­
 

Partagez | 
 

 Escale en territoire nain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Escale en territoire nain   Ven 25 Mar 2016 - 10:36

Enfin ils étaient arrivés au marché de Ragepierre. Il était assez petit au vu du nombre de résidents des alentours, mais tout de même très bien fournis malgré tout. Et surtout, il y avait des auberges qui ne demandaient qu'à les accueillir ! Les cinq compagnons firent néanmoins profil bas. Ils pénétrèrent dans la ville en deux groupes. Le premier était constitué de Lilym et de Fleya, Shotra étant inlassablement dissimulé dans l'ombre de cette dernière. Le second groupe comprenait Elorias et Loth. Le conjurateur n'était pas tout à fait rassuré de devoir faire route avec l'imposant tourmenteur, mais il n'avait pas trop le choix, et de toute manière Fleya n'était pas loin. Personne ne sembla remarquer leur arrivée, chacun étant occupé à vaquer à ses occupations. Au mieux les regards des nains se tournaient un instant vers les voyageurs qui se démarquaient par leur taille, mais dans une place marchande, les étrangers étaient tout de même fréquent. Aussi leur venue ne choqua pas plus que cela les indigènes, habitués à voir des voyageurs. Les filles pénétrèrent les premières dans l'enceinte de l'auberge la plus proche. Fleya demanda une chambre pour deux, repas inclus, avant de finalement aller s'installer à une table non loin.

Peu de temps après, Elorias et Loth arrivèrent et en firent de même, avant d'aller s'installer à la table à côté des deux femmes. Chacun ne fut pas mécontent de pouvoir enfin s'assoir et de souffler un peu. Entamant la discussion comme des voyageurs échangeant entre eux, Elorias demanda à la féline.


Et alors, cette escale durera combien de temps ?


-Une semaine maximum, le temps de se ressourcer et de faire le plein en denrées également.

Et quelle sera la suite du programme ?

-Il nous faut trouver un moyen de rencontrer nos semblables, de nous réunir.... Seulement, je ne suis pas assez puissante pour pouvoir organiser une réunion comme celle qu'il y avait eu la dernière fois. Je n'ai pas l'influence nécessaire non plus.

Sans compter que cela peut-être très risqué, imaginer que les contestataires s'allient pour former une coalition contre les autres et venir faire un massacre. Non ce n'est pas une bonne idée que vouloir réunir tout le monde. Il serait encore plus sage de visiter les autres individuellement.

-C'est juste, mais cela va être difficile de parvenir à les trouver.... Leur localisation n'est pas marqué sur un écriteau non plus hélas. Et je n'ai pas besoin de dire qu'ils savent se faire discret.

Ne t'en fais pas jolie féline, nous trouverons bien un moyen d'aller à leur rencontre. Et si ça se trouve, c'est même eux qui viendront à nous.

-Vous croyez ?

Vous semblez sous-estimer le tumulte que votre prise de position a suscitée. Les idéaux de chacun on été chamboulé, et si certains voudront vous faire taire, d'autres au contraire voudront en savoir plus, vous tester, vous rencontrer. Il nous faudra nous tenir prêt à accueillir et renseigner ces gens. Et également à nous défendre.

-C'est un fait.... Je me demande si j'arriverai à les convaincre. Après tout, mes opposants prônent la solution de facilité, qui assure pouvoir et puissance à leur membre. Moi.... Je me bats pour la solution la plus compliquée. Non seulement à mettre en application, mais aussi à comprendre. Il faut une certaine noblesse d'âme pour parvenir à saisir mon point de vue. Et également de l'humilité. Beaucoup auront un égo trop important pour entendre mes propos. Même si quand on y réfléchit, c'est l'option la plus sage.


La sagesse est souvent inconfortable pour les plus faibles d'esprit, mais il ne vous faudra pas faiblir ! La force de vos idées reposera sur la force de vos convictions ! Plus vous croirez et défendrez vos principes, plus vous aurez d'influence dans l'esprit des gens. Quelqu'un qui se bat bec et ongles pour ce qui lui est cher attire la curiosité d'autrui, et sa bravoure inspire. Ne l'oubliez jamais.


-Vous avez surement raison.... Enfin, chaque chose en son temps. Pour l'heure reposons nous.

