­
 

Partagez | 
 

 Sombre destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Sombre destin   Mar 11 Nov 2014 - 12:16

Si Fleya avait déployé des trésors d'imagination pour tenter de passer outre la goutte de sang, Apocryth en décida autrement, en mettant clairement les pieds dans le plat. Bien sûr que Fleya connaissait le goût du sang, et elle l'appréciait même. Si un nain ou un norpalien se serait montré dangereux pour elle, elle aurait très bien pu le dévorer. Et surtout, il y avait cette chose en elle, qui elle adorait de le sang d'une toute autre manière.... Chose qui s'était éveillée à l'approche du visage d'Apocryth près du sien. Comme si la présence de la démone l'avait excité, une sombre lumière agitée devant un papillon de nuit.... Sous le coup de surprise, Fleya l'avait violemment réprimée la muselant de toutes ses forces. Shotra aussi s'était contenu en voyant la démone saisir sa maîtresse par le bras. Il aurait tant voulu pouvoir lui sauter à la gorge... Entendre le bruit de ses os -si elle en avait- craquant et cédant sous sa poigne.... Aller chercher ces derniers à mains nues pour mieux la pourfendre avec.... Lui faire ravaler ses menaces et son attitude. L'écraser purement et simplement.... Mais ce temps était loin et révolu. Il n'en avait ni la puissance ni la force. Il se contenta de serrer le poing, l'amertume le dévorant. Un jour, elle paierait....

Il tiqua lorsque la démone décréta que si elle ne remplissait pas sa part du marchait la féline lui appartiendrait. Un sort plus cruel que la mort c'était certain.... Fleya elle déglutit. Elle avait tout juste terminé de faire taire son mauvais penchant qu'elle entendait la contre partie de la démone. Rien de rassurant, comme toujours en sens, mais venant d'elle, cela avait un goût encore plus redoutable. Mais elle n'eut guère le temps d'en dire plus qu'Apocryth mit un terme à leur échange. Dans un éclair blanc, tout était fini.

La féline s'éveilla dans un lieu inconnu. En voyant le molosse canin à ses côtés, elle fit un bond en arrière le pelage ébouriffé et en feulant, avant de voir à travers le regard du canin, son identité. Loth... Elle se calma alors, soupirant de soulagement. Apocryth n'avait pas traîné. Elle s'approcha doucement de lui pour l'observer quelques instants. Dans son ombre, derrière la Suli, Shotra avait laissé paraître son regard méfiant, et scrutait son "nouveau camarade". Oui il n'était pas prêteur, et oui cela avait un arrière goût de jalousie. Il doutait que son comparse puisse avoir une quelconque amitié pour elle. Il n'était tout simplement pas digne d'elle. Et il n'avait pas confiance en lui, même s'il n'y avait que très peu de chance qu'il lui fasse le moindre mal, pour ne pas dire aucune puisque Fleya demeurait la propriété éventuelle de sa maîtresse. Néanmoins il lui fit bien comprendre implicitement et par le regard, qu'il ne le portait pas du tout dans son cœur. Un Tourmenteur était déjà une cible bien plus abordable qu'un seigneur démon, et tout adversaire délicat qu'il représentait, il n'était pas imbattable à son stade. Mais Fleya l'interrompit dans ses réflexions en s'adressant à Loth.


-J'espère que vous n'avez pas eu d'ennuis à cause de notre visite....

Shotra en aurait presque levé les yeux au ciel. Vraiment, qui à part elle sur cette terre, aurait pu ce soucier de cela ? Enfin.... Il vérifia qu'il n'y avait personne dans les alentours, et sorti des ombres pour prendre doucement le bras de Fleya et examiner la marque. Lâchant un soupire gutturale, il tourna sa tête vers sa maîtresse et lui dit.

Qu'as-tu fait....?

-Ce que je devais faire.... Je n'aurais pas pu aider personne dans mon état actuel. Et je ne veux plus nous mettre en danger aussi facilement qu'on l'a été. Il y a tant de démons abusés sur ces terres.

Aucun d'eux..... Ne mérite ton sacrifice....

-Toi tu le mériterais ! Et je suis sûr qu'il y a plein de démons qui seraient comme toi si on leur en laissait un peu la chance.

Shotra soupira une fois de plus en secouant la tête. Si elle savait ce qu'il avait été.... Si elle savait qu'il n'était pas aussi "bon" qu'elle semblait le croire. Non.... Pour lui tous les autres démons étaient des vermines et des traîtres qui n'attendaient que le moment opportun pour poignarder qui ils pouvaient dans le dos. Ils ne valaient rien.... Il les détestait. Mais il était vain de vouloir faire entendre raison à la jeune fille. Elle était si têtue.... et si candide à son sens. Il se contenta de poser sa grosse main sur la tête de la féline, avant de repartir se fondre dans les ombres. Fleya s'ébroua, la fine pluie commençant à la déranger. l'auberge était sous son museau, ils avaient eu une rude journée, et émotionnellement, elle était fatiguée. Ils avaient finalement survécu.... Ce fut à son tour de soupirer. Elle avait encore du mal à réaliser tout ce qu'il venait de se passer. Et si Loth n'avait pas été là, elle aurait cru à un mauvais rêve. La fatigue l'avait rattrapé, et se tournant vers Loth, elle lui dit.

-Nous allons nous reposer un peu avant de nous mettre en route.... J'ai besoin de souffler....

Elle poussa la porte de l'édifice, et pénétra dans la salle éclairé à la lueur de bougie mourantes. Et pourtant, point de répit pour la jeune féline. Immédiatement elle tourna la tête vers un recoin de la taverne. Elle l'avait senti.... et par conséquence elle savait qu'on l'avait senti également. Un homme d'un certain âge était assis, non loin du feu qui était alors l'une des plus grande sources de lumière de la pièce, plus que les bougie en tout cas. Et à ses côtés une splendide créature qui ferait se damner bien des hommes à sa simple vision. Mais pour Fleya, cette créature était une beauté ô combien fatale.... Elle en devina d'ailleurs rapidement la réelle nature. Une succube... La tigresse jeta un regard en coin à Loth. Elle se demandait si sa maîtresse de n'avait pas transportée jusqu'ici dans un but très intéressé. La coïncidence était un peu trop forte à son goût. La question était alors, est-ce que ce démoniste, cet invocateur, était droit, ou corrompu ? Elle s'installa un peu plus loin, bien décidé à l'observer discrètement. Elle devait en savoir plus avant d'agir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 216
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: Sombre destin   Jeu 13 Nov 2014 - 20:22

- Allons, brave Humain, nous mettrons la main ce ''Héraut'', n'aie crainte.

- Au contraire, c'est ce moment que je redoute, qui sait à qui nous aurons à faire...Peut-être qu'il chérit le désir de nous anéantir tous, regarde ce qu'il a fait à ce fou de Skuyzy. Je prends d'énormes risques en prêtant foi à tes dires, créature, alors garde-toi de m'amadouer.

- Comme tu voudras, nous aurions pu trouver un moyen de passer le temps. Au lieu de te plaindre de ton sort tu aurais pu te lamenter de plaisir dans mes bras.

Elle s'approcha de lui, un sourire charmeur se dessinant sur ses lèvres.

« En retraçant cet individu j'y trouve mon compte, et toi le tiens, alors pourquoi tant de haine, tant de méfiance...» Elle frôla sa cuisse du bout de ses doigts fins. Son regard violacé reflétait son désir, sa nature, il s'en détourna rapidement.

- Ah, taie-toi donc, vilenie.

- Lilym, désagréable personnage, Lilym!

Soudain, le calme presque inquiétant de l'auberge fut troublé par l'ouverture de la porte; deux individus atypiques venaient de faire leur apparition. La sublime abomination retira ses ongles noirs du Conjurateur et retrouva une position plus adéquate sur son siège. Tous les deux fixaient malgré eux les Sulis qui se tenaient près du comptoir, quelque chose émanait de leur personne.

- Une Conjuratrice, murmura le vieil homme, craintif.

Sans un mot, le succube se leva et entreprit de lentement et gracieusement déambuler vers les inconnus couverts de fourrure. La petite tigresse était intrigante aux yeux de Lilym, mais l'imposant Canidae faisait s'embraser sa fougue et vibrer ses envies. Pourtant, elle n'était pas la pour consommer, seulement pour chasser, son propre sort la préoccupait plus encore que ses désirs; c'était une première. Elle laissa son index gauche glisser sur le bois du comptoir tandis qu'elle examinait le duo en s'approchant outrageusement.
Elle était plutôt grande, élancée, sa peau pâle invitait toute chaleur à se lover dans sa douceur, sa courte chevelure noire dessinait les contours de son visage aux traits fins et sa poitrine à moitié dévoilée, bien que délicate et timide, ne laissait personne indifférent. Fleya croisa la première son regard enjôleur, suivit du grand loup, et qu'elle ne fut pas sa surprise de découvrir sa véritable nature! Le sourire séducteur de la femme se transforma en moue stupéfaite lorsqu'elle réalisa la puissance qui se tenait devant elle.

- Que désirent monsieur et madame les Sulis?

