­
 

Partagez | 
 

 Kana, l'insaisissable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanayëlle Karista
L'Insaisissable
L'Insaisissable
avatar
Philosophie : Egalitarisme
Divinité(s) : Solarim
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
780/5000  (780/5000)
Adage: Peu importe le prix, je protégerais ceux qui me sont chers.
MessageSujet: Kana, l'insaisissable   Mar 7 Oct 2014 - 15:50

Kanayëlle Karista

Je reconstruirais mon avenir sur les cendres de mon passé. Attends-moi, c'est toi que je viens chercher !


Genre: Féminin
Surnom: L'insaisissable

Âge: 24 ans
Race: Humain

Terre d'origine: Norpalie
Philosophie: Égalitarisme

Faction: Aucune
Profession: Aventurière

Magie  
Je suis une jeune Chaman et je pratique la magie clanique mais plus précisément le druidisme. Je maîtrise les sorts nommés Guérison, Oeil de faucon, Peau du caméléon, Conversation


Aptitude(s) particulière(s): Télékinésiste. Kana est capable de déplacer par la pensée de très petits objets. Des lames de lancer par exemple, des aiguilles etc... mais toujours sur de petites distance.


Apparence

Elle est grande, elle est belle, elle est pulpeuse et... Je ne sais pas quoi rajouter. Non, sérieux, ça sonne non seulement pervers, mais ça sonne aussi comme si je faisais la description d'une chose à vendre. Hors ce n'est pas une chose. Kana est un pur produit Norpalien. Rahhh même cette phrase sonne étrangement. Enfin bref, vous l'aurez compris. Elle est plutôt grande un mètre quatre-vingts tout de même pour un poids modique de soixante-huit kilos. Quoi une belle plante ? Ahhh oui, c'est une belle plante je vous l'accorde. Une belle rousse d'ailleurs avec des cheveux lui descendant dans le milieu du dos et qui bouclent doucement mais sûrement. Ahhh ce roux, je vous avoue qu'il est réellement magnifique. Ni trop clair, ni trop foncé, une juste couleur finalement et ces yeux. D'un bleu-gris intense, révélant son visage doux et gracieux et s'accordant parfaitement à ce teint pâle. Ouais elle est jolie notre Kana c'est moi qui vous le dis, mais plus encore qu'être jolie, elle est musclée notre demoiselle. Forgée par des années d'entraînements, elle s'est sculptée d'une manière féminine. Pas comme une pure guerrière, mais plutôt comme une aventurière. Prête à partir sur les routes au moindre moment, prête à rendre la justice et à aider ceux qui le méritent vraiment, ceux qui cherchent à profiter de cette aide pour devenir meilleur. Oh, elle a aussi quelque chose de particulier dans son physique. Une longue cicatrice sur son ventre, qui vient visiblement de son passé ainsi que quelque chose de très étrange.
Quoi comment elle est habillée ? Et bien comme une guerrière je vous dirais. Généralement, elle porte un haut dans les tons de mauve, surmonter par une veste dans les tons de vert foncé. Jamais de jupe ou de robe pour la demoiselle, seulement des pantalons qui lui serre le corps et font ressortir ses formes. Quoi oh... Je suis pas un pervers qu'est-ce que vous racontez ? Ça va hein. Bon sinon elle porte des bottes qui lui montent au genou, d'un noir élégant allant avec le pantalon noir et ses dagues à la garde noir. Ouais parce qu'elle utilise que des dagues et des couteaux de lancer pour se battre. D'ailleurs ses dagues sont visibles. Accrochées à ses cuisses, ses couteaux de lancer... Nan, je dirais rien vaut mieux que je me taise.