Après avoir eu la joie d'un repas chaud, au sec et au calme, chacun partit rejoindre ses appartements. Lilym alla dans la chambre d'Elorias, et Loth s'en alla retrouver Fleya, chacun vérifiant que personne ne les avait vu. Mais à vrai dire, il apparaissait de plus en plus que leur signalement n'était pas parvenu jusqu'ici. Surement qu'on avait pas retrouvé les cadavres de leurs derniers assaillants. Les cinq compagnons goutèrent à un repos bien mérité, chacun savourant la quiétude d'une couche chaude et sèche. Ou presque. Shotra demeurait que le qui-vive, ne relâchant pas un seul instant sa gade par rapport à Loth. Il n'aimait pas du tout l'idée de savoir le tourmenteur dormir dans la même chambre que sa protégée. Il n'y avait que peu chance qu'il ose lui faire quoique ce soit, car pour l'heure elle était la propriété d'Apocryth. Mais il n'était pas impossible que cette dernière lui ordonne quelques actions peu appréciables à son goût. Qui pouvait prévoir les sauts d'humeur d'un Seigneur Démon....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Escale en territoire nain   Sam 26 Mar 2016 - 10:19

La nuit s'était finalement passée sans encombre. Chacun avait pu commencé à recharger les batteries, ce qui fut un luxe bien accueillit. Après une grasse matinée bien mérité, la féline se réveilla, la dernière. Elle descendit les marches en baillant, tandis que ses compagnons l'attendait en bas, à l'exception de Shotra qui ne l'avait pas lâché d'une semelle. Le petit déjeuné ne demandant pas plus de préparation que de sortir le fromage frais et des fruits, elle put en commander un malgré l'heure avancée. Elorias n'était pas mécontent de la voir enfin arrivée, tandis qu'elle allait rejoindre Lilym à sa table. Visiblement, le petit déjeuner avec Loth n'avait pas été des plus réjouissants pour le bélinois.... Son partenaire de table n'avait pas l'air très loquace, il était même plutôt antipathique. Comme blasé de la présence des deux autres.... Lilym elle semblait ravie de la situation. Elle avait essayé d'établir une fois de plus le dialogue avec le tourmenteur, mais il fallait bien avouer qu'il n'y mettait explicitement pas du sien. Il lui répondait un mot, voire il ne lui répondait pas du tout, et ne prenait même pas la peine de la regarder. Ce fut donc dans une ambiance "conviviale" que la féline vint émerger.

Alors belle dormeuse, on vient finalement rejoindre le commun des éveillés ?

Lilym, veux-tu bien la laisser tranquille ?

-Ça fait longtemps que vous êtes là ?

Quelques heures oui. On en a profité pour faire le tour du marché, il y a pas mal de choses intéressantes.

La tigresse bailla tandis qu'elle dissimula son museau derrière la gamelle de lait frais qu'on venait de lui apporter. La boisson lui ferait le plus grand bien pour l'aider à se réveiller. Elorias balayait discrètement les alentours du regard avant de finalement demander.

Il ne sort donc jamais ?

-Qui ça il ?

La cinquième roue du carrosse bien sûr !

Lilym suffit !

-Ho je vois....

Je ne veux pas paraître impertinent, mais je dois dire que la chose m'intrigue. Pourquoi le contraindre à....

-Je vous arrête tout de suite, je ne l'ai jamais contraint. En fait, il a décidé cela de lui même. C'est une position avantageuse stratégiquement parlant. Il préfère pouvoir être comme une carte maîtresse dans ma manche.

C'est donc lui qui prend l'initiative de cette position ? Et depuis toujours ?

-D'aussi loin de ce que je me souvienne, oui. S'il pense que c'est le mieux ainsi, alors je le laisse faire, j'ai toute confiance en son jugement, il ne m'a jamais fait défaut.

Je n'ai jamais croisé quiconque avec une confiance aussi aveugle en ce genre de.... personne.

Il s'agissait bel et bien de Shotra dans toute cette histoire. Mais les murs avaient des oreilles, et mieux valait-il rester évasif quant à ce qui concernait l'ombre abyssale. Après tout, s'il avait choisi de rester dans l'ombre de Fleya, c'était pour que personne ne puisse se douter de sa présence. Il aurait été stupide de leur part de griller sa couverture, surtout en ces lieux. Loth réprima un grognement méprisant. Celui-là et sa manie à rester dans l'ombre.... Néanmoins avec sa tête il ne pouvait pas non plus faire autrement. Ce n'était qu'un petit persistant sans envergure, incapable de revêtir une autre forme que celle qu'il possédait à l'origine. Le tourmenteur méprisait son comparse. Il était faible, et cela suffisait à le rendre inférieur, et privé de toute considération. Un boulet que cette tigresse trainait.... Voilà ce qui arrivait lorsqu'on était bon et généreux. On s'embarrassait de créatures inutiles. Au moins celui-ci avait trouvé le moyen d'être le moins gênant possible.

