­
 

Partagez | 
 

 Il y a une personne en trop ici! [Pv Khaad & Eleonor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Syrielle Oniria
Meurtrière aux yeux d'Or
Meurtrière aux yeux d'Or
avatar
Âge : 32
Philosophie : Individualisme
Divinité(s) : Aucune
Faction ou Clan : La Guilde

Attributs
Races: Aasimar
Réputation:
210/5000  (210/5000)
Adage: Le Bien ? Le Mal ? Pourquoi doit-on choisir ?
MessageSujet: Il y a une personne en trop ici! [Pv Khaad & Eleonor]   Mar 16 Fév 2016 - 14:59




« Il y a une personne en trop ici !  »


Forbok le roublard, c’était son nom. On m’avait renseigné sur l’histoire de cet individu dont la tête avait été mise à prix à de nombreuses reprises sans jamais avoir été pris. Ce criminel était passé maître dans l’art de la dissimulation et de l’esquive sans parler de son don inné pour la manipulation et le vol. Il était d’une intelligence redoutable et d’une ruse acérée. Très peu étaient ceux qui pouvaient dire le connaître et un jour avoir été son ami. Il était souvent accompagné d’un seul allié lors de ces méfaits : une sorte de volatile de couleur cendre qui ressemblait un peu à un corbeau mais qui possédait quatre ailes et des yeux rouges. On ne savait pas trop ce que cela était comme créature mais elle lui était fort utile et il pouvait facilement communiqué avec lui. Ce duo était des plus singuliers de par leur nature qui ne poussait pas de premier abord à la discrétion. Parce qu’en effet ce Forbok appartenait à la race des nains, des nains de Paria situé dans la région de Térovia par-delà la mer des Larmes. C’était plutôt étonnant de croire qu’un couple aussi disparate puisse être aussi prudent et discret. Pour ma part et de ce que j’en connaissais de ce peuple, les nains étaient des personnes obèses et courtes sur pattes mais qui était d’une effrayante efficacité au combat. En résumé tout sauf délicat et patient, deux qualités importantes pour un voleur de sa trempe. Mais ce Forbok se révélait être l’exception à la règle visiblement.

Cet énergumène et son ami animal avait commis de nombreux vols de valeur importante au sein même de son propre peuple. C’est pourquoi il s’était exilé de l’autre côté de la mer. Autant dire que presque tout le continent d’Ildirith voulait le voir tomber. Moi plus que quiconque car si j’arrivais à l’arrêter je me ferais une sacré réputation au sein de la Guilde. Là où une multitude de personnes de toutes races et de tous les genres avait échoué, Syrielle Oniria, une Aasimar, finirais par le mettre chaos définitivement. Qui se douterait une seule seconde que ce serait la race la plus pacifique et douce du monde qui viendrait à bout de Forbok le roublard ? C’est clair qu’on en parlerait un bon bout de temps.

Pour arriver à cela, il fallait tout d’abord le débusquer, première chose qui était loin d’être aisée. Cependant, j’avais à mon service une petite informatrice de talent qui m’était souvent d’une grande aide lorsque je la sollicitais en échange de quelques pièces. Ce petit personnage n’était autre qu’une humaine des rues à peine âgée de 10 ans et qui m’arrivait à peu près à la hanche. Elle était unique car très efficace. On ne se souciait guère des pauvres gamins qui traînaient dans les rues. J’étais donc en train de l’attendre au coin d’une maison abandonnée lorsque je vis arriver son joli minois tout noircit par la saleté. Ces cheveux étaient d’un blond foncé tout emmêlé et retenu par un ruban dont on n’aurait pu déchiffrer la couleur d’origine. Ces grands yeux bleus rieurs et pétillants prouvaient qu’elle était heureuse malgré son état. Ses membres aussi épais que mon bras étaient agiles et rapides. En résumé, une vraie petite sauvageonne. Elle s’appelait Mila et avait un caractère assez prononcé pour son âge. C’est elle qui engagea la conversation lorsqu’elle me vit dans l’ombre de la maison. Je n’avais pas bougé d’un millimètre mais elle avait l’habitude de nos petits rendez-vous.

« Salut Maya ! Je pense avoir les informations que tu m’as demandées. Mais avant je veux mon argent. J’ai besoin de manger, ça fait trois jours que je n’ai rien avalé ! »

Cela j’en doutais fort, je faisais confiance à Mila pour se débrouiller. La fillette était en pleine forme malgré son apparence chétive et je savais très bien qu’elle exagérait. Mais peu m’importait tant que ces informations étaient précises et correctes. Jusqu’à maintenant elle ne m’avait jamais fait défaut. Elle m’appelait par ce patronyme car bien sûre pour ma propre sécurité je préférais utiliser un nom d’emprunt. La gamine m’avait toujours connue sous ce prénom.

« Bonjour jeune fille. Voilà ta récompense. Et maintenant dis-moi tout ce que tu sais. Je suis certaine que tu as de bonnes informations comme d’habitude »

Je lui souris légèrement en lui donnant son salaire et en l’encourageant à se livrer.

« Oui personne n’est aussi douée que Mila pour rassembler toutes sortes d’informations dans la plus grande discrétion. Je peux te dire que ton homme ou plutôt ton nain a prévu de se rendre au village de Quiétude dans la journée de demain et il pense y rester quelques jours. J’ai entendu dire qu’il y avait des objets magiques plutôt rares dans cet endroit. Mais méfie-toi de lui car il est constamment sur ses gardes et armé d’une dague dont il sait se servir. Tu ne l’auras pas facilement Maya ! »

C’est tout ce dont j’avais besoin. Je n’aimais pas la facilité et j’avais hâte de pouvoir me mettre en route.