L'aubergiste fit sursauter la Felidae qui détourna quelques secondes son regard de l'étrange inconnue pour saluer son interlocutrice, et lorsqu'elle reporta son attention vers la femme aux cheveux noirs, elle était de nouveau assise près du Conjurateur au fond de la pièce, près du feu. Tandis que Fleya passait commande pour gîte et couvert, l'abomination s'empressa de faire son rapport.

- Le chien est un Tourmenteur, monsieur. Cette petite boule de poils doit être puissante à souhait puisqu'elle se promène aux côtés d'un tel monstre.

- Que proposes-tu?

- Aborde-la.

Le Chaman planta ses yeux dans les siens, curieux de savoir si elle parlait sérieusement. Il comprit rapidement que c'était bel et bien le cas. Il songea qu'il serait en effet judicieux d'avoir une alliée de sa trempe dans sa quête.

- C'est entendu, mais ne t'avise pas de lui faire la cour où tu passeras un sale quart d'heure, Lilym, je suis on ne peut plus sérieux.

- J'aime quand tu te montres autoritaire, Bélinois.  

- C'est peine perdu...déprima l'homme en se plaquant la main droite sur le visage.

- Je serai sage, ça te va? Maintenant, invite ce duo infernal à nous rejoindre, il y a longtemps que je n'ai pas été aussi fébrile!
 
- Par tous les dieux, qu'est-ce qui m'a prit de te prendre avec moi...

- Je me ferais un plaisir de te rafraîchir la mémoire, Elorias...

- Plus un mot! S'emporta t-il, mal à l'aise.

La jolie demoiselle ne cacha pas son plaisir mais se tue tout de même, attendant la suite.

- Voyageurs, êtes-vous enclin à un peu de compagnie? Le feu dans l'âtre aura tôt fait de vous réchauffer, joignez-vous à nous! S'écria Elorias sur un ton amical voulant dissimuler son anxiété.

À son grand bonheur et désarroi, le duo s'approcha.



Elorias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Sombre destin   Sam 15 Nov 2014 - 11:30

C'est toujours lorsque vous croyez être tranquille que le choses ne se passent pas comme vous le souhaiteriez. Le désir de Fleya était en sommes assez simple, primaire même. Manger et dodo ! Sauf qu'à peine entrée, ses oreilles et son museau s'agitèrent, ses sens étant excité par une sensation que trop familière. Un conjurateur et une succube. Comme le monde pouvait être petit.... Fleya réprima un soupire. Elle savait pertinemment qu'elle devrait s'assurer du comportement de l'invocateur. Mais pas ce soir. Elle voulait avant tout se reposer et se sustenter ! Mais la succube avait déjà commencé à s'approcher d'eux. Lentement Fleya rabattu l'une de ses oreilles tandis que l'autre se dressait attentive. Elle était à la fois méfiante et intriguée. Qu'est-ce qu'elle leur voulait ? Shotra, dissimulé dans les ombres était déjà au taquet, prêt à lui sauter à la gorge à la moindre entourloupe. Il n'aimait pas du tout les succubes, ces espèces de femelles qui usaient que trop souvent de leur corps et de leur beauté pour obtenir ce qu'elles voulaient.... Méprisable ! Et le pire, c'est que ça marchait très bien sur les mâles ! Pathétiques.... Et ce fut dans un timming parfait que le tenancier vint demander au Suli ce qu'ils voulaient. Elle se tourna vers lui avec un sourire reconnaissant et lui répondit avec un certain enthousiasme.

-Un grand bol de lait frais s'il-vous-plait ! Et pour mon ami....


Loth esquissa un sourire malicieux et répondit. Un grand bol de s....

-Soupe ! Coupa aussitôt Fleya qui sentait d'ici le mot "sang" venir sur le tapis. Il est affamé le malheureux, ha ha.... Il veut de la soupe....

Cela dit elle ne se priva pas de lui adresser un regard réprobateur en coin. Elle savait qu'il l'avait fait exprès juste pour l'enquiquiner. Après tout elle n'allait pas changer la nature d'un démon. Le tenancier haussa les épaule et s'en alla préparer sa commande. La féline se laissa aller à pousser un léger soupir de soulagement. Cela n'allait pas être simple. La succube était retourné auprès de son maître et la féline se dit qu'elle pouvait présent se détendre un peu. Ou presque. Car voila que son confrère s'écria à son attention, la faisant sursauter. Il l'avait convié à la rejoindre au coin du feu. Décidément il avait été décidé qu'elle ne se reposerait pas ce soir. Elle hésita un instant mais elle n'avait pas vraiment de raison de refuser. La féline et le canin vinrent donc rejoindre le duo de confrères. Fleya s'installa dans un sourire un peu gêné. Et l'espace de quelques seconde, ce fut un silence de plomb qui régna sur les lieux. Silence que la féline rompit en questionnant leur interlocuteur.

-Vous.... Vous êtes donc des voyageurs vous aussi ? Vous êtes venus admirer la région ou vous n'êtes que de passage par ici ?

Il n'était pas aisé de pouvoir converser librement. Déjà parce qu'elle ne les connaissait pas et ne savait pas à quoi s'en tenir. Ensuite parce que même si elle aurait voulu parler de conjurateur à conjurateur, elle ne pouvait parler comme elle l'entendait dans un lieux public. C'était un coup à se faire chasser des lieux et par extension de la ville. Et ce fut en songeant à ce point qu'une question lui vint à l'esprit. Comment allait-elle percer à jour les démonistes malfaisants ? Elle doutait qu'ils allaient s'en vanter tout haut. Quoique... Quand elle songeait au comportement de Skuyzy tout devenait possible. Elle aurait ceci dit tout le temps d'y songer plus tard. Car le tenancier venait de revenir avec les commandes, que Fleya règle immédiatement. Loth se retrouva dubitatif devant le bol de soupe, tandis que Fleya s'emparait avec une satisfaction non feinte de son lait. Elle en but plusieurs rasade, ses oreilles frémissant sous le plaisir de se désaltérer. Elle reposa son bol en observant la succube. Il était difficile de lire quelque chose dans son regard. Loth demeurait impassible, mais à l'intérieur, il était lui aussi impatient. Impatient de voir la maîtresse à qui il était sous-loué à l’œuvre. Tiendrait-elle réellement promesse ? Il observa la succube à son tour. il souhaitait qu'elle fasse partie du lot des "opprimés" juste pour ne pas attendre. Shotra demeurait méfiant. Ils n'avaient croisé que peu de conjurateur sur leur route, mais ceux qu'ils avaient croisé n'avait jamais montré signe d'intérêt pour leur congénère. Du moins s'il n'y avait pas quelque chose à y gagner eux-mêmes.

Fleya observa le duo avant de finalement se décider à entamer une conversation à double sens.


-Je me nomme Griffe-Lune et voici Loth, et vous ? Cela fait longtemps que vous voyager ensemble vous et votre "amie" ? Je suis curieuse de savoir comment vous vous êtes rencontrés.....


Peu être un peu directe mais elle ne savait pas vraiment comment aborder le sujet. De toute manière rien ne les forçait à répondre. Pour Shotra, comme pour Loth d'ailleurs, il ne faisait aucun doute quant à la manière dont ils avaient conclus leur accord.... Fleya était à bien des lieux de cela, regrettant de ne pas avoir la faculté de pouvoir dans l'esprit des gens et des démons. Cela serait tellement plus simple.... Une de ses oreilles s'abaissa vers le feu qui crépitait, tandis qu'elle réfléchissait. Les succubes charmaient les hommes avec leurs atouts féminins, mais à ce compte là, ne pouvait-elle pas charmer leur maître pour obtenir leur liberté ? Elle décida de garder cette réflexion dans un coin de sa tête. Il s'agissait de ne pas faire d'erreur funeste....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 216
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: Sombre destin   Dim 16 Nov 2014 - 20:30

La succube ne pu retenir un ricanement, sans malice toutefois, lorsque la Suli se renseigna sur les circonstances de sa rencontre avec le vieil Elorias. Elle se sentait presque acceptée, et bien qu'elle en était fort heureuse, elle ressentait une inépuisable envie de manipuler autrui; tel était son fardeau. Malgré tout, cette fois elle avait envie d'agir comme le ferait une Humaine, une jeune et belle Humaine civilisée...Relativement civilisée. Elle joignit donc son charme à ses paroles et répliqua avant que son compagnon ne dise une bêtise.

- Le hasard fait parfois très bien les choses, disons-le ainsi, petite curieuse.

La concernée sourit timidement à cette remarque.

- Je vous présente Lilym, quant à moi je me nomme Elorias, c'est un plaisir.

- Plaisir, un joli mot vous ne trouvez pas…?

L'homme soupira de désespoir avant de poursuivre en baissant la voix.

- Chère...collègue...avez-vous eu vent de ce qui s'est passé lors du dernier grand rassemblement? Ce fou de Skuyzy et ses plans absurdes, réduis à néant...par ses propres invocations!!!

- Quelle discrétion, on t'a sans doute entendu jusque dans l'arrière boutique…

- Tout le monde n'a pas tes oreilles monstrueuses qui perçoivent le moindre son, cesse de m'interrompre je t'en serai gré.

