­
 

Partagez | 
 

 Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
avatar
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
900/5000  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)   Lun 1 Déc 2014 - 8:58

Le retour était finalement difficile. Mes frères ne m'avaient pas réellement accueillit comme je l'avais espéré d'un autre côté, qu'est-ce que j'espérais réellement ? Qu'ils me sautent dans les bras alors que je leur avais tout avouer. Non, je n'en avait pas tant espéré, mais m'ignorer pendant deux jours avait été la pire punition que j'avais subis depuis tout ce temps. Venant de leur part, s'était effrayant. Mon père et ma mère avaient eux décidés de me pardonner, parce que j'étais revenue, parce que j'avais appris de tout cela et que j'en étais ressortis grandie. Mes frères ne pouvaient pas comprendre parce qu'il ne connaissait pas réellement toute l'histoire, un jour je leur en parlerait, mais pas encore maintenant, ils avaient encore des choses à apprendre pour devenir des adultes accomplit. Je souriais comme une idiote et j'avais dû partir deux jours plus tard. Notre guérisseuse en chef n'avait plus son herbe réparatrice et bien entendu comme j'étais la seule herboriste qui savait où en trouver, on m'y avait envoyé.

La famille avait protesté, tempêté et tout un tas d'autre mots en é, mais je leur avais promis de revenir rapidement. Alors je reviendrais, je ne pouvais que tenir cette promesse, parce que en ce moment il s'agissait de la seule qui valait le coup d'être tenue. Je pris donc la route pour me rendre près du village de Hasse. Ce ne fut pas bien compliqué à dire vrai, mis à part quelques problèmes routinier sur le chemin, je n'ai finalement pas rencontrer grand chose. Il faut dire qu'à part les animaux et la verdure, dans ce coin, il n'y avait rien de particulier. Pas que cela m'ennuie, bien au contraire. Ces derniers temps j'ai connu assez de combat pour savoir que tout n'était pas rose et que par moment il fallait savoir sacrifier ceux qui pouvaient vous être cher au profit des autres. Sacrifier pour sauver, qu'elle idée dérangeante, mais tellement vrai en vérité. Car c'est ce qu'il s'était passé. C'est ce que j'avais vécu. Sur cette île maudite. Je repensais alors à Khalän, mon frère de cœur. Avait-il trouver quelqu'un pour l'aider ? Était-il partit seul finalement ? J'espérais sincèrement que non, car peu importe ce qu'il pouvait dire. Il avait besoin de quelqu'un à ses côtés.

Chacun de nous avait en fait besoin de quelqu'un près de lui. C'était en quelque sorte ma philosophie. Philosophie que bien entendu je ne suivais pas, trop habituée depuis le temps à être seule. Les Eladrins, je crois que ça ne méritait pas de commentaire et pourtant j'avais envie d'en faire un. Les trois quarts des gens que j'ai rencontré mon toujours dit que la seule chose qu'il connaissait des Eladins s'était leu mystère et leur sagesse. Je ne comprends pas pourquoi tous sont décrit ainsi. Je ne me trouve pas plus sage qu'un autre, la preuve, je suis capable de faire des belles phrases, de donner de bon conseil sans pour autant les suivre. Je devrais peut-être me mettre à la page. Je secouais la tête, finalement il n'y avait rien de pire que cela, croire que tout serait enfin terminé après avoir parler à ma famille. Je finis par reprendre le fil de ma route, pour arriver non loin du village et au lieu de rentrer dedans comme les trois quarts de mes congénères, je pris la direction de la forêt, y entrant comme si cela était naturel pour moi.