« Je te remercie Mila ! Voilà une petite pièce en plus pour toi. Tu l’as méritée »

La fillette la pris sans demander son reste et s’en alla en courant dans la rue avec un grand sourire sur les lèvres.

Je retournai donc chez moi pour me préparer au mieux à ce voyage. Je n’amènerais pas Grain blanc cette fois-ci car je voulais rester discrète. Je devais me hâter car si les informations de la petite sauvageonne étaient bonnes je n’avais que quelques heures devant moi pour devancer ma cible. Je devais l’exécuter avant qu’elle n’arrive à Quiétude. Ce dernier nom déposa une ombre sur mon cœur et je n’étais pas entièrement sereine comme je l’étais à chaque fois que j’avais le projet de tuer. Cet endroit continuait à me hanter malgré le fait que je l’avais quitté il y a maintenant plus de 25 ans. Je devais absolument faire abstraction de mes sentiments et de mes souvenirs. Je me faisais assez confiance pour y parvenir et ainsi mener à bien ma mission.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


...................................................................


1 fleur de la part de Jeoffrey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khaad Grak'moha
Le Chasseur noir
Le Chasseur noir
avatar
Philosophie : Conformisme
Divinité(s) : Les dieux sont trop hauts pour lui.
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Nain
Réputation:
2040/5000  (2040/5000)
Adage:
MessageSujet: Re: Il y a une personne en trop ici! [Pv Khaad & Eleonor]   Mer 24 Fév 2016 - 4:37

Il avait de nouveau dû traverser la mer des Larmes pour aller en territoire humain. Khaad était persuadé que c'était une sorte de punition pour son comportement peu diplomatique avec le chef des dissidents. Mais qui par les ancêtres étaient allés moufeter la-dessus. Il n'y avait que des orcs de présent à ce moment-là ! Ce n'était pas dans ses habitudes de se demander le pourquoi des missions et encore moins, où jusque pouvait s'étendre les ramifications de la Guilde. Outre que c'était un exercice mental vain, il ne remettait simplement jamais les ordres en question. C'était peut-être à cause de son dernier voyage en mer et sa rencontre inopinée en mer avec des hydres ? C'était peu probable, il en gardait somme toute un bon souvenir : il avait réalisé là sa plus belle explosion. Ou alors c'était-il trop impliqué dans cette histoire d'orc avec les espoirs que le chef lui avait fait miroiter. Une chance de redorer le blason de Paria et de reconquérir leur place au sein des nains ne se présentait pas tous les ans !

Mais il y avait autre chose qui le tracassait : la cible de sa mission. C'était un loubard bien connu des rapatrieurs et pour cause, il était l'un des rares à avoir réchappé à la chasse. Son chasseur étant mort en tentant de l'attraper... Cherchait-on à l'éprouver ? À le mettre de côté ? Il n'aimait pas ça, mais alors pas ça du tout ! Il n'irait pas doucement avec celui-là. Mieux valait frapper fort quand il le trouverait, que de lui laisser une chance de s'en tirer. Khaad avait fait des provisions avant de partir de Paria. Il ne lui restait plus qu'à mettre la main sur cet énergumène avec son corbeau mutant de malheur !

Et la traque l'avait menée jusque en bordure de la Norpalie.Un nain, corbeau ou pas, se remarquait parmi les humains. Le tout était de graisser les bonnes pattes. Cette fois il n'avait pas fait appel à une détective. Il doutait qu'il puisse en trouver une comme Eliae dans chaque ville humaine et il était loin de Bélin. Non, malgré sa méfiance à leur égard, il avait fait appel à la guilde humaine. Pour trouver la piste, c'était tout. Après il avait suffit de la remonter, d'auberge en magasin de ravitaillement. Le coquin prenait soin de ses affaires, il rassemblait du matériel pour la montagne. Indispensable quand on se rendait en Norpalie par des chemins non conventionnels.

Voilà plus d'un jour qu'il l'avait rattrapé et l'observait. Il ne pouvait plus attendre et devait passer à l'action avant qu'ils n'arrivèrent au village suivant. À deux mètres de sa cible en mouvement, dissimulé derrière un arbre, il prépara sa charge, l'alluma et puis la lança. Et puis, rien ne se passa... Enfin si, la charge emmitouflée dans un torchon atterrit au pied de Forbok, fit s'envoler son corbeau qui reposait sur son épaule. Le nain quand à lui fut instantanément sur les nerfs l'arme au point, le regard fouillant tous les recoins. Il ramassa précautionneusement le paquet et le renvoya à l'envoyeur. Et à la surprise générale, il explosa au contact de l'arbre. Arbre derrière lequel se trouvait Khaad qui se prit par conséquent l'explosion en pleine figure. Autant dire qu'après ça il perdit trace de sa cible et de toute chose sur terre. Tout ce qu'il sentait était le contact et froid insidieux de la neige contre sa joue. Mais aussi une étrange chaleur émanant de sa barbe. Ceci avant de totalement perdre contact avec la réalité.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il y a une personne en trop ici! [Pv Khaad & Eleonor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Personne n’est trop occupé. Ce n’est qu’une question de priorités | Naora
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­Norpalie :: Quiétude-