- Comme tu veux, mais si on se fait prendre tout le monde ici saura qui blâmer.

- Déploie donc ton inépuisable énergie pour assurer notre sécurité au lieu d'importuner cette jeune Felidae et son euh...compagnon, fit le Bélinois en déglutissant après avoir croisé le regard avide et déroutant du grand loup noir.

Ce dernier croisa les pattes et se désintéressa de la conversation, après tout il n'en avait rien à faire, du moins pour l'instant.

- Tout cela pour vous dire, très chère, d'être très prudente. Ne faites confiance à aucun des nôtres, bon nombre d'entre eux partagent l'avis de feu ce détraqué, et quant aux autres, ils se terrent attendant la suite.

Fleya fronça les sourcils, incrédule.

« Vous n'êtes réellement pas au courant alors…Skuyzy voyait les démons comme des infamies, il les traitait donc en conséquences. Il ne se contentait pas d'un esclave, il en avait des dizaines! Il voulait nous convaincre de prendre notre essor et d'imposer notre pouvoir au monde, vous vous rendez compte...
Ce soir-là, un individu se faisant appeler Héraut de l'Outre-Monde est venu pour prendre leur défense et lui a réglé son compte. Il a retourné les créatures contre leur maître dans cette grotte, sa persuasion et sa volonté sans sans pareil! Nous ignorons cependant ce qu'il projette faire avec ce pouvoir alors beaucoup ont peur, mais pas moi.
»

- Ha ha ha, Elorias, par le Grand Plaisir, un peu de sérieux!

- Évidemment que j'ai un peu peur, mais ça ne m'a pas empêché de partir à sa recherche, tu peux bien rire, mais sans moi tu serais encore dans ce taudis!

- Tu marques un point, mon brave Elorias…

Soudain, le Canidae démoniaque se leva et tout le monde se tut. Le tavernier avait disparu et la salle baignait dans un silence lourd de sens.

- Il faut partir, dit simplement Loht de sa ténébreuse voix faisant frémir la succube au passage.

- Je te suivrai où que tu ailles, grand Canidae.

- Trêve de palabres, il a raison, quelque chose ne va pas. Soyez sur vos gardes, nous allons sortir par l'arrière discrètement. Ce sale traître d'aubergiste...Arrr!! Allons!

À peine avait-il terminé sa phrase qu'un mur adjacent explosa en mille morceaux. La détonation fut camouflée par un grondement sourd en provenance du ciel; le tonnerre. Tout le monde sorti ses armes, lames, griffes et crocs, tandis que le Tourmenteur souriait heureux de son œuvre.  

- La garde d'Écarlate arrive et projette de nous intercepter à l'arrière, mauvaise idée.  

Il retira les éclats de bois de sa fourrure et fit signe à sa nouvelle maîtresse de le suivre. Cette dernière acquiesça, morte de fatigue, et quitta la petite auberge à contre cœur. Au moins elle avait pu savourer un bol de lait...Le Bélinois ahuris et sa drôle de compagne tout sourire leur emboîtèrent le pas vers la forêt et rapidement ils disparurent dans la brume de cette journée maussade.

[…]

- Croyez-moi quand je vous dis que le peu d'estime que j'avais pour les Écarlois s'est envolé, tout comme le mur de cette auberge miteuse. Regardez-nous, des fugitifs! Nous sommes tous près des plaines rocheuses, difficile de les traverser sans être repérés. La frontière est à des dizaines de kilomètres, et ma quête, foutue!

- Ah calme-toi, ils ne nous pourchasseront pas en dehors du village, ils ont d'autres chats à fouetter, sans vouloir vous offenser, tigresse.

Le petit groupe avait marché près d'une heure et c'était réfugié sous un toit de fortune formé par les branches entremêlées de plusieurs arbres. Loht entretenait une flamme qui ne produisait aucune fumée, ils pouvaient donc rester au sec sans se faire repérer.

- Tu parles d'une journée. Et vous, je suis désolé de vous avoir mêlé à tout ça, si ce n'eut été de mon invitation rien de tout ça n'aurait eut lieu. J'avais l'intention de vous rallier à notre cause, de vous demander votre aide mais j'ai été égoïste…

- Pleurnicher ne changera rien.

- Je ne pleurniche pas, Lilym, je ne PLEURNICHE PAS!

Les Sulis rabattirent leurs oreilles brutalisés par cette soudaine colère, même la succube parut surprise. Elorias alla s'asseoir contre l'écorce grisâtre d'un grand arbre, l'air épuisé.

« Veuillez m'excuser, je n'ai plus l'âge d'entreprendre une telle quête, mais ma volonté elle n'a jamais été plus vive et fringante, ça je vous l'assure. Seulement, je crois que cette fois je vais devoir renoncer. J'espère seulement que ce Héraut de l'Outre-Monde œuvre dans l'intérêt de tous, et pas simplement celui des démons...»

Loht lançait des regards inquisiteurs à Fleya qui se sentait de plus en plus anxieuse. Devait-elle dévoiler son identité maintenant qu'elle savait que le duo atypique partageait sa vision de l'invocation? La seule chose dont elle était certaine c'était qu'elle avait désespérément besoin de repos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Sombre destin   Lun 17 Nov 2014 - 11:29

Fleya observait le duo face à elle avec intérêt et en luttant contre la fatigue en même temps. Elle devait faire un effort se forcer à être attentive, car de leur entrevue, elle devait en apprendre un maximum sur eux. Mais très vite, les échanges de l'invocateur et de la succube dissipèrent ses soupçons. Une succube dans toute sa splendeur pourrait-on dire. Les libertés qu'elle prenait, son assurance... Elles n'étaient pas la panache des démons asservis. Pouvait-on seulement asservir une succube ? Quoiqu'en usant de la force, on pouvait asservir n'importe qui en fait.... Fleya se contenta de sourire poliment aux propos de la succube. Ce point là passé, la jeune tigresse aurait pu se détendre, si Elorias n'avait pas clairement énoncé Le pourquoi du comment quant à sa volonté de discuter. L'incident déclencheur revint en plein museau de la jeune Felidae qui manqua de s'étouffer alors qu'elle buvait son lait. Le faisait-il exprès ? Savait-il en réalité qu'elle était ce Héraut ? Non.... il lui semblait parler un peu trop franchement pour savoir. Même si elle ne pouvait être sûre de cela. Elle ne put réprimer un sourire lorsque la succube reprit le conjurateur sur sa discrétion douteuse. Cela lui rappelait certains échanges qu'elle-même avait eu avec Shotra, il y a de cela bien des hivers.

Toujours est-il que la féline plissa ses oreilles en arrière lorsque cet homme vint lui dire d'être prudente et de faire confiance à personne. A son goût, il devrait appliquer son conseil à lui même. Elle avait du mal à le prendre au sérieux. Chose qu'il interpréta comme un scepticisme de sa part, et il en vint alors à lui faire le récit de ce qui n'était ni plus ni moins que la propre histoire de la tigresse. Ironie du sort quand tu nous tiens.... Elle le laissa finir sa phrase, se contentant de commenter de manière vague.


-Ce Skuyzy ne doute de rien.... Et cet Héraut est intriguant, je vous l'accorde. Mais vous qui me conseillez de me méfier de tous, vous vous ne méfiez pas de moi ?

Question qui demeurerait surement sans réponse car Loth se leva. Arraché au cadre de la conversation, Fleya redressa les oreilles et fit la même constatation que le tourmenteur. Tout était trop calme et vide.... Animée par l'adrénaline, elle retrouva un regain d'énergie pour réagir suffisamment rapidement aux directives du démon. Elle se leva elle-même d'un bond. Elle observa le duo dont l'humain pestait et se préparait à filer par l'arrière. Ou presque. Car Loth en décida autrement, faisant voler le mur en éclats et obstruant aussi le passage. Fleya fit un discret mouvement de main dans son dos à l'intention de Shotra. Elle le connaissait, et savait qu'en ce genre de circonstance, il aurait surgit comme un diable de sa boîte prêt à tout détruite et surtout à protéger sa maîtresse. Mais elle préférait le garder en tant que carte secrète dans sa manche. Du moins tout le temps où elle le pourrait. Pour l'heure il fallait suivre Loth, et lutter contre la fatigue qui se faisait harassante. Douce adrénaline qui lui donnerait quelques maigres forces pour continuer sa cavale....

Ils étaient loin du village à présent, et la voix d'Elorias retentissait dans la tête de la féline, comme un fil conducteur à la réalité. Il n'était pas très positif au sens de la féline, qui se garda ceci dit de lui faire la remarque. Ce n'était pas le moment et elle était trop fatigué pour s'engager dans ce genre de débat. Heureusement Lilym le ramena à la réalité, bien qu'elle usa d'une expression très désagréable au goût de Fleya. En voila une activité scandaleuse ! Que l'on s'abstienne de la pratiquer en sa présence, sans quoi Apocryth aurait un présent offert hors contexte du contrat ! Elle s'égarait dans ses pensées le temps qu'ils marchait jusque leur abri de fortune. A moitié roulé en boule contre le petit feu qui les éclairait, la tigresse tentait de trouver un peu de chaleur. Elorias continuait de maugréer contre son mauvais sort jusqu'à venir s'excuser d'avoir impliquer la Felidae dans tout cela. Fleya n'eut pas le temps de répondre que Lilym la devança, poussant son maître dans un accès de voix qui lui vrilla les oreilles, à elle comme à Loth. Le calme revenu la féline poussa un soupir.