Et je devais avouer que ça l'était. Ma fidèle monture me suivant derrière, broutant par moment, j'avançais tranquillement, posant par moment la main sur le tronc d'un arbre. J'étais toujours inconditionnellement attirée par les arbres, comme si la nature m'apportait ce que je ne pouvais trouver autre part et en un sens, il y avait une certaine vérité dans ce fait. Je finis cependant par trouver l'endroit que je cherchais, une jolie clairière dans laquelle poussait ces magnifique plante jaune moucheté de blanc. Je m'approchais tranquillement, profitant de la vue de ce champ de fleur et finalement je finis par m'accroupir pour en prendre quelques unes. Assez pour ce dont j'avais besoin, mais pas assez pour défleurir le champ. De plus je veillais bien à laisser les racines pour que la plante puisse repousser. Contente de mon œuvre, je finis par m'asseoir et observer, ce genre de paysage, je les trouvais magnifique.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally L'Insoumise
L'Insoumise
L'Insoumise
avatar
Âge : 21
Philosophie : Instinctive
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
40/5000  (40/5000)
Adage: Suis ton cœur et tu mourras heureux !
MessageSujet: Re: Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)   Ven 5 Déc 2014 - 16:44

Aujourd'hui était une belle journée et je m'étais levée plus tôt que d'habitude, car j'avais prévue de prendre faire un tour dans le village voisin afin de trouver un cadeau pour l'anniversaire de mon père et j'avais dans l'idée de lui faire une bonne surprise. Afin de ne pas éveiller ses soupçons, je lui avait dit la veille que je voulais faire un tour de garde plus grand que d'habitude afin de voir s'il y avait des traces de créatures hostiles hors de mon périmètre traditionnel. Bien sûr, je n'avait aucunement l'intention de le faire pour le moment, mais il fallait bien trouver une excuse pour être sûr qu'il ne me demande pas de venir avec.

Je profitais donc du temps qui se profilait devant moi pour partir dès que j'eus pris mon petit-déjeuner afin d'avoir tout le loisir de trouver ce qu'il lui plairait. Prenant l'un des chevaux de l'écurie, je partie sans trainer, mais sans pour autant me presser et j'arrivais trois heures plus tard dans le petit village sans encombre.

Je passais les deux heures qui suivirent à parcourir les étales présents pour ce jour de marché, ainsi que les boutiques bordant la rue principale de la bourgade à la recherche d'un présent qui pourrait plaire à mon ascendant. Lorsque le soleil commença à atteindre le zénith, j'avais remarqué plusieurs cadeaux potentiels dont une fine épée décorative à la lame courte et recouverte de gravures fines et complexes rappelant certaines plantes grimpant le long des arbres et dont le pommeau était formée d'un corps en bois ouvragé et vernis taillé dans un bois probablement exotique vu sa couleur qui virait légèrement vers le rouge.

Après avoir longuement hésité, je finis par choisir la fine épée que je complétais d'un coffret de même facture, puis je repris la route de Hasse et du château dans lequel je retrouverais bientôt mon vieux père.

*Ne lui dites pas que je l'ai traité de vieux sinon il va encore se vexer*, pensais-je presque à voix haute en esquissant un sourire en l'imaginant se renfrogner s'il m'avait entendu.

Alors que j'approchais du village, j’aperçus une jeune femme qui finissait de le contourner et qui s'approchait de la lisière de la forêt. Pris d'une irrésistible envie d'en savoir plus sur cette étrangère, je la suivit discrètement et l'observa durant son parcours entre les arbres, alors qu'elle descendait de sa monture et la tirait derrière elle par les rennes. Je la vis s'approcher d'une clairière où elle ramassa une belle fleur qui poussait dans de rares endroits de la région. De loin, j'aperçus brièvement ses oreilles pointues et pût ainsi savoir qu'elle faisait partie du peuple des éladrins.

De plus en plus intriguée, je m'approchai de l'inconnue alors qu'elle s'était assise et lui demanda :

- Elles sont vraiment très jolies ses fleurs, vous ne trouvez pas ? Mais pour ma part, je les préfère vivantes que coupées.