Et au milieu de cette discussion qui le concernait, Shotra demeurait silencieux et impassible. Déjà parce qu'il n'avait de compte à rendre à personne, ensuite parce que le seul avis susceptible d'avoir de l'intérêt pour lui, c'était celui de Fleya. Et comme cette dernière ne se posait pas de question parce qu'elle lui faisait confiance, tout allait pour le mieux. Il espérait juste que ces discussions cesseraient vite avant qu'il n'y ait un gaffeur pour vendre la mèche ! Heureusement pour lui, Fleya fut très occupée à dévorer des fruits de saison, de même qu'un fromage frais agrémenté de pain de la même fraîcheur. Elle découvrit par la même occasion, les productions locales culinaires et avec un certain plaisir.


-C'est qu'il n'est pas mauvais ce petit fromage frais. J'ai l'impression qu'ils ont mis des condiments dedans.

C'est le cas, vous avez le flaire. Nous aurons tout le temps d'étudier toutes les productions locales en nous rendant au marché pour faire le plein pour le voyage. Nous sommes déjà partis en repérage plus tôt ce matin donc nous savons déjà quelles sont les allées qui nous intéressent. Je vous propose d'y aller dès que vous aurez terminé votre déjeuné.

-Affaire conclue.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Escale en territoire nain   Sam 26 Mar 2016 - 11:22

Après avoir dévorer un petit déjeuné très parfumé, la petite troupe se mit en formation pour se rendre au marché. Elorias et Loth passèrent les premiers tandis que Lilym et Fleya suivirent peu derrière. Ils se mêlèrent à la foule, profitant de la zone d'échange qu'ils traversaient pour se fondre dans une masse hétéroclite pour passer inaperçu. Il n'y aurait eu que des nains dans les alentours que l'opération aurait été bien plus délicate à cause de leur taille. Mais fort heureusement, marchands et voyageurs de tous horizons étaient au rendez-vous. Ainsi le groupe put s'offrir le luxe de jouer les touristes. Bien entendu, la "ballade" commença par les commissions les plus urgentes. Vivres non périssable, quelques onguents et autres produits d'apothicaire pour les premiers soins, et surtout, la visite chez le forgeron pour l'entretien des armes. Après les passages de rigueur, chacun fut libre de flâner là où bon lui semblait. Bien que légèrement dispersé, le groupe restait néanmoins assez proche les uns des autres. Les bourses avaient déjà été allégées d'une coquette somme, mais l'occasion faisait le larron. Il aurait été bête de passer à côté d'une bonne affaire. Et surtout bête de se priver de renseignements locaux....

Chacun y allait de ses petites questions détournées pour savoir s'il y avait eu récemment des affaires étranges dans les environs, s'ils avaient eu vent d'utilisation de magie, plus ou moins sombre, où s'il y avait eu des attaquent violentes et sanguinaires inexpliquées. Mais le moins qu'on puisse dire, c'était que sur ce coup là, ils faisaient chou blanc. Mis à part quelques plaintes sur les taxes, les Parias, et autres problèmes liés au quotidien des nains. Rien de bien intéressant en somme. Ils firent un petit détour chez un artisan du cuir et du tissu pour s'approvisionner en vêtement et équipement de protection légère. Mais si le groupe de conjurateurs et de fiélon n'était pas parvenu à trouver des informations intéressantes, ce n'était pas le cas de tout le monde. Dans l'ombre de ruelle, un regard furtif suivait les déplacements de la féline. Après l'avoir observé longuement, l'homme dissimulé sous une cape sombre se retira pour disparaître dans la pénombre. Un pigeon fut lâché, et à sa patte un message. Enfin, ils l'avaient retrouvé.... Ils avaient eu raison de suivre cette piste de milice naine disparue. Personne n'avait encore retrouvé les corps, mais il n'y avait pas beaucoup de créature capable de cette exploit. Ils devaient en avoir le cœur net.... Et ils ne regrettèrent pas le déplacement.