Personnalité

Hum hum. Bon, son caractère, ouais je comprends bien qu'après le physique ce soit son caractère qui vous intéresse alors passons le tout en revue. Kana c'est :
-Une aventurière. Bah oui, elle parcourt les routes à la recherche de son frère. Elle voit du monde la petite et je dois avouer que c'est réellement plaisant. Elle semble retrouver le sourire quand elle prend la route.
- Rentre dedans. Elle est du genre un peu sèche quand elle parle. Pas méchante non, mais on a l'impression qu'elle cherche toujours à aller vite et parfois ses paroles dépasse sa pensée.
- Combattante. Oh que oui, douée même au combat, je dois avouer que parfois, elle nous fichait sérieusement la trouille, mais en fait on peut sentir en elle son âme de combattante. Au delà de tous les mots, elle ne lâche jamais rien , se faisant un point d'honneur à combattre jusqu'au bout.
- Timide. Ouais, c'est le problème chez elle. Cette timidité maladive qui la fait parfois bégayer. On a l'impression par moment qu'elle est idiote, mais je vous interdis de penser ça. Parce qu'une fois passer cette timidité c'est quelqu'un de très attachant..
- Sans expression. Quand on ne la connaît pas, on ne peut lire aucunes émotions sur son visage. Comme si elle ne possédait pas d'émotion. Oh bien entendu ce n'est pas le cas, mais elle arrive très bien à les cacher.
- Altruiste. Oui, c'est aussi ce qui prédomine chez elle, cette envie de toujours aider tout le monde. Je l'envie par moment, moi je préfère rester seul dans mon coin alors qu'elle, elle aide constamment les autres. Enfin ceux qui cherchent vraiment à mettre du leur dans cette aide, il ne faut pas abuser non plus. Ceux qui ne cherchent qu'à profiter d'elle pourront aller se faire voir ailleurs.
- Peur du noir. Ce n'est une peur au sens propre, disant que lorsque la nuit arrive, elle a tendance à se méfier d'autant plus, ne dormant toujours que d'un œil.
- Elle a aussi la mauvaise habitude se jeter tête perdue dans une bataille, mais les hurlements ont tendance à la paralyser un moment, elle a toujours l'impression d'entendre de nouveau sa mère et ça la paralyse.
- Et puis ouais. Elle est comment dire... je ne saurais pas expliquer, mais si les autres se confient souvent à elle, ce n'est pas son cas. Elle, elle se contente d'écouter, d'apprendre des autres, mais c'est comme si elle ne voulait pas se dévoiler, peut-être parce qu'elle a peur de ce qui pourrait arriver si on apprenait, ou alors elle veut seulement éviter de blesser les autres avec son passé. Je ne sais pas trop.
Voilà, elle est comme ça notre Kana.


Histoire


« Alors l'histoire de notre Kana. Ben on peut pas en dire grand chose en fait, surtout qu'on ne l'a connu que quand elle a eu dix ans donc... »

« C'est bon Rayan, arrête tes descriptions, je peux m'occuper de mon histoire moi-même. »

« Oh bah oui Kana, fais fais. »

**Elle soupire un instant.** Il est gentil, mais quelque peu collant tout de même. Par où commencer là est une bonne question. Il me semble qu'on commence toujours par décrire sa naissance non ? Alors je suis née en Norpalie, près de la belle et grande ville de Fort-froid. C'est étrange non ? De l'avoir appelé Fort-froid, comme s'il y faisait toujours froid. Oh peut-être que c'est le cas finalement. J'ai toujours été habituée par le temps là-bas alors dire si c'est fort froid, je ne sais pas. On dirait que je fais des jeux de mots idiots, veuillez m'excuser, ce n'est pas ce que je voulais faire. Donc oui, je suis née dans une famille aimante, des parents géniaux pour vous avouer et un frère qui faisait craquer toutes les filles. Celui-là je vous jure, quand je repense à notre enfance, je me demande comment tout cela est possible.

Mais ne passons pas tout de suite sur les mauvaises choses et attardons-nous sur les bonnes. Ma mère était une guérisseuse accomplie et mon père lui était un guerrier fort et en même temps tellement doux qu'on se demandait comment il pouvait être guerrier. Mon frère avait quatre ans de plus que moi et je l'aimais énormément. Pourquoi je parle au passé ? Cessez donc de m'interrompre et écoutez jusqu'au bout, vous comprendrez bien assez tôt. Et les retardataires, asseyez-vous ne rester pas debout. **Sourire** Bien, donc je disais que j'avais grandi dans une famille sans problème. Dés l'âge de cinq ans, alors que je savais marcher et parler, j'ai commencé à apprendre le combat, en cachette, regardant mon père faire. Oh bien entendu comme une gamine. Je n'utilisais pas d'arme, j'étais bien trop petite, mais j'arrivais à reproduire les gestes d'auto-défense de mon père. Ça m'amusait beaucoup. J'ai grandi avec cet esprit guerrier, cette envie de devenir forte et de protéger ma famille, mais pas seulement. Ma mère était une guérisseuse et elle m'a appris à me servir des plantes pour apaiser les douleurs et faire des cataplasmes en cas de blessure. Je ne suis pas du niveau d'une herboriste loin de là et je ne prétends pas leur prendre leur travail. Je suis quelqu'un qui apprend vite et retient presque tout, un genre de capacité que j'ai depuis toute petite. Une facilité d'apprentissage en quelque sorte.