Fatiguée.... Elle était si fatiguée. Ses oreilles se redressèrent lorsque son interlocuteur remit sur le tapis l'histoire de sa quête. Cela commençait presque à irriter la féline. Que devait-elle faire ? Elle lui aurait bien avouer la vérité juste pour qu'il la laisse se reposer en paix, mais ce n'était pas aussi facile. Elle se résolut à lui répondre.


-Je l'espère moi aussi.... Mais.... Ce Héraut doit avoir un nombre incroyable d'ennemis. Il sera constamment en danger. Et ceux qui l'accompagneront, seront également en très grand danger. Jour et nuit, peu importe où ses pas le mèneront.... Est-ce vraiment là le genre de vie que vous auriez souhaité ? L'incident de ce soir n'est qu'une grotesque farce comparé aux épreuves qu'il devra affronter.


Le regard épuisé de la féline se porta alors sur Lilym.


-Et vous Lilym, quel intérêt auriez vous à épauler Elorias dans cette quête ? Votre vie aussi serait en danger, pour une cause qui ne vous importe peut-être même pas.... D'ailleurs, ça ça serait intéressant.... Connaître le point de vue d'une fille de l'Outre-Monde sur ce soi-disant Héraut. Vous en pensez, vous, à un sauveur de la cause démoniaque ?

La situation était oppressante et à peine supportable pour Fleya, qui n'était pas habituée à ce genre de pression. Elle devait faire des efforts monstrueux pour se contenir et paraître la plus neutre possible. Certes il était très réconfortant de savoir qu'elle n'était pas la seule à penser que les comportements des conjurateurs esclavagistes étaient inacceptables. Mais pouvait-elle réellement leur faire confiance ? Elorias lui-même ne lui avait-il point dis de se méfier de tous ? Et même si elle leur faisait confiance comme elle l'avait dit elle-même, en les ralliant à sa cause, elle les mettrait gravement en danger. Pourrait-elle seulement le supportait ? Pourrait-elle encaisser la responsabilité de la mort d'un innocent ? Mais si elle parvenait à avoir plus d'adeptes et de suivants, on tenterait peut-être moins de la réduire au silence.... Tant de pensées qui se bousculaient dans son esprit exténué, tant d'idées qui se mêlaient et s'embrouillaient.... Son esprit qui se brouillait.... Beaucoup trop....

Au fond d'elle, une résonance vint faire vibrer ses entrailles, puis rapidement se fut tout son corps qui fut pris de tremblements. Comme une ombre tapie dans les méandres de son être, ce monstre semblait avoir attendu le moment de faiblesse de son ôte pour se manifester. Machinalement, Fleya plaqua sa main contre son œil gauche. Shotra savait ce qu'il se passait, pour avoir déjà assister à ce genre de scène. Il devait agir ! Ce n'était pas le moment de flancher ! Mais comment agir sans se révéler au grand jour ? Observant la position de la féline et celle du duo, il étendit discrètement son ombre jusqu'à la queue de la tigresse, et dans un mouvement furtif et le plus discret soit-il, il tira un petit coup sec dessus. Sous la surprise, la féline se redressa, comme si elle s'était éveillée en sursaut. Distraction payante, qui permit à Fleya de se ressaisir et de ne pas sombrer. Elle aurait voulu remercier Shotra, mais impossible de le faire discrètement. Reprenant sa position et espérant ne pas avoir éveillé des soupçons, elle dit dans l'espoir d'avorter toutes questions gênantes.


-Je crois que nous avons tous besoin de repos, nous réfléchiront à tout cela demain, l'esprit frais.


~On a du mal à tenir le coup petit chat ? hé hé hé !~
~Chut.... Juste chut....~

Un peu de calme, un peu de paix.... Du silence et du repos. Voila ce qu'il lui manquait cruellement. Entendre simplement le bruit du vent dans les branches, et fermer doucement les yeux pour que cette journée infernale se termine enfin....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 216
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: Sombre destin   Jeu 4 Déc 2014 - 19:07

Elorias se surpris à regarder la Felidae différemment. Avait-il seulement pris le temps de la considérer un instant? Cette manie de laisser ses désirs et ses inquiétudes le submerger commençait réellement à lui peser. Après tout, qu'est-ce qu'une gamine comme elle faisait avec un démon de cette trempe? Il lui fallait une puissance considérable et un grand contrôle…

- Je suis on ne peut plus conscient des risques, mais si personne ne se rallie à lui afin d'en entraîner d'autres les extrémistes en colère prendront sans peine le contrôle et qui sait ce qui pourrait se passera ensuite...Je crains davantage leur ascension que les périls qui m'attendent.

Une fois son monologue terminé il rabattit sa capuche et s'adossa le visage désormais fermé. Attentif, il écoutait et étudiait les propos de leur compagne d'infortune. Elle demeurait suspicieuse et cela intriguait le vieil homme. Il laissa donc à Lilym le  loisir de répliquer aux interrogations pointues de la jeune Invocatrice.

- Malgré ton jeune âge, adorable Fleya, tu es rusée et avisée. Je sens bien  que tu ne me fais que tolérer ma présence, comme bien d'autres, la réputation des êtres tels que moi n'est plus à faire. Tu fais confiance à ton démon et pourtant il est bien plus dangereux que moi. N'ai-je pas droit à cette même acceptation? Si j'avais voulu causer du tort à ce vieux Bélinois, je n'aurais pas pris la peine de me lancer dans cette folle entreprise, je sais me faire convaincante. Quant à mes raisons, elle n'appartiennent qu'à moi.

Elle fit mine de se désintéresser, outrée, mais un sourire malicieux naquit sur ses lèvres. Elle posa ses coudes sur ses genoux , cala son menu menton dans le creux de ses mains puis son regard se perdit dans les flammes.

« Si tu insistes! J'en ai plus qu'assez de vivre dans l'ombre, je veux me tailler une place de choix dans ce monde, quitte à me battre. Je sais ce que je suis, mais cela ne résume pas QUI je suis. Elorias que voici m'a trouvé sur le bord de la route, des brigands m'ont tendu un piège, m'ont tabassé et laissé pour morte. Je ne sais pas ce qui lui a pris, j'étais sous ma forme originelle, disons-le ainsi. Bref, j'ai autant de raisons que toi de vouloir le bien des créatures qui ne souhaitent pas pourrir ce monde. Maintenant, aussi charmante sois-tu, j'ai sommeil. »

Elle n'ajouta rien de plus, déposa son élégante cape près du feu magique et s'y allongea avec la grace aguicheuse qui lui était propre. Elorias fut surpris que la succube ne se dévoile ainsi, son empressement se faisait de plus en plus sentir. Il remarqua l'air interdit de la féline qui entreprit elle aussi de prendre du repos. Le déroutant démon canin se trouvait à quelques pas d'elle, impassible. Toutefois les étincelles dans son regard laissait entrevoir ce qui se tramait en son fort intérieur. Quel étrange duo. Le Bélinois tarda à trouver le sommeil, quelque chose rendait l'atmosphère inconfortable mais il n'aurait su dire quoi. Inévitablement la fatigue vint le surprendre et les ténèbres l'enveloppèrent.

[…]


Le réveil de Fleya fut brutal, on venait de lui tirer la queue, mais avec vigueur cette fois. Shotra avait tout fait pour ne pas se dévoiler mais ce n'était pas l'envie qui manquait.

- Sur tes pattes, et vite!

Une pointe de lance, une armure argentée, un visage dur au large pif; un garde écarlois parmi les neuf autres, le commandant sans doute.

- Ne me fais pas répéter, Suli. Vous êtes tous les deux recherchés pour avoir user d'une magie illégale sur nos terres ainsi que pour la destruction partielle d'une auberge. Vous allez devoir nous suivre jusqu'au village voisin et serez jugés dès que possible. Nous avons ordre de vous tuer si vous résistez. Allons messieurs, plus vite ils seront ligotés et plus vite nous aurons quitter cette forêt maudite.

Les Nains n'eurent aucun mal à entraver les mains et la bouche d'Elorias et de Fleya et tous furent bientôt en marche. Le vieil Ivocateur restait muet, mais son regard complice rassura la jeune fille quant à l'absence de la succube et du Canidae. Ils n'étaient pas bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Sombre destin   Ven 5 Déc 2014 - 14:03

Sceptique.... La féline demeurait sceptique aux propos du conjurateur et encore plus à ceux de la succube. Il fallait dire qu'elle ne s'était pas spécialement montrée convaincante quant aux raisons qui la poussaient à se joindre à la quête qui était sienne, elles étaient fragiles. La féline devenait-elle suspicieuse, ou son instinct l'avertissait-elle d'un danger ? Difficile à savoir avec les démons et autres enfants de l'Outre-Monde. Il lui fallait un plus grand temps d'observation pour en découvrir plus sur ses véritables intentions.... Et de toute manière Shotra était là, en carte secrète. Pour l'heure il lui fallait surtout se reposer avant qu'elle ne cède à sa "faiblesse". La nuit de Fleya fut étrange. Elle ne fit guère de rêve, mais elle fut assaillit de sensations et de sentiments. Le froid, l'impression de faire une chute sans fin, des douleurs de toutes parts dans son corps.... C'était comme si les ténèbres avaient décidé une invasion silencieuse et discrète de son corps. Et pourtant il n'en était rien. Cela dit le réveil ne fut pas doux pour autant. Shotra qui lui tira une seconde fois la queue, et une arme pointée juste sous son museau. Rapidement la féline observa partout autour d'elle. Point de Loth, et point de Lilym. Son confrère en aussi mauvaise posture qu'elle et des gardes peu amicaux qui les sommaient de les suivre pour qu'ils soient jugés.

Ce qui fut automatiquement traduit par "exécuter pour pratique de magie obscure et dangereuse". A force elle connaissait la rengaine.... Encore un peu dans le brouillard, la tigresse s'exécuta péniblement. Elorias semblait confiant, et quelque part aux alentours un démon et une succube rodaient.... Ces nains étaient pris au piège avant même qu'ils ne s'en aperçoivent. Mais cela ne la chagrinait guère. Déjà parce qu'ils étaient hostiles et donc qu'ils représentaient un danger non négligeable. Mais aussi parce qu'ils étaient la promesse d'un petit-déjeuné copieux pour la féline.... Elle ne mangeait pas souvent des humanoïdes, mais si on lui en donnait l'occasion.... Ce fut sur cette pensée qu'elle remarqua que quelque chose semblait l'encourager et même la pousser à les tuer.... Quelque chose de différents de sa faim ou de son besoin de sécurité. Le fait d'être entravée et bâillonnée avait au moins l'avantage de réfréner très légèrement cette envie meurtrière inexpliquée. Ils étaient armés et aguerris en plus d'être supérieur en nombre, ce n'était pas le moment de faire quelque chose de stupide. Les oreilles baissées en arrière, le regard de la Suli était étrange, à mi-chemin entre le haineux et l'absent.

~Qu'ils aillent tous pourrir....~

~Hé bien, ça ne te ressemble pas autant de haine de si bon matin.... Peut-être parce que ce n'est pas vraiment toi ?~
~Que veux-tu dire par là ?~
~Qui sait, hé hé hé....~

Elle mourait d'envie de le faire parler mais elle savait pertinemment qu'il ne dirait rien quoiqu'elle fasse. Elle se résigna à attendre l'intervention de Loth et Lilym. S'ils avaient fuit, Shotra ne serait pas resté sagement dans son ombre, donc ils n'étaient pas loin et ils n'allaient pas tarder à frapper. De même que Elorias semblait conforter cette idée dans son regard. Fleya se sentait encore fatiguée malgré sa nuit. Néanmoins, elle devait se tenir en alerte. Elle sentait Loth se rapprocher. Ils allaient frapper.... Et ce fut le cas ! Brusquement, du goudron à l'état naturel jailli du sol, engluant les nains sur place sans leur laisser la moindre chance de pouvoir faire un pas de plus. Était-ce l’œuvre de Lilym ou celle de Loth ? Impossible de savoir, mais toujours était-il que les deux conjurateurs se précipitèrent hors de la zone où se trouvait les nains piégés. Bizarrement les deux compagnons n'avaient pas été victimes du goudronnage. Les nains fulminaient et pestaient, et déjà l'un d'entre eux hurlaient de tuer les prisonniers avant qu'ils ne s'enfuient. Du moins ce fut ce qu'il avait commencé à dire, car une puissante poigne le saisit en un éclair avant de l'arracher du goudron pour le précipiter dans les fourrés les plus proches. Son hurlement de terreur fut de courte durée, et le sacrifice de se garde avait permis de détourner l'attention de ses camarades qui sentaient leur fin se rapprocher. De leur côté, Fleya et Elorias avaient eu le temps de s'éloigner suffisamment pour se mettre hors de vue des nains restant, qui avaient de toute manière bien mieux à faire que les poursuivre pour l'instant ! Elorias et Fleya ôtèrent leur bâillon, tandis que Fleya commençait à ronger les cordes épaisses de ses liens avec ses dents. Elle aurait tout loisir de découper ceux de son confrère avec ses griffes après. Et out en s'exécutant, elle dit à son compère.


-Ils ne ressortiront pas vivants de cette forêt... J'espère que vous n'avez rien contre le fait que je me serve quelque peu sur eux pour me sustenter ? Loin de moi l'idée d'avoir une quelconque animosité contre les nains, mais je doute qu'ils nous laissent en paix si on les laisse en vie.

Bien que Fleya était issue d'un village assez avancé en terme de civilisation, il n'en demeurait pas moins pour elle qu'un individu d'une espèce autre que Suli restait une proie potentielle, enfin s'il se montrait menaçant. Elle ne savait pas de quel genre était Elorias. Certaines personnes tuaient sans réelles nécessités et parfois même pour le plaisir. D'autre en cas de besoin uniquement, pour se nourrir ou se protéger. Et d'autres encore en étaient simplement incapables. Elle ne lui souhaitait pas d'être de cette catégorie là, car elle doutait que Loth se soit simplement occupé d'assommer le nain qu'il avait entrainé dans les fourrés. Tout était possible cela dit, mais elle ne s'expliquerait pas pourquoi cette clémence, à mois qu'il ait d'autre projet avec sa proie. Shotra lui bouillait. Même s'il comprenait parfaitement les raisons de sa maîtresse à le laisser dans l'ombre, il ne pouvait s'empêcher de de sentir mis à l'écart, et surtout privé de ces combats délicieux qui lui échappaient. Et également des âmes qui lui filaient entre les griffes ! Il espérai que les deux conjurateurs retournent rapidement là où ils avaient laissé les nains. Avec un peu de chance, s'ils revenaient rapidement il aurait le temps d'absorber quelques âmes naines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sporadique
La main de Litrish
La main de Litrish
avatar
Âge : 216
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : L'ensemble du panthéon
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races:
Réputation:
5000/5000  (5000/5000)
Adage: « Que ceux qui boulversent l'Équilibre se méfient.»
MessageSujet: Re: Sombre destin   Mer 11 Fév 2015 - 18:04

Lilym se réveilla au beau milieu de la nuit; ses yeux fixaient les abysses, apeurés. Lentement, ses pupilles se dilatèrent et la succube vit enfin apparaître le paysage dissimulé dans la noirceur. Une fois de plus sont esprit avait été assaillit par des cauchemars desquels elle ne comprenait rien.
Puis instinctivement elle se retourna pour constater que Loth n'était plus avec le groupe. Intriguée, Lilym se leva silencieusement et prit un instant pour repérer l'énergie émise par le démon, son semblable à la puissance effrayante. Elle pu aisément le détecter et entreprit d'aller le rejoindre.

- De sombres pensées t'habitent, grand loup? Demanda-t-elle sans artifices.

Loth observait la forêt, impassible.

- Je suis une sombre créature, c'est normal. Que me veux-tu, succube?

- Je ne suis pas venue te faire du charme si c'est ce que tu crois, du moins pas volontairement...

- Pfff…

-  Je souhaite seulement discuter avec un frère de l'Outre-Monde, voilà tout, expliqua Lilym en faisant glisser ses longs doigts sur un arbre près d'elle.

- Je ne suis pas ton frère, être inférieur, lâcha-t-il d'un ton neutre mais assuré.

- Peu m'importe que tu sois beaucoup plus puissant que moi, tu es condamné à fouler ce monde chaque jour, enchaîné à un maître. Je n'ai peut-être pas été invoquée, mais chaque Ildirien que je crois désire me tuer et je dois dire que je leur rend bien. Nous sommes semblables, notre essence est la même, répliqua-t-elle en effectua une acrobatie sur la branche la plus proche.

Loth ne répondit rien, c'est donc allongée à moitié nue sur l'écorce sombre qu'elle poursuivit.

« Ta maîtresse m'intrigue et toi tu me fascine, et ce malgré la crainte qui m'habite en ta présence. »

- Tu as au moins l'intelligence de redouter ma force, mes félicitations.

- Pourquoi tant de cynisme fier Canidae? Oh laisse tomber, au fond cela fait ton charme hi hi hi, ricana-t-elle en s'étirant outrageusement mettant en évidence ses atouts les plus provocateurs.

- Tu me dégoûte, succube, et nuit à ma concentration, grogna-t-il, impatient.

-  Ne t'affole pas je n'avais pas l'intention de rester. Que faisiez-vous dans le coin la Suli et toi, hum? Éclaire-moi et je pars de ce pas.

Le démon demeura de marbre tandis que seules ses oreilles pivotaient en direction du campement.

- Personne ne retourne près du feu, le danger approche. Tu viens avec moi, et tu te taies, dit-il en s'enfonçant dans la forêt.

Lilym ne percevait encore rien, mais son instinct la poussa à suivre le monstre dans les entrailles des bois sans ajouter quoi que ce soit.

[…]

L'aube n'allait plus tarder et le duo attendait, dissimulé dans la végétation. Des Nains entravaient Fleya et Elorias brusquant leur réveil.

- Pourquoi attendons-nous? S'impatienta la succube avide de chair, il y avait si longtemps qu'elle n'avait pas dégusté un repas digne de ce nom.

- Parce que c'est plus amusant ainsi, répliqua Loth dont les yeux bouillaient d'un ardent désir de violence.

- Je vois. Tu ne protèges pas ta maîtresse?

- Je dois d'abord m'assurer qu'elle se sente coincée, menacée, prête à prendre une vie...murmura le loup à la fourrure sombre tandis qu'il exécutait les ordres du seigneur démon, ordres qui supplantaient ceux venant de Fleya.

- Votre relation me semble de plus en plus tordue, intéressant…

- Silence! Ragea-t-il en feignant de la mordre.

La pauvre se recroquevilla comme un insecte apeuré avant d'afficher une moue contrariée.

Puis les gardes écarlois emmenèrent finalement l'humain et la Suli sur le sentier principal en direction du prochain village. Loth quitta son abri sans avertissement, prêt à s'amuser un peu. Les Nains, comme ils haïssait les Nains.

- Veille sur ton humain et la fauve pendant que je m'occupe du premier. Tu auras affaire à moi si Fleya a une seule égratignure.

Le regard du démon était terrifiant, la succube comprit qu'elle ne devait pas faillir. Lylim soupira avant de suivre son compagnon.
Loth leva le bras et ferma les yeux tandis que le sol du sentier capturait les gardes en armure, engloutissant leurs pieds et brisant leur espoir de sortir indemnes de cette forêt qu'ils jugeaient maudite. Puis, retrouva sa forme d'ombre, le démon se propulsa en direction de la harde naine et en attrapa un au passage. La force de son déplacement avait été telle que l'individu était enfoncé dans l'arbre qu'il avait percuté, son corps était littéralement brisé. « Cette âme est de piètre qualité, mais elle est à vous, maîtresse », dit Loth à Apocryth en communiquant par la pensée.

Lorsqu'il retourna sur le sentier, il était de nouveau un fier Canidae désireux de pourfendre de ses griffes et de sa gueule meurtrière. Il détecta Fleya à proximité aux côtés d'Elorias, ils avançaient vers les Nains emprisonnés que la jolie créature égorgeait un à un, tout en douceur. Alors qu'il ne restait que trois gardes, la Suli en désarma un avant de le mettre à mort sous les yeux ahuris du Bélinois qui n'avait jamais vu un Felidae en action.
Les âmes s'élevaient à tour de rôle et Loth les capturait pour Apocryth, mais quelle ne fut pas sa surprise lorsque Shotra se dévoila enfin dans le but de consommer l'énergie astrale. Avant qu'il ne puisse s'exécuter, Loth l'empoigna à la gorge à distance et le contraignit à demeurer visible aux yeux de tous.

- Pas touche, dit le démon avant de s'emparer de la dernière âme qui laissa une traînée lumineuse derrière elle que seuls les êtres surnaturels purent voir.

Fleya avait le pelage tâché par le sang et haletait. Elle ordonna à Loth de relâcher son compagnon et il s'exécuta sans broncher. Elorias était sidéré, deux démons? La succube sourit, heureuse de voir que les choses allaient se corser.

- Jeune fille expliquez-vous sur le champ! Que signifie tout ceci?! Deux invocations, et puissantes avec ça! Qui êtes-vous donc? Pourquoi tout ce mystère? Vous êtes dans le camp de ce fou de Skuyzy?!! s'écria le Bélinois en empoignant sa dague.

- Du calme le vioque, le rassura Lilym, je suis certaine qu'elle a une bonne raison de n'avoir rien dit. Laissons-lui une chance de s'expliquer...De toute façon, que pouvons-nous devons un tel armada? Mieux vaut éviter de mourir en idiots en tentant vainement de nous défendre, nous ne sommes pas de taille.

- Tu sais rassurer les gens, créature! Répliqua Elorias en proie à une panique sans nom.

Et tandis que tous se dévisageaient, l'aube se levait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Sombre destin   Ven 13 Fév 2015 - 9:15

Fleya se sentait brumeuse, l’esprit comme asphyxié. Elle n’aimait pas cet état second qui ne lui présageait rarement quelque chose de bon. Elle devait se ressaisir et éviter à tout prix de sombrer dans les démences meurtrières dont elle était capable. Et la mise à mort du nain l’y aida grandement, comme si le sacrifice d’une vie était la solution miracle à ses tourmentes. Elle était à la fois soulagée et horrifiée. Depuis quand la mort lui provoquait une telle satisfaction, un tel soulagement ? C’était là une constatation bien malsaine…. Mais pourtant tristement véridique. Peut-être était une sorte de revanche, une revanche contre l’impuissance dont elle avait été frappée ce soir-là, et qui avait brisé sa vie. La satisfaction de ne plus être contrainte de subir, mais de pouvoir non seulement se battre, mais également de triompher et surtout, de pouvoir accomplir justice…. De pouvoir se venger. Autant de réflexions et de constatations dont elle fut brutalement arrachée par l’intervention de Loth, qui s’était brusquement jeté sur Shotra, trahissant ainsi sa couverture. Au début Fleya observa la scène avec de grands yeux. Puis suite à l’incompréhension, elle rappela Loth à l’ordre, n’appréciant pas du tout qu’il s’en prenne à Shotra. Et il était de bon ton d’intervenir rapidement car Shotra n’était pas du genre à se laisser faire….

Bas les pattes, pièce rapportée…. Tu n’es pas ma maîtresse…. Et je fais ce que je veux.

Shotra avait commencé à rassembler ses forces pour lutter contre l’emprise de Loth. Il avait réussi une fois, il pourrait donc le refaire une seconde fois ! Mais il devait se montrer précautionneux. S’il forçait trop, il devrait user des réserves d’âmes qu’il accumulé précieusement depuis tant d’année pour recouvrir son pouvoir d’antan. Et il n’avait pas envie d’attendre encore un ou deux ans supplémentaires alors qu’il était si près du but.

-Loth ! Lâche-le immédiatement ! Qu’est-ce qui te prend, t’as perdu la tête ?!

Les frictions avaient été avortées avant qu’elles n’aillent trop loin. Shotra libre, les ennuis n’étaient pas pour autant terminés. Car à présent qu’elle avait évité le pire entre ses deux démons, et bien qu’elle soit à mille lieux de savoir l’objet de leur dispute, c’était à présent Elorias qui péta un câble. On ne pouvait cela dit pas le lui reprocher…. Fleya poussa un long soupir, fatiguée de cette situation. Elle se retourna vers Loth les bras croisés, sa patte tapotant nerveusement le sol.

-Bravo Loth, félicitations….. La couverture de Shotra est complètement grillée pour je ne sais quelle absurde raison. Venant d’un démon de ton niveau je suis assez déçue de voir des erreurs aussi grossières se produire….

Elle ne savait pas si sa remarque l’atteindrait ou pas, les démons étant assez fiers après tout. Mais cette même fierté pouvait être tout autant piquée part la réflexion qu’elle venait de faire. Car dans l’absolue, elle avait raison, il avait fait une erreur de débutant. Du moins d’un point de vue extérieur. Car il n’était pas dit que Loth ne se moquait tout simplement pas que Shotra reste incognito ou pas. La féline soupira blasée avant de se retourner vers Elorias qui paniquait…. Et Lilym qui était aussi pertinente qu’inquiétante dans ses propos. Non, elle n’avait résolument rien pour l’aider ! A présent la question se posa une fois encore, que faire ? Devait-elle ou pas dire la vérité ? Elle resta silencieuse un certain moment ainsi, son regard se perdant dans celui d’Elorias. Qu’arriverait-il s’il savait ? On pourrait le torturer pour le faire parler, pour espérer avoir des informations utiles contre elle. Et il pourrait tout aussi bien mentir depuis le début pour mieux se retourner contre elle quand il en aurait l’occasion…. Mais… N’était-il pas déjà trop tard ? Car même si elle se taisait, tôt ou tard on ferait le rapprochement entre la féline et ses deux démons et l’Héraut de l’Outre Monde. Elle avait surtout des doutes sur la fiabilité de Lilym. Après tout, une succube était bien libre de ses actes…. Après moult réflexions, Fleya se décida.

-Ai-je vraiment besoin de me justifier sur le fait d’avoir à mes côtés deux compagnons ? Après tout, je suis très loin d’être la conjuratrice la plus puissante. Il n’y a pas de quoi s’exciter. Cela dit, je puis vous assurer que je ne suis pas du côté de Skuyzy….. Définitivement pas. Je suis plutôt.... L'objet de sa perte.

La réponse était à présent très claire. Fleya observa l’aube se lever. Il était temps de reprendre la route…. Elle se tourna de nouveau vers Elorias et Lilym et leur dit.