Il leur avait fallu des mois pour la retrouver. Des semaines pour retrouver les restes de leur feu camarades, démembrés, déchiquetés, dévorés, éviscérés.... Ils avaient été méticuleusement enterrés. Et s'ils n'avaient pas eu des chiens avec eux, jamais ils ne les auraient retrouvés. Ho bien sûr, il n'y avait eu aucune preuve pour l'accuser. Elle était maligne, et l'état des corps pouvait laisser penser à l'attaque de n'importe quelle autre bête sauvage. Mais ils savaient que c'était elle.... Car c'était pour elle que leurs compagnons, à présent morts au combat, étaient venus. Ils avaient échoué à la neutraliser.... Ils en avaient payé de leur vie. Ils ne pouvaient pas compter sur l'aide des autorités officielles, puisque dépourvus de la moindre preuve. Mais après tout, ils n'en avaient pas besoin. Ils avaient jusqu'ici toujours fait justice eux-mêmes, et ce n'était pas prêt de changer.

"L’Hérault de l'Outre-Monde".... Ils savaient qu'elle était dangereuse, mais ils n'auraient jamais cru à quel point elle pouvait le devenir encore plus. Ils devaient absolument intervenir au plus vite, avant qu'elle ne devienne trop puissante, avant qu'elle ne s'entoure de suivants dévoués et puissants. Avant qu'il ne soit trop tard.... Pour l'heure, elle ne semblait être accompagnée que d'une femme, d'apparence humaine. Il restait à déterminer si elle l'était vraiment, et surtout si elle était réellement avec la tigresse ou pas. Autant s'éviter des ennemis superflus. Il avait envoyé le signalement aux siens. Il devait à présent attendre les nouvelles instructions avant d'agir. En attendant le retour du pigeon, il ne devait surtout pas la perdre de vue. Il fallait continuer de la surveiller, juste le temps qu'un plan soit établi. Cette fois, ils ne la perdraient plus jamais de vue.... Cette fois, ils la piégeraient, et enfin, ils l'exécuteraient.... Comme ils auraient dû le faire voilà maintenant plus de quatorze ans....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Escale en territoire nain   Dim 27 Mar 2016 - 8:59

Le temps que les ennemis de Fleya s'organisent, elle disposait d'un répit. Elle en profita pour en apprendre un peu plus sur la région. Elle avait bien vite compris qu'elle se trouvait en territoire nain, mais elle ne se doutait pas qu'elle était arrivée à la capitale de ce peuple. Ou plutôt l'une des capitales.... Car le groupe avait atterrit dans ce qui avait été le noyau dur de la nation naine. Contrairement aux écarlois, ceux-ci étaient extrêmement attachés à leur tradition et à leur identité. La féline avait remarqué qu'ils ne voyaient pas d'un très bonne œil les étrangers.... A l'exception des marchands et des touristes, il n'y avait quasiment pas d'habitant qui ne fusse pas nain en ces lieux. Les visiteurs et commerçants étaient relativement bien accueillis, puisqu'ils favorisaient les échanges, le commerce et surtout parce qu'ils ne restaient pas. La tigresse se souvint que l'aubergiste leur avait demandé s'il comptait rester en ces lieux longtemps, et qu'il avait semblait satisfait lorsqu'elle lui avait répondu que c'était l'affaire d'une semaine au grand maximum. De toute manière, même s'il était toujours plus reposant et efficace de faire des halte dans des civilisations, il fallait bien dire que vivre dans des structures à la taille naine, ce n'était pas forcément évident pour des grandes perches que le groupe représentait !

A force, ils finiraient par avoir mal au dos.... La Suli continua sa recherche de renseignements et appris l'existence des Parias. Ce groupe de nains étaient visiblement extrêmement mal vu par la population locales, qui leur prêtaient tous les défauts. Rien n'était à sauvé chez eux, et ils étaient constitués que de criminels et autres brigands. Fleya avait un goût amère en bouche. Ce genre de considérations.... Cette manière de décrire les autres.... Ne l'avait-elle déjà pas entendu au sujet de sa propre personne ? Ho bien sûr on ne parlait pas d'elle en terme de criminel ou de malfrat, mais en celui de monstre ou d'abomination. Ce qui n'était au final pas mieux. La tigresse garda le silence face à ces revendications haineuses, mémorisant seulement l'emplacement du territoire Parias. Bien qu'on le disait dangereux et mal famé, elle mourait d'envie d'y aller, et de constater par elle-même la valeur des nains qui y vivaient. Après tout, elle n'avait aucun jugement sur eux, ce qui lui permettrait de voir les qualités que ceux qui les méprisent, ne pouvaient plus voir depuis longtemps. Il lui faudrait tout de même faire attention. Un peuple décrié par ses pairs et marginalisé devenait souvent méfiant et renfermé sur lui même. Comment pouvait-on leur reprocher leur amertume, eux qui avaient été laissés pour compte ...? Gardant ses réflexions pour elle, on vint lui parler de la troisième peuplade naine, ceux dont elle avait quitté les terres dans ses dernières mésaventures.