Oui, oui, je continue ne vous en faites pas. Alors, oui, j'ai grandi avec tout cela, ces différentes capacités, cette facilité d'apprentissage, ces compétences de guérisseuse et ces compétences de combat. Ça faisait de moi quelqu'un de complet, seulement, je n'avais pas remarqué que quelque chose n'allait pas. Mon frère, Leyan. Il ne supportait pas de me voir meilleure que lui, mais moi je ne le voyais pas. Je l'aimais toujours autant, cherchant à le connaître alors qu'il ne faisait que me repousser. Tout a changé en une froide nuit alors que j'avais huit ans. J'ai entendu des cris au rez-de-chaussé, ma mère qui hurlait. Je me suis levée rapidement et je suis allée voir ce qu'il se passait. Seulement le spectacle qui se passa devant mes yeux me pétrifia sur place. Mon frère avait la main sur la dague plantée dans le cœur de notre mère. Sérieusement ? Pourquoi avait-il fait cela ? Pourquoi ? Je le regardais pleine d'incompréhension, lui hurlant de me dire ce qu'il avait fait à papa. Il tendit son autre main et je vis alors le corps de mon père transpercé de toute part.

Il était tel un dément. Je ne comprenais pas sérieusement, j'étais perdue et totalement tétanisée par le spectacle. C'est alors qu'il s'approcha de moi, je reculais doucement, et finalement, mon corps toucha le mur derrière moi. Je regardais épouvanté mon frère s'approcher de moi et finalement mon cri déchira l'air alors que sa dague s’abattait sur moi. Je me pensais morte, cependant il ne m'avait pas tué, il m'avait seulement entailler la peau. Pourquoi ? Pourquoi me regardait-il ainsi ? Avec des yeux tellement désireux. Et cette voix quand il me disait que je serais la dernière et qu'il se délecterait de ma souffrance. Je ne comprenais pas, mais ce que je savais s'était que les villageois m'avaient entendu hurler et qu'ils vinrent alors voir ce qu'il s'était passé. Mon frère partit en courant et moi je restais la prostrée, le sang coulant de ma blessure. Je me souviens de ce passage comme si s'était hier qu'il s'était passé. Cette peur soudaine, cette paralysie et cette incompréhension.

Non, je ne comprenais pas. Et même aujourd'hui je ne comprends toujours pas ce qu'il lui a pris. Ce qui s'est passé après ? Les villageois ont pris soin de moi durant un temps. J'étais encore une enfant, cependant, je ne voulais parler à personne, je ne voulais voir personne, je voulais seulement être seule. Je les remerciais à ma manière, les aidant du mieux que je le pouvais, mais voilà. Je ne pouvais décemment pas rester dans ce village. Alors je pris ma décision, je suis partie faire mes adieux à mes parents et je suis partie vivre en forêt, seule. Je savais comment faire, je pouvais me débrouiller après tout. Mais pas tant que ça finalement. Les premiers jours se passèrent assez bien. J'avais encore des vivres je n'avais pas besoin de chercher quoi que ce soit. Cependant ce fut plus compliqué par la suite. Si je savais un peu comment me défendre, je n'étais encore qu'une enfant et alors qu'un animal m'avait prit en chasse, je fus sauver par un druide : Orlaïs.

Au début, je l'ai pris pour une excentrique. Il faut avouer que franchement quand on le regardait il paraissait étrange. Mais bien vite j'ai remarqué que s'était une personne aimante. Il m'a pris sous son aile et puis à mes dix ans, alors que cela faisait presque deux ans que j'étais avec eux, il m'a demandé si ça m’intéressait d'apprendre la magie des druides. La magie des druides ? Je me demandais bien en quoi cela pouvait m'être utile. Cependant après quelques semaines où chacun d'eux m'expliquait en quoi cela consistait, je dû avouer que c'était réellement tentant. J'avais envie de prendre soin des gens et il me disait que je pourrais apprendre à guérir, certes les petites blessures, mais si cela pouvait me permettre d'être utile, j'en serais très heureuse. J'acceptais à une condition, qu'il m'apprenne aussi à me battre. Je leur montrais ce que je connaissais déjà. Et alors que j'apprenais le druidisme, j'apprenais aussi à me battre. J'étais une combattante normale. Sans savoir esquiver parfaitement les coups (ce qui était soit dit en passant impossible) j'arrivais à me défendre assez facilement, cependant bien vite je me rendis compte que seul les petites armes m'allait.

