fiélon, pour peu qu'on le traitait bien.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: La mort de Loth   Dim 10 Avr 2016 - 12:22

Fleya avait-elle raison de croire en ses convictions ? Shotra n'était-il pas juste un cas complètement à part, l'exception qui confirme la règle ? Seul l'avenir lui dirait. Loth était bien le seul à savoir ce qu'il pensait réellement de Fleya, mais ne pouvant pas parler librement de son vivant, il emporta avec lui son secret. Lilym s'occupait de donnait les premiers soins à Fleya, qui en faisait de même à Shotra. Heureusement qu'ils avaient fait le plein de nécessaire de soin à leur dernière ville. Fleya ne disait pas un mot, l'air absente, plongée dans la mélancolie. A vrai dire, personne n'osait trop répliquer. L'ambiance était lourde et pesante. Fleya avait encore son pelage humidifié par ses larmes. Malgré son apparente distraction, elle soignait Shotra avec une infinie délicatesse. Il aurait bien voulu lui dire de en pas s'embêter à prendre de gants, qu'il n'était pas en sucre. Mais il se ravisa. Il ne se sentait pas d'être celui qui briserai le silence pesant. Et il se disait au fond de lui que peut-être, le fait de pouvoir s'occuper de lui pouvait alléger la culpabilité de la féline. Il n'était pas sûr et il n'avait aucune preuve de cela, mais s'il pouvait mettre plus de chance de son côté....

Une fois les premiers soins terminés, il fut décidé de se replier au plus vite vers la civilisation la plus proches. Ils ne pouvaient pas se permettre de voyager de nouveau pendant des mois vers le port, avec des blessures fraîches. Ils devaient attendre un peu qu'elles cicatrisent et aussi que Fleya digère le choc. Ils se remirent en route, vers le territoires de ceux qui furent considérés comme des parias et des reclus. Elorias n'était pas très rassuré par leur destination, les dieux seuls savaient comment ils allaient être accueillis, mais ils n'avaient pas le choix. Ils devaient se rendre dans la Crypte Dévastée, au milieu de la population locale, pour pouvoir profiter du confort de la civilisation établie. Après tout ils ne comptaient pas s'y installer, juste y faire un séjour thérapeutique. Enfin du mieux qu'ils le pourraient.... Avant de partir, dans ce cimetière qui comptait à présent de nouveaux résidents, une seule et unique tombe fut creusée. Elle était rustique et primitive au possible, avec une grosse pierre brute et grossière en guise de pierre tombale. Dessus, on y avait gravé grossièrement à l'aide d'un autre petit rocher "Ci-gît Loth".

On avait mis la date de la journée, et laissé l'épitaphe ainsi. De toute manière on se voyait mal marqué "à notre regretté Tourmenteur, puisses-tu rejoindre le royaume de Sipriar". Fleya ne savait même pas si chez les fiélons, on inhumait les morts.... Mais elle tenait à lui rendre un dernier hommage. Une dernière attention. Shotra avait levé les yeux au ciel lorsqu'il avait fallu creuser la tombe de Loth. Faire un pareil rituel pour un Tourmenteur dans son genre, était-il possible d'y croire.... Mais d'un autre côté il ne pouvait pas avouer à la féline que l'âme de Loth n'était pas prête de pouvoir apprécier le geste puisqu'il l'avait dévoré. Il prit donc son mal en patience, et rongea son frein en silence. Lilym fut une fois de plus très intriguée et toucher par la ferme volonté de la tigresse à offrir une vraie sépulture à celui qui l'avait servi. C'était bien la première fois qu'elle voyait cela. Stupeur partagé par Elorias également. Il se demanda s'il en aurait fait de même pour Lilym.... Puis après s'être dit qu'il n'y aurait surement jamais songé, il en conclut qu'il n'aurait pas refuser de le faire pour autant. Après tout, pourquoi pas ?

Après s'être recueillie silencieusement sur la tombe de Loth, le groupe s'en alla. Ils ne reviendraient peut-être jamais pas ici.... Aussi Fleya fit silencieusement ses adieux à son feu compagnon. Shotra fut soulagé lorsqu'ils partirent enfin de ce maudit cimetière. La Crypte Dévastée n'était certes pas trop loin, mais il souhaiter y arriver avant la nuit. Évoluer dans l'obscurité lorsqu'on était blessé, dans un coin réputé mal famé.... C'était très peu recommandé. Il se dissimula comme toujours dans l'ombre de sa protégée, veillant sur elle depuis les ténèbres. Au bouts de longues et pénibles heures de marche, ils arrivèrent à destination. Il faisait encore jour, mais finalement cela n'avait pas d'importance. L'endroit était souterrain, et ils ne furent rapidement plus éclairé que par des torches. Les lieux n'étaient pas aussi chaleureux et accueillant qu'une cité standard, mais il y avait une sorte d'auberge, et c'était là tout ce qu'ils demandaient. On les regardait de travers, ces curieux étrangers blessés.... Mais personne ne vint leur demander des comptes. Dans le coin, on ne se mêlait pas de ce genre d'affaire. On avait l'habitude.... Le groupe prit deux chambres et chacun alla se reposer sans demander son reste. C'était là ce dont ils avaient le plus besoin, paix et repos....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La mort de Loth   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mort de Loth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­­­­Paria :: Cimetière des Inconnus-