___________________________________
Mon journal de bord - Ma fiche
Couleur de parole et de pensées #009900
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
avatar
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
900/5000  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Re: Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)   Lun 8 Déc 2014 - 13:26

J'étais assise tranquillement dans ce champ de fleur. Leur odeur enivrait mes sens surtout l'odorat que j'avais laisser filé. J'aimais cela, cette faculté de pouvoir augmenté ou diminuer ses sens. J'aimais cette sensation d'être tel un animal. Cet odorat qui me disais que quelqu'un que je ne connaissais pas approchait tranquillement. Je ne dis rien pour l'instant, l'odorat du loup pouvait en quelque sorte détecter les sentiments des autres. J'avais en quelque sorte pu remarquer que la peur faisait venir une odeur, que l'envie en faisait naître une autre. Je ne sentais rien de particulier, si ce n'était une odeur vaguement féminine. Je la sentis alors s'approcher et elle parla. Sa voix était douce et tranquille, étrange pour quelqu'un qui abordait une femme dont elle ne connaissait rien. Étrange aussi qu'elle ne soit pas plus curieuse que cela alors que mes oreilles en pointes se voyaient tout de même énormément. Je restais comme ça un instant, ne disant rien et finalement je pris la parole.

« Effectivement, elles sont bien mieux lorsqu'elles sont vivantes, mais savez-vous aussi qu'elles ont des tas de vertus lorsqu'elles sont coupés ? »

Je ne la regardais toujours, pas parce que je me trouvais supérieur ou autre, mais seulement parce que j'étais perdues dans la contemplation de ces fleurs si étrangement attrayante. J'aimais énormément la nature, peut-être était-ce le fait d'être une Éladrine, mais durant ce voyage en bateau cela m'avait tout de même pas mal manqué. Je regardais alors distraitement le champ de fleur et je repris la parole.

« J'ai quelqu'un dans mon clan qui est capable de faire des onguents incroyable avec cette plante. Ces onguents permettent qu'aucune mauvaises bactéries ne traversent la peau lors de coupure, mais pas seulement. Ces plantes une fois sèche peuvent servir dans les infusions pour le mal de tête, en baume contre les bleus et les coups et lorsqu'elles sont utilisés en cuisine, cela donne un goût frais et épicé un peu. »

Je finis par me retourner et je la regarde doucement. Elle est étrange pour une humaine, mais en même temps tous les humains sont différents. Ils ont tous des capacités particulières, ils ont tous des originaires différentes. Je la détaille un instant, mes yeux gris se posant sur elle. Je souris avec douceur.

« Et vous alors que faites vous ici ? Je suppose que vous devez vivre par ici non ? Cela vous arrive souvent d'aborder les gens sans les connaître ? Enfin je ne dis pas que c'est grave hein, mais peut-être quelqu'un d'autre que moi ce serait jeter sur vous. Il faut être prudent dans ce genre de moment. »

Ce n'était pas méchant de ma part, mais j'étais plus vieille que n'importe qui ici et je devais avouer que ce genre d'attitude était étrangement dangereuse. Enfin d'un autre côté j'avais fait des choses bien plus dangereuse dans ma vie, mais moi je savais comment gérer ce genre de chose et puis mes sens m'aidaient énormément.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sally L'Insoumise
L'Insoumise
L'Insoumise
avatar
Âge : 21
Philosophie : Instinctive
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
40/5000  (40/5000)
Adage: Suis ton cœur et tu mourras heureux !
MessageSujet: Re: Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)   Jeu 18 Déc 2014 - 17:00

[blockquote]Alors que je lui parlais, la jeune femme continua à contempler le paysage durant un petit moment, puis ne bougeant toujours pas elle répondit :

- Effectivement, elles sont bien mieux lorsqu'elles sont vivantes, mais savez-vous aussi qu'elles ont des tas de vertus lorsqu'elles sont coupés ?