Les écarlois étaient donc des nains qui s'étaient ouvert au reste du monde, plus modérés et bien plus tolérants. Ce qui était également mal vu par les nains Ragier, qui au final n'aimaient personne sauf eux-mêmes. Ils rpprochaient aux écarlois leur "faiblesse" à se montrer aussi malléable vis à vis des autres cultures et aussi à ne pas assez considérer leur propre culture. La Felidae ne put réprimer un soupire à l'idée qu'ils avaient réussi à se mettre à dos la seule peuplade naine ouverte aux autres. Néanmoins tout n'était pas perdu. Car les jours passaient, et il n'y avait aucune nouvelle de l'escouade qu'ils avaient occise. Cela dit, elle préféra ne pas remettre les pattes en territoire Écarlois avant au moins quelques mois.... Histoire que le temps passe sur les mémoires. Après tout, ils n'avaient guère fait de réels dégât dans les faubourgs. Ils avaient été pris en chasse que pour leur nature, chose qu'elle trouvait toujours injuste d'ailleurs. N'ayant pas causé de tords à quelqu'un en particulier, du moins plus personne de vivant, il n'y aurait pas de témoins pour venir le tenir rigueur de... D'être ce qu'ils étaient. Néanmoins.... Il lui faudrait découvrir comment ces miliciens nains avaient bien pu découvrir leur nature de conjurateur....

Si elle savait.... Car en réalité, on l'avait découvert bien plus tôt qu'il n'y paraissait. Ce n'est pas sa nature de conjuratrice qu'on avait reconnu, mais son visage ! Car dans la milice naine se trouvait l'un des leurs.... Il l'avait tout de suite identifié.... et ne voulant pas s'embêter à faire le tri, il avait décidé de s'en prendre au groupe en entier. Mais sa vanité causa sa perte. En effet, désireux de la détruire à lui seul, le nain avait refusé l'idée de prévenir ses supérieurs, et avait fait de la mort de Fleya une affaire personnelle. Il avait quelques hommes à disposition.... C'était tout ce qu'il lui fallait pensait-il. Sa témérité causa sa perte. Bien sûr il parvint à retrouver Fleya dans la forêt. Il avait même réussi à la capturer, elle et Elorias. Tout s'était alors si bien passé qu'il comptait la ramener en ville pour que chacun puisse être témoin de son exploit et surtout, qu'on puisse le voir entrain de l'exécuter. Mais ses espoirs s'évanouirent en même temps que la vie l'avait quitté.... Les démons qui s'étaient dissimulés avait bondis hors de leur cachette dans une attaque éclaire, un assaut fatal... Ce nain n'avait pas eu pas le temps d'apprendre de son erreur. Néanmoins, sa disparition avait intrigué L'Ordre du Jugement Dernier. Ils avaient dès lors envoyé dans la région, des espions. Et à présent que ces derniers avaient fait leur rapport, l'heure de la contre attaque avait sonné.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Escale en territoire nain   Dim 27 Mar 2016 - 9:37

Fleya massait son bras.... la marque d'Apocryth s'étendait et la faisait souffrir. Voilà trop longtemps à présent qu'elle n'avait pas tué, et qu'il n'y avait eu aucune âme à envoyé au Seigneur Démon. Depuis son ombre, Shotra demeurait silencieux, masquant la colère et la frustration qui le rongeait. Il savait qu'elle souffrait, il la voyait et plus curieusement, il pouvait presque ressentir sa douleur. Non pas qu'il avait mal lui même mais.... Il sentait qu'elle n'était pas bien. La tigresse faisait de son mieux pour masquer son trouble, prétextant à Elorias et Lilym qu'elle avait une crampe douloureuse qui refusait de passer. Mais combien de temps parviendrait-elle à tenir ainsi ? Si la marque continuait de s'étendre, la situation allait vite devenir infernale et surtout très difficile à gérer. Cela dit, elle ne pouvait pas tuer juste pour se soulager.... Il lui fallait s'occuper l'esprit, trouver quelque chose à faire, sur laquelle se concentrer pour ne plus penser à la douleur. Presque une semaine s'était écoulée. Le groupe avait préparé ses affaires, et s'apprêtait à repartir. On avait remis au tenancier de l'auberge, une lettre à l'attention de Fleya. Elle faisait mention d'un de ses "semblables" qui avait appris son arrivée dans la région, et qui désiraient la rencontrer.

Une aubaine pour la féline qui était assez impatiente de pouvoir aller à l'encontre d'un autre conjurateur. Au moins elle avait là un projet qui l'occuperait. Elorias et Lilym partirent les premiers, un jour en avance par rapport à Fleya. Chose qui satisfaisait grandement un nain qui n'avait cessé de la surveiller. La femme qui accompagnait sa cible n'avait été qu'une rencontre d'escale. Elle ne gênerait pas leur plan.... Restait ce curieux Canidae noir. Mais il partit dans la matinée, alors que Fleya était encore à l'auberge. Parfait.... Elle était donc seule. Ou presque. L'Ordre savait maintenant qu'elle possédait un fiélon à son service, et qu'il fallait y faire attention. Néanmoins, ils ne se doutaient pas qu'elle avait bien plus que cela à présent.... Et que le reste de son groupe, bien que parti plus tôt, se rendait exactement au même endroit qu'elle. Une précaution qui avait été convenu à voix basse, au cas où le conjurateur en question voulait attirer Fleya dans un piège. L'Ordre ne se doutait pas que la tigresse ne faisait pas l'unanimité auprès des siens, et ignorait donc la méfiance qu'elle pouvait avoir quant à ce rendez vous.

La Felidae quitta le marché de RagePierre pendant l'après-midi. Elorias, Lilym et Loth attendait un peu plus loin. Ils s'étaient légèrement écartés de la route pour que la Suli passe devant. Une fois qu'ils auraient ainsi établit une distance suffisante pour ne pas être vus et pourvoir intervenir rapidement malgré tout, il se mirent à la suivre. Le chemin vers leur destination serait dangereux.... Car la lettre donnait rendez-vous au cimetière à l'entrée de Parias. Néanmoins, Fleya avançait confiante. Elle avait tout un groupe derrière elle pour la soutenir et l'aider en cas de problème. Le voyage se promettait d'être long là encore. Il leur avait fallu des mois pour partir du royaume Écarlate jusqu'à RagePierre.... Il leur en faudrait tout autant pour atteindre Parias. Le temps jouait contre la féline. Chaque jour qui passait, soit sa marque s'étendait, soit la douleur s'intensifiait. Si dans un sens, le groupe était plutôt chanceux de ne pas avoir encore croisés de brigands,, pour le coup Fleya regretterait presque de ne pas avoir fait de mauvaise rencontre. Loth aussi se languissait de victimes à occire. Il devenait presque nerveux à ne rien pouvoir massacrer. Et il se doutait également que sa maîtresse allait commencer à s'impatienter. Et il n'avait pas spécialement envie de la contrarier. Mais il ne pouvait pas non plus forcé la conjuratrice à massacrer. De toute manière, il n'y avait rien d'intéressant à exécuter dans les environs.... Pourtant, Fleya qui marchait seule devant le groupe, c'était une cible facile pour le premier voyou du coin. Mais rien. Et il se doutait bien qu'il ne pouvait s'en prendre ni à Elorias ni à sa succube sans que la Felidae intervienne. A croire que tout était fait pour le contrarier. Mais le temps ne cessait sa course éternelle, et après des semaines et des semaines de voyages interminables, Parias apparaissait enfin à l'horizon. Des mois à parcourir les chemins, et à se faire surveiller... Car pour l'Ordre, hors de question d'attaquer trop proche d'une ville ou dans une forêt. Il fallait rester discret, et ne pas offrir à la Suli d'environnement naturel, qui lui serait avantageux.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Escale en territoire nain   

Revenir en haut Aller en bas
 

Escale en territoire nain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Taverne du Nain Joyeux
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
» Thornac, le Nain guerrier
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» Masque Nain !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­­RagePierre :: Extérieur de la Tour :: Place du marché-