Alors il m'a appris tout ce qu'il savait, je m'abreuvais de savoir, pas seulement pour ma vengeance mais parce que j'avais envie d'apprendre, j'avais réellement d'apprendre. Vivre dans la nature me faisait comprendre autre chose, quelque chose que je n'avais pas réellement compris au départ. La nature nous apportait tout autant que le combat. Et j'ai fini de grandir avec les druides. J'ai appris durant quatorze ans avec eux. Apprenant tout ce que je pouvais, que ce soit le combat, les sorts, la nature, la communion entre chaque être vivant. J'aimais apprendre et je ne m'en privait pas. En échange j'effectuais tout ce que je pouvais faire pour eux. Les aidant au maximum. Ils devinrent alors bien vite ma nouvelle famille.

Moi, je voulais aider les gens et voir du monde. Aider ceux qui voulaient vraiment de mon aide et qui ne cherchaient pas seulement à se servir de moi. Alors, munie de mes deux dagues accrochées à chacune de mes cuisses, mon bracelet à aiguille enduit de poison, de paralysant et autres, mes lames de lancer et mes connaissances, j'ai décidé de prendre la route. Orlaïs était d'accord avec mon choix, mais m'a demandé de revenir assez souvent. Cela fait deux ans maintenant. Deux ans que je parcours Ildirith à la recherche de mon frère. Je veux que cesse sa folie, je veux des explications et je ferais tout pour les avoir. Cette cicatrice qui nous lie, je lui ferais regretter ce jour, je lui ferais regretter son geste. Je ne suis plus une petite fille ignorante et lorsqu'il m'aurait expliqué, je déciderais de son sort. Voilà mon histoire !


Hors-jeu


 De quelle façon as-tu trouvé le forum ?

→ Top site

 As-tu des suggestions ou des commentaires ?

→ Non aucun pour le moment.

Quel est le code de validation caché dans les règlements? En l'inscrivant vous acceptez de vous soumettre aux règles établies.  

→ ...


La vallée d'Ildir soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif et adaptée par Thaom Melcrudak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evynne Pianec
Guérisseuse
Guérisseuse
avatar
Philosophie : Altruiste
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Les Redresseurs

Attributs
Races: Aasimar
Réputation:
1870/5000  (1870/5000)
Adage: Aider avec le Sourire
MessageSujet: Re: Kana, l'insaisissable   Mar 7 Oct 2014 - 16:16

Salut !

Bienvenue à toi ! J'adore la manière dont tu as écris ta fiche, vraiment sympa ! Bien que ton perso soit un gros stéréotype ( un peu, surtout physiquement ) la manière dont c'est dit.. Je trouve ça adorable ! =D

Bonne continuation à toi ! =D


#9900ff (Evy) -#00ccff ( Pia ) - #0033ff (Elzi )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Kana, l'insaisissable   Mar 7 Oct 2014 - 16:49

Bienvenue à toi PG romantique !

La lecture de ta fiche fut fort drôle, au plaisir de se croiser au détour d'un RP
Revenir en haut Aller en bas
Phelim Albérick
Fondateur / La colère de Revoran
Fondateur / La colère de Revoran
avatar
Âge : 43
Philosophie : Conformisme
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Sang-mêlé
Réputation:
2770/5000  (2770/5000)
Adage: Un homme se mesure à ses actions.
MessageSujet: Re: Kana, l'insaisissable   Mar 7 Oct 2014 - 18:31

Bienvenue et merci pour cette fiche!

En premier lieu, j'ai trouvé le format de récit assez bien dans l'ensemble, c'est  léger et quelques phrases m'ont bien fait rire.  

Cependant, il y a plusieurs points dont nous devons discuter avant que je puisse te valider.

Sur la forme, Aventurière aux multiples talents n’est pas vraiment une profession. Je te conseille de te contenter d’aventurière pour ta fiche, ce qui ne t’empêche pas d’inscrire la première formulation dans ton profil que tu as déjà rempli.
Ensuite, pour ton aptitude particulière, elle est trop puissante. Si tu n’avais qu’elle je pourrais te l’accorder, mais compte tenu que tu n’en parles pas dans ton histoire et que combinée avec tes multiples talents (guerriers, magiques, artistiques) cela rend ton personnage beaucoup trop puissant. Il faudra alors la changer.

Pour le côté physique, je n’ai rien à redire sinon le fait que sur ton avatar il te manque la célèbre cicatrice dont tu fais état, mