­
 

Partagez | 
 

 association de malfaiteurs (Akim et Jorka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akim
Pyromane hors-la-loi
Pyromane hors-la-loi
avatar
Philosophie : Egoisme (neutre mauvais)
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
450/5000  (450/5000)
Adage:
MessageSujet: association de malfaiteurs (Akim et Jorka)   Sam 11 Oct 2014 - 16:52

" Je t'assure Akim. C'est une mission pour toi. Tu es un de nos seuls mages. Je prefère ne pas envoyer de soldats, aussi fiables soient-ils, sur quelque chose concernant la magie. "

C'est ce que le lieutenant avait dit à Akim. Malgré son grade de simple recrue, son statut de Mage et sa proximité avec Maewen Longstride faisait qu'il n'était pas traité comme le premier troufion venu. Mais il n'avait pas plus d'autorité. Du coup, si on lui demandait d'aller quelque part... il y allait.

Depuis plusieurs jours, de plus en plus d'incendies se déclaraient dans les alentours de Fort-froid. Et vu le climat, c'était tout, sauf normal. Un feu, passe encore, mais une dizaine en deux semaines ? C'était absurde.

En plus de ca, plusieurs civils cherchant la protection du Gantelet parlaient d'une silhouette sombre visible avant les incendies. Un Mage, selon eux. A cause de leurs témoignages, Akim avait du passer plusieurs jours à assurer que non, ce n'était pas lui qui cramait la moitié de la province.

Du coup, il avait été envoyé en enquête. Le Gantelet était là pour chasser les démons et la corruption. Les feux de forêt et de maisons ne les concernaient pas outre-mesure, mais mieux valait prendre ses précautions, au cas où des démons étaient concernés. De plus, il y avait ici l'occasion de s'attirer les bonnes grâces et la coopération des gens, chose toujours utile.

Akim était donc parti, seul, sur un vieux cheval de Fort-froid, le genre lent et borné, qui ne fuira pas et restera fiable, à défaut d'être rapide et énergique. Akim portait des vêtements communs, voir banals, et aucune armure. Sa seule arme était une solide masse à une main, ainsi qu'un couteau caché dans une botte. Seul "luxe" de son équipement: un manteau en cuir et fourrure, afin de le protéger du froid. Même s'il allait sûrement devoir se protéger du feu.

On avait signalé un incendie à quelques heures du fort. Il décida donc de s'y rendre. Une poignée d'heures de marche, enfin, pour le cheval. Akim avait chevauché la bête, pour finir avec plus de courbatures que l'animal. Le Mage n'était pas bon cavalier.

Lorsqu'il arriva sur place, une douce et agréable odeur de cendre et de brûlé titillait ses narines. Plusieurs animaux avaient été aussi incinérés, et de nombreux arbres étaient noircis par les flammes dévorantes. Le silence pesant du bois, allié à la légère neige qui tombait sur les cadavres de la faune et de la flore, rendait la zone assez impressionnante.

Prudence étant mère de sûreté, il tira son arme et commenca sa marche, à l'affût, son cheval à quelques mètres derrière lui.

Avec un peu de chance, il restait quelqu'un dans les environs

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorka EL
Incendiaire diplômé
Incendiaire diplômé
avatar
Philosophie : Dictature
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
40/5000  (40/5000)
Adage: Tout brûle avec la bonne flamme.
MessageSujet: Re: association de malfaiteurs (Akim et Jorka)   Sam 18 Oct 2014 - 13:51

Jorka venait de sortir de l’académie d’Urion, après 10 ans passés en Bélin il était temps pour lui de partir découvrir de nouveaux territoires, mais il ne se sentait pas encore près à fréquenter  d’autres races que la sienne.

Il avait alors le choix qu’entre deux destinations, Varakis sa terre d’origine ou rien ne l'attendait mis à part peut-être un avis de recherche, de plus est, il connaissait déjà tout de cet endroit, son choix fut donc naturellement tourné vers la Norpalie.

Son voyage durera 23 jours, les premiers jours il les fît seul, mais aux regards des clients des auberges dans lesquelles il s'arrêtait, il préférât accompagné une compagnie en partance pour Varak, il valait mieux pour lui de ne pas se faire remarquer dans sa région d'origine de plus un voyageur seul en Varakis avait tendance à se faire attaquer par des groupes de bandit.
Cela ne fessait pas peur à Jorka, il n’aurait aucun problème à s’occuper de quelque bandit au contraire ça le divertirait pendant son voyage, mais ceci apporterai de l’intention sur lui et on aurait vite fait de faire le lien entre l’état dans lequel les bandit seraient et le meurtre du patrouilleur d’il y a 10 ans.

A mi-chemin de Varak Jorka laissa la compagnie suivre son chemin et il fit route vers Fort-froid, les 4 jours qui suivirent se passèrent tranquillement même si ses rations diminuait vite, il n’avait pas voulu prendre trop de ration de la compagnie, Jorka avait une faiblesse avec les personnes dit “bonne” il ne pouvait leur prendre plus quelles ne pouvaient lui donner.
Il se devait de changer ça!

Au début du 5ème jours il aperçût furtivement une femme ou alors un garçonnet l’espionner derrière les dune du désert, tout autre voyageur seul traversant Varakis aurait été pris de panique car cela annonçait une attaque dans une ou deux nuits le temps que l’éclaireur ramène ses “amies”, mais Jorka sourit il était soulagé, il allait pouvoir refaire le plein de ration.

La nuit suivante il n’eut reçu aucune “visite”, au matin du 6ème jours il finit ses rations il allait avoir besoin de force, la journée passa sans qu’il n'aperçoive personne, la panique le pris si les bandit ne se montrait pas, il était mal.
Il lui restait 7 jours pour atteindre Ford-Froid sans ration la tâche s’avouait ardu.

Le soir venu il établit son campement comme tous les soirs à une exception près, il creusa un trou y entassa des brindilles sec trouvé dans le désert lors de sa marche de la journée, les toucha pour les enflammer, il ne voulait pas que les bandit le rate.

Une puis deux heures passèrent, au bout de la troisième heure un homme sorti de la pénombre de la nuit, il faisait bien une tête de plus que Jorka vêtue de peaux de bêtes et avec une barbe bien fournit, il s'accroupit au tour du feu en face de Jorka et lui dit “Hé ba mon mignon, on a froid on allume un feu !”

-Jorka:” Non, le feu n’est pas pour moi”
-Barbu:”hein ! Et si il n’est pas pour toi il est pour qui ?”
Jorka lorgnait sur la ceinture de l’homme, plus exactement sur le lapin du désert qui y pendait, l’homme s’impatienta et cria sur Jorka.

-Barbu:”Hey je te cause mon mignon !”

Jorka sortit de sa contemplation, mais ne leva pas pour autant la tête vers l’homme et il lui répondit.
-Jorka:”Vous”, il n’y avait aucune animosité ou peur en fait aucun sentiment ne transparaît dans sa voix.

L’homme parût surpris par ce manque de peur dans la voix de Jorka, limite anxieux, mais il ce reprit tout de suite, après tout ils étaient plus nombreux que lui.

-Barbu:”Hahahaha vous entendez ça les gars, il nous a préparé un feu !”,
une  dizaine de rire retentir dans la nuit, Jorka releva la tête et sourit, il savait maintenant qu’il aurait suffisamment de nourritures pour atteindre Fort-froid.

L’homme vit pour la première fois les yeux de Jorka et il fût tétanisé par son regard, d’une voix mal assuré baragouina.
-Barbu:” Ques..quesqui te fait rire?”

-Jorka:”ça, mon mignon!” sur ses paroles les yeux de Jorka tournèrent au rouge sang, la nuit laissa place à un soleil radieux dans la zone du campement, Jorka se jeta sur l’homme et lui portât la main à la tempe le contact brûla l’homme.
Le choc fut si violent qu’il mourut sur place sans émettre un seul bruit.

Les  camarades de l’homme furent surpris par ce qui venait de se passer, certain essayèrent de se jeter sur Jorka, d’autre de prendre la fuite.
Mais un seul regard de Jorka dans leur direction et tous furent pris d’une bouffé de chaleur, avec le soleil qui émanait une chaleur comme en plein jour ils furent pris de malaise et tombèrent tous à genoux.
Jorka prit le lapin à la ceinture de l’homme barbu ainsi que la bourse qui y était attachée, il passa ensuite auprès de chacun des membres de la bande et leur réserva le même sort d’un contact de sa main brûlante à leur tempe, ils mouraient instantanément ensuite il les dépouillait trouvant parfois une dague ou une épée qu’il pourrait vendre à un forgeron.
Il alla ensuite se rallonger, ses yeux redevinrent bleu clair et la pénombre reprit sa place.
 

Les jours qui suivirent fût tranquille, Jorka finit par arriver à Ford-Froid, mais l'accès lui fut refusé, dû au récent actes criminel qui sévissent dans la région de Ford-Froid. Jorka décida donc de partir vers un village qui serait sûrement plus accueillant, plusieurs heures après à quelque lieux du village il aperçût une zone fraîchement incinérer, il y avait des animaux mort complètement brûlé et les arbres étaient eux aussi noirci, Jorka rentra dans une colère noire de voir l’oeuvre d’un autre Mage de feu.
Oui il n’y avait pas de doute un Mage était derrière cet acte, ce n’était pas le fait que des animaux soient mort ou la nature saccagé qui le troublai, mais que ce Mage soit plus puissant que lui.
Lors de sa colère ses yeux deviennent rouge et sans le vouloir par une bouffé de chaleur tua son cheval qui était fort fatigué après leur périple.

Il tira le cadavre de son cheval à la l'ornière de la forêt et commençât à le dépecer quand il entendit un cavalier approcher, il se remit debout releva la capuche de sa tunique d’apprenti, concentra sa magie dans ses mains et observa les agissements du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

association de malfaiteurs (Akim et Jorka)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» association de malfaiteurs (Akim et Jorka)
» SMOOKY Canichou noir 6 ans Association RAJA Joinville (94)
» Association de joueurs sur Chambery (73)
» association de parrainage
» Adhésion à l'association

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­Norpalie :: Territoires éternels-