-Je pense que pour votre sécurité à tous les deux nous devrions séparer nos chemins. Avoir croisé ma route vous mets surement déjà en danger….. Le mieux pour vous aurez été d’oublier jusqu’à mon existence elle-même. Gardez le silence, ne parlez jamais à personne de notre rencontre. Il est encore trop tôt et les esprits ne sont pas encore prêts…. Et je ne souhaite pas qu’il vous arrive malheur par ma faute. Il n’est déjà pas simple d’être un lieur de démons, et encore plus d’être un fiélon, ne vous rajoutez pas un malus supplémentaire.

La féline esquissa un léger sourire avant de conclure.

-Je suis contente de cette rencontre. Je sais à présent que je ne suis pas la seule dans mon combat. D’autres pensent comme moi…. Et j’espère que cela sera suffisant à faire évoluer les mœurs.

Elle se tourna vers Shotra et Loth et leur dit toujours son sourire aux lèvres.

-Aller les gars, nous repartons. Shotra tu peux….

L’ombre abyssale ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase, et se saisit d’un cadavre de nain pour l’emporter avec lui. Il servirait de casse-croûte à la féline.

-Merci Shotra. Enveloppe-le dans quelque chose pour ne pas laisser de sang derrière nous, et camoufler un peu l’odeur.

Ils étaient à présent parés pour reprendre leur route. Mais il n’était pas dit qu’elle repartirait seulement en compagnie de ses démons. Car après tout, si elle avait conseillé à son confrère de partir tant qu’il le pouvait, rien ne lui assurait qu’il lui obéisse et qu’il parte. Un bélinois pouvait être très têtu…. Serait-il assez borné pour braver le danger que la compagnie de la féline lui assurait ? Fleya et ses démons avait déjà repris leur route. Shotra observait d’un mauvais œil Loth. Il envoyait les âmes à sa maîtresse il n’y avait aucun doute. Il n’aimait pas du tout l’idée que sa maîtresse nourrisse le pouvoir d’un Seigneur Démon. Mais il ne pouvait rien y faire….. Pas pour l’instant en tout cas. Il devait mettre sa colère et son envie de domination de côté pour l’instant, bien que cela lui laissait un goût épouvantablement amer en bouche. Il lui fallait encore un peu de patience, et encore des âmes. Et bientôt…. Certains paieront cher leur insolence…. Et il libérerait Fleya de son contrat.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Sombre destin   Sam 19 Mar 2016 - 11:29

Loth ne répondit pas, s'évertuant à demeurer le plus neutre possible. Mais au fond de lui, la féline avait piqué sa fierté. Remettre en doute ses capacités juste pour la couverture d'un vulgaire Persistant ? Elle était sérieuse ? Pourquoi lui accordait-elle la moindre importance à présent qu'elle l'avait lui ? Son autre démon ne valait rien comparé au Tourmenteur qu'il était. N'en avait-elle pas conscience ? Surement qu'elle ne devait pas être habituée à mieux.... Oui.... là était la raison de cette mascarade. Et c'était également pour ça que l'autre se montrait aussi méfiant et hostile. Il avait tout simplement peur de perdre sa place ! Il se sentait en danger face à la concurrence qu'il représentait. Il y en avait au moins un de lucide sur le duo.... Loth avait trouvé réponses à ses questions en poussant à terme ses propres réflexions. Mais avait-il raison, cela était une autre histoire. Pour l'heure il se contenta d'hausser les épaules à la remarque de la féline, se voulant détaché, mais il ne se priva pas d'adresser un regard méprisant à Shotra avant de s'en retourner. L'ombre abyssale contenait sa rage et sa frustration comme il le pouvait, avant de finalement écouter les explications de la féline, et de se précipiter sur la tâche qu'elle lui avait confiée. En s'occupant l'esprit, il ne penserait plus à sa colère dévorante.

S'occupant de charger le nain qui servirait de casse-croûte à la tigresse, cette dernière et Loth reprirent leur chemin après avoir fait leur révélation à Elorias et Lilym. Le pauvre bougre avait encore du mal à y croire. Après toutes ces semaines et ces mois à la recherche du Hérault de l'Outre-Monde, après l'avoir tant imaginé, espéré, et à la fois redouté.... Voilà qu'il avait fait route avec elle sans même le savoir. Elle était là, en chair et en os devant ses yeux ! La présence de ces démons puissants à ses côtés, tout s'expliquait. Il avait finalement atteint son but. Lilym n'était pas mécontente non plus. Tout ceci lui paraissait si excitant ! Voilà bien des lunes qu'elle attendait cela, ces rebondissements, ce suspense ! Et voilà que Fley, cette Hérault dont Elorias lui avait si souvent rabâché les oreilles, était entrain de s'éloigner d'eux. Elle leur avait conseillé de séparer leur chemin ici, et de l'oublier pour protéger leur vie des dangers que son statut lui imposait. Mais pour la succube, il en était hors de question. Ils n'avaient pas fait tout ce chemin pour s'arrêter juste quand ça commençait à devenir intéressant !

Elle attrapa Elorias par les épaules et le secoua légèrement.


Allons Elorias on se remue ! Ne la laisse pas filer ou tous nos efforts auront été vains ! Rattrapons-les et vite !

Secouant la tête et sortant de sa stupeur, l'homme se ressaisit et acquiesça aux propos de sa succube. Au diable le danger, il en avait déjà eu un avant goût tout à l'heure, il ne pouvait pas renoncer maintenant ! Les deux compagnons hâtèrent le pas et rejoignirent rapidement la féline et ses acolytes. Lilym interpella avec une certaine malice Loth.

Eh bien grand loup, tu espérais déjà nous quitter ?

Je m'en moque. Rétorqua du tac au tac le Tourmenteur.

Permettez-nous de vous accompagner Griffe-Lune ! Nous nous doutons des multiples dangers qui croiseront notre route, mais nous avons fais notre choix il y a bien longtemps maintenant. L'union fait la force, et il vous en faudra pour faire face à votre destin.

-Que vous êtes têtus.... Le petit avant goût de ce matin ne vous a pas suffit ? Vous êtes conscient que je vais surement au devant de plus grands dangers encore ? Sincèrement Elorias.... Vous ne méritez pas la vie que je vais avoir. Sans vouloir vous offenser, mais à votre âge prendre autant de risque est une idée folle.

Ne le sous-estimez pas très chère, il n'est certes plus de première jeunesse, mais il est encore vaillant. Et son âge lui a en plus apporté la sagesse et l'expérience.

Elorias ne savait pas s'il devait se sentir flatté ou insulté par la réponse de sa succube. C'était à se demander lequel des deux avait le plus envie de rejoindre la tigresse. Néanmoins il répliqua.

Griffe-Lune écoutez-moi, je semble être un vieillard à vos jeunes yeux mais je n'ai pas perdu l'esprit pour autant. J'avais des doutes sur les intentions de ce Hérault de l'Outre-Monde, en même temps que son combat m'intriguait. Mais s'il y a une chose que mon expérience m'a appris, c'est de reconnaître ce qui est juste. Il suffit d'apprendre à vous connaître pour savoir que vos intentions sont sincères. Vous n'êtes pas entrain d'essayer de manipuler les gens ou de semer le trouble, vous essayez au contraire que chacun cohabite dans le respect et le souci du bien-être de tous. Vous vous êtes engagés dans une lutte pour un bien commun. Pour quelque chose qui nous profitera tous. Il est de notre devoir à tous de vous aider et de contribuer à cela. Le chemin sera long ne refusez pas l'aide que vous pourrez trouver. Et si nous devons mourir.... Au moins notre mort comme notre vie n'auront pas été vaines.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Sombre destin   Lun 21 Mar 2016 - 13:30

-Je ne veux pas qu'il arrive malheur à des innocents pour un combat que j'ai engagé moi-même ce jour là....

Mais c'est pour ce combat que d'autres sont prêts à vous rejoindre ! Plus vous serez entourés et plus les conjurateurs oseront vous rejoindre ! Vous ne pouvez pas exigez d'accomplir seule un projet qui nous concerne tous.

Elorias avait raison, et elle le savait. Néanmoins, elle avait tellement peur de voir encore d'autre personnes mourir à cause d'elle. Encore plus si elle venait à s'attacher.... Cela dit, le vieillard était plus têtu qu'une mule. Il ne lâcha rien et finalement, la féline accepta. Pour le plus grand désespoir de Shotra, qui avait déjà du mal à tolérer la présence de Loth. Ce dernier ne fut pas spécialement plus réjouit de savoir que Lilym allait pouvoir le suivre en toute impunité. Mais les deux démons gardèrent pour eux leur amertume et leur ressenti. Ils n'avaient guère le choix, l'un comme l'autre. Elorias était aux anges, et Lilym aurait pu l'être si elle n'avait pas été ressortissante de Sipriar. Fleya ne savait plus trop quoi penser. Ces derniers temps avaient été si riches en bouleversements et en émotions, elle avait à peine eu le temps de se remettre les idées en place que de nouvelles situation s'imposaient à son esprit. Elle profita donc du chemin pour essayer de mettre un peu d'ordre parmi la pagaille sans nom que représentaient pour l'instant ses idées. Shotra arracha un bras au cadavre de nain et le donna à sa maîtresse. Elorias déglutit, et interrompit la tigresse dans ses réflexions.

Vous.... allez vraiment manger ce nain ?


-Bien que bipède et "civilisée", je n'en reste pas moins une prédatrice vous savez. Lorsque j'ai de quoi chasser et manger de manière un peu plus commune, je le fais mais sinon, je me rabats sur ce que j'ai.... Ho mais j'oubliais, vous en voulez un morceau ?

NON ! Non merci ça ira....

Eh bien quel appétit d'oiseau !

Suffit Lilym, suffit....

Hi hi !

Malgré l'invitation polie et généreuse de la Suli à venir partager son nain, il n'y eut que Loth pour daigner en bouloter un peu avec elle. Il dévorait jusqu'aux os, ne laissant aucune trace derrière eux. Elorias dut détourner le regard, aussi bien pour s'épargner ce spectacle difficile pour lui, que pour fuir le regard moqueur de la succube. Lorsque Fleya eut fini de se sustenter, le vieil homme l'aborda de nouveau et l'interrogea.

Alors dites-moi Griffe-Lune, quelle est notre prochaine destination ? Quels sont vos projets ? Allons nous à la rencontre d'autres conjurateurs ?

-Pour l'heure, notre objectif est la ville la plus proche pour nous permettre de nous reposer réellement. Nous en avons tous besoin.... Cela nous permettra aussi de savoir jusqu'où nous sommes recherchés. J'espère que cela restera cantonné à la ville précédente. Ensuite nous verrons pour nous organiser. Il nous faut trouver un moyen d'aller à l'encontre du plus grand nombre de conjurateurs possibles.

Vous comptez les rallier à votre cause ?


-J'espère pouvoir les convaincre oui....

Et dans le cas contraire.... Finiront-ils comme Skuyzy ?

-Skuyzy m'avait piégé ! Il a attendu que chacun s'en aille pour me prendre en traître dans la grotte, et essayer de me tuer. Je n'avais fait que me défendre.... Mais d'ailleurs, comment les gens peuvent-ils être au courant, j'étais seule dans cette grotte ?

Fu fu, ma chère sachez que dans l'univers des fiélons, tout se sait. La manière dont il a essayé de vous tuer, la manière dont vous l'avez bien eu, tout ! Et si je puis me permettre un conseil.... ne vous croyez jamais seule lorsque vous avez été en contact avec d'autres conjurateurs.

Fleya n'aimait ce que sous-entendait la succube. Est-ce que tous les fiélons et démons savaient donc tout ? Est-ce qu'ils savaient pour Apocryth et elle ? Elle en doutait.... ce n'était pas dans l'intérêt d'Apocryth de laisser de pareille fuite filer. Erlorias revint à la charge.

Je sais que vous n'aviez guère eu le choix, mais à l'avenir qu'en sera t-il ?

-Je ne sais pas.... Mais j'ai l'impression que les conjurateurs favorables aux principes de Skuyzy ne seront pas plus raisonnable que ce dernier, et qu'ils chercheront eux-aussi à éliminer la menace que je représente.


N'est-ce pas un peu radical ?

-Je ne dispose hélas d'aucun autre moyen.... Peut-être que si un jour j'obtiens suffisamment de notoriété, je pourrais rencontrer les puissances de ce monde pour pouvoir trouver des solutions à plus grande échelle avec eux.

Ce n'est pas une mauvaise idée, ils pourraient nous mettre à disposition quelques prisons, et quelques pratiquant de magie pour trouver un moyen d'amenuir le pouvoir des individus dangereux.

-Cela me conviendrait déjà plus qu'une extermination pure et dure....

Néanmoins la féline savait que cela ne serait pas réalisable avant un certain temps. Non seulement parce qu'elle devrait imposer sa notoriété pour cela, mais surtout parce qu'elle était liée par un contrat avec Apocryth. Et que cette dernière attendait son dû....


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Re: Sombre destin   Jeu 24 Mar 2016 - 7:49

Apocryth avait marqué le bras de la féline d'un sceau diabolique. Si Fleya tardait trop à prendre des vies, le sceau s'étendait et la faisait souffrir. Ce qui chagrinait d'autant plus Shotra. Il était par conséquence obligé de laisser Loth prendre des âmes pour sa maîtresse. Sans quoi Fleya en paierait les conséquences. Ils s'était vu contraint de partager, réduisant sa consommation personnelle. Il enrageait. Cet espèce de parasite à la forme de cabot ne leur apportait que des ennuis, pour une contrepartie bien insuffisante à son goût. Fleya et lui n'avaient jamais eu besoin de son aide auparavant, et ils s'en étaient toujours bien sortis. Il était une aide superflue aux yeux de l'ombre. Lentement mais surement, un projet naissait dans l'esprit de Shotra. Il devait se débarrasser de Loth.... Le tuer et absorber son âme. De toute manière, sans Loth de présent, les âmes des créatures que le groupe tuait n'allaient pas naturellement vers Apocryth. C'était bien ce clébard de malheur qui les lui envoyait. Mais si Loth mourrait dans l'exercice de ses fonctions.... Alors il serait normal qu'il ne puisse accomplir sa mission. De même qu'il serait normal que son âme n'aille pas rejoindre Apocryth. Après tout, la mort restait la seule libération possible pour les démons asservis.

Cela dit, Shotra ne doutait pas un seul instant que si Loth mourrait, Apocryth se dépêcherait d'envoyer un autre démon servir Fleya. Elle ne pouvait pas se priver de l'opportunité d'avoir des âmes "gratuitement". Néanmoins, le temps de roulement lui serait profitable. De même qu'il réfléchissait à un moyen de s'en débarrasser..... Lui qui avait été Eskarioth le Seigneur de Guerre, avait peut-être été dépossédé de sa puissance et de la plupart de ses pouvoirs. Mais pas de son expérience.... Et il ne comptait pas épargner Apocryth ni lui laisser la moindre chance. Il allait devoir ruser.... Et surtout déléguer. Il comptait mettre à profit le temps qu'il allait devoir patienter en envoyant quelques "tendres affections" à cette chère Apocryth..... Après tout, il connaissait sa position, et elle ne pouvait en sortir. Il lui fallait jouer de cet avantage. Il lui fallait trouver un..... "Héros". Une bonne poire dégoulinant de bonté et de bienveillance, mais surtout extrêmement puissant. Il n'aurait pas de mal à le convaincre. Car il avait la vérité pour le servir. En effet, Fleya était bel et bien prisonnière du contrat passé avec Apocryth. Et si la tigresse ne le percevait pas de la sorte, n'importe qui conviendrait que dans la posture où elle était, elle n'avait pas eu réellement d'autres choix que d'accepter.

En racontant l'histoire qui avait entrainé la Suli dans la situation qui était désormais la sienne, ceux qui vouaient leur vie à la défense des opprimés la verrait en victime. Après tout pour Shotra, elle en était une. Et si lui, en tant que fiélon, la considérait comme une victime, alors une personne considérée comme "bonne" ne pourrait pas trouver à y redire. Il y avait de fortes chances que le Héros en question ne parvienne pas à vaincre Apocryth.... Mais même s'il échouait, il lui occasionnerait néanmoins des dégâts, et surtout il l’affaiblirait. En affaiblissant Apocryth d'un côté, et en augmentant son pouvoir de l'autre, il finirait par obtenir un déséquilibre en sa faveur. Et à ce moment là.... Il viendrait mettre un terme à l'existence de cette ordure.... Et surtout, libérer une bonne fois pour toute Fleya des griffes de ce contrat abject. Il serait suffisamment puissant pour qu'elle n'ait plus jamais besoin de demander l'aide d'autres fiélons. Il pourrait la protéger de ses "frères et sœurs". Ô combien il avait hâte.... Mais hélas, il n'y avait pas de valeureux Héros à chaque coin de rue. Il lui faudrait ouvrir les yeux à chacune de leur rencontre et de leur passage dans des grandes villes, pour espérer en trouver un.

Et le temps filait.... Le petit groupe continuait de marcher, la présence d'Elorias et de Lilym brisant la monotonie et le silence habituel de leur voyage. Shotra était de nouveau dans l'ombre de sa maîtresse, préférant la discrétion en cas de besoin. Ma leur prochaine escale n'était désormais plus très loin. Après des jours de marche, chacun en fut d'ailleurs très satisfait. A l'horizon pointait une tour. Elorias affirmait qu'il s'agissait de la tour de Ragepierre, un territoire nain. Fleya grimaça. Il y a de cela quelques semaines, elle avait dévoré des nains.... En même temps, Il n'y avait pas eu de survivants, donc pas de témoin. Personne ne pouvait faire le rapprochement. Ils étaient loin des faubourgs.... Finalement il fut décidé d'aller vers le territoire des nains, juste le temps de se reposer quelques jours. Ils feraient profil bas et repartiraient dès qu'ils auraient repris des forces. Ils devaient bien être capable de pouvoir tenir quelques jours dans une cité sans causer de catastrophes.


A wandering life...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sombre destin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sombre destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon sombre destin
» Si c'est un destin inévitable, pourquoi vouloir l'éviter ? Sombre Destin || Validé.
» Une ruelle sombre
» Un acte , un destin qui change...
» On ne contrôle pas le destin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­­Le royaume d'Écarlate :: Faubourg :: Pavés sombres-