Me doutant qu'une étrangère ne viendrait pas ici simplement pour cueillir quelques fleurs et observer une petite clairière, je répondit simplement que je ne m'étais jamais demandée si ces fleurs étaient spéciales, car pour ma part, je les connaissait depuis petite et elles appartenaient au paysage et alors que je commençais à m'enfoncer dans mes souvenirs d'enfances, l'elfe reprit la parole :

- J'ai quelqu'un dans mon clan qui est capable de faire des onguents incroyable avec cette plante. Ces onguents permettent qu'aucune mauvaises bactéries ne traversent la peau lors de coupure, mais pas seulement. Ces plantes une fois sèche peuvent servir dans les infusions pour le mal de tête, en baume contre les bleus et les coups et lorsqu'elles sont utilisés en cuisine, cela donne un goût frais et épicé un peu.

La description qu'elle me fît de ces utilisations me fît penser à un baume à l'odeur assez puissante que j'avais toujours avec moi et que j'utilisais lorsque je me cognais ou que je prenais des coups, car il était terriblement efficace pour éliminer les contusions. Je me demandais s'il était préparé à partir de cette même plante.
La jeune femme se retourna puis me détailla du regard. Elle était vraiment sublime. Son sourire illuminait son visage qui, malgré une petite balafre sous l’œil, était d'une douceur et d'une beauté à la fois naturelle et raffinée. Alors que mes yeux s'attardaient sur son physique avantageux, elle me demanda :

- Et vous alors que faites vous ici ? Je suppose que vous devez vivre par ici non ? Cela vous arrive souvent d'aborder les gens sans les connaître ? Enfin je ne dis pas que c'est grave hein, mais peut-être quelqu'un d'autre que moi ce serait jeter sur vous. Il faut être prudent dans ce genre de moment.

Ses réflexions me firent sourire, je m'y attendais un peu et cela me fit d'autant plus sourire que ce ne furent pas là ses premières paroles.

- Pour tout vous dire, effectivement, je vit non loin d'ici. Et oui, j'aborde souvent les étrangers, car je m'occupe entre autre de la sécurité de notre commune et de ses alentours. On peut dire que je suis le rôdeur de Hasse. En tout cas c'est gentil de vous inquiéter pour moi, mais je pense pouvoir me défendre assez bien contre quelqu'un qui se promène seul, d'autant plus que je vous observe depuis un petit moment et que je n'ai rien remarqué d'inhabituel chez vous. Mis à part, peut-être vos oreilles d'elfes. Il faut dire que je n'en ai encore jamais rencontré, mais uniquement vu des représentations dans des livres et quelques histoires racontées par quelques bardes de passage.
Vous avez l'air de voyager régulièrement. Venez-vous ici pour la première fois ?


Tout en parlant, je continuais de la regarder, essayant de voir les différences entre elfes et humains et me posant moultes questions quant à leurs mœurs et coutumes.


___________________________________
Mon journal de bord - Ma fiche
Couleur de parole et de pensées #009900
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
avatar
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
900/5000  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Re: Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)   Sam 20 Déc 2014 - 4:40

Je la regardais tranquillement, me posant des questions sur le pourquoi de sa venue ici et finalement elle y répondit. La sécurité du village tiens donc. C'était intéressant de voir qu'ils avaient confié la sécurité d'un village à une si jeune personne, non pas que je remettais en doute ses compétences, car effectivement si elle était ici et qu'on lui avait donner cette charge s'était qu'elle était capable de l'accomplir. Par contre si j'avais été elle, je n'aurais certainement pas abordé quelqu'un de visu sans savoir de quoi il était capable. Qui lui disait que je n'aurais pas pu déclenché un feu et la faire brûler vive sans qu'elle ne puisse rien faire. Devrais-je lui faire part de ce genre de petits détails ? Peut-être qu'elle les connaissait peut-être pas, mais en tout cas elle n'avait pas vraiment l'air d'être sur ses gardes. Peut-être que... non... ce serait méchant de ma part et j'avais promis de ne pas faire d'esclandre. Pas que j'en avais l'habitude, mais quand je voyais des personnes légèrement démunis de ce genre, j'avais tendance à me poser des questions. Mes pensées devenaient pompeuses et ce n'était certainement pas ça qui allait m'aider dans mes aventures. Je soupirais alors intérieurement et grimaçant au mot oreilles d'elfes. Je ne pus alors que répliquer.


« Éladrine, je suis une Éladrine s'il vous plaît pas une elfe. »

Je la regardais de nouveau tranquillement, le gris de mes yeux la sondant sans méchanceté.

« Effectivement nous sommes un peuple assez reculé et nous n'aimons pas nous mêler avec les autres. Il faut que voir les gens dépérir autour de nous n'aide pas réellement à vouloir conserver des liens. Notre longue vie n'aide pas tout à fait. »

C'était cela le gros problème de personnes telle que moi. J'étais heureuse d'être celle que j'étais, il ne fallait pas en douter, mais devenir ami avec un humain comportait tout de même des désavantages. Effectivement, eux vieillissait contrairement à moi. Lorsqu'il serait mort, si je n'étais pas morte au combat, je vivrais encore. Des années de souvenirs vivaient à l'intérieur de moi alors que leur vie n'était fait que de souvenir éphémère. J'avais plus d'un siècle déjà et elle ? Quel âge avait-elle donc ? Ce genre de différence faisait que se lier avec des Humains devenaient compliqué. Et c'était bien pour cela que j'avais désormais un frère humain. Je passais ma main sur mes yeux en soupirant doucement. Sa question me parvint alors aux oreilles et je finis par la regarder de nouveau.

« Effectivement, je suis de ceux qui voyage. Dans mon clan, nous restons généralement à un endroits bien précis, mais mon enfance m'a fait voyager et j'y ai pris goût. Et non ce n'est pas la première fois que je viens ici, seulement la première fois vous ne deviez pas être encore née. D'où mon interrogation sur le fait que vous abordiez des gens sans réellement les connaître. »

J'avais en quelque sortes envie de lui montrer que peu importait le fait qu'on était douée au combat, comparé à quelqu'un comme moi qui s'entraînait depuis au minimum soixante dix ans elle ressemblait à un chaton sortit de sa boite pour aller voir le monde extérieur. Je laissais planer un peu le silence et je repris doucement.

« Vous savez, vous ne devriez quand même pas aborder les gens. Même si je n'ai rien d'inhabituel, ça ne veut pas dire que je n'en suis pas pour le moins dangereuse. Au contraire, vous devriez vous méfier des gens que vous ne connaissez pas et qui paraissent trop calme alors que vous êtes derrière eux. Mais passons le sujet, mis à part votre village, avez-vous déjà voyagé ? Même si c'est pour aller à Hydrasil, c'est déjà un voyage. »

Je souriais doucement, sourire qui devait paraître étrange sachant que ce n'était pas mon fort, mon visage était resté tellement fermé durant des années que j'avais du mal à réapprendre comment faire pour sourire totalement et être sympathique. J'étais tel les vieux, je faisais des mises en gardes, je m'inquiétais pour tout et rien, pourtant je n'étais pas très vieille selon les coutumes de mon clan. J'avais à peu près vingt-cinq années humaines, quelque chose dans ce goût s'était dire que je n'étais pas très vieille. Et pourtant, tout ce que j'avais vécu me faisait passer pour une vieille femme. Une de celles qui ont trop vu de choses dans leur vie et qui se dise qu'elles doivent avertir les autres. Rahhh, il allait falloir que je change sérieusement ça.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un paysage enchanteur présage toujours de belle rencontre (PV Sally)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et la belle n'est jamais sage |Drago]
» On m'a toujours dit qu'il fallait sourire, parce que la vie, elle est belle... L. D. Frot
» ELLIE. ◮ « J'ai toujours cru que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l'air fou et être sage. »
» le doute est une force. Une vrai belle force. Veille simplement qu'elle te pousse toujours en avant (alienor)
» Les Conseils d'un Sage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­­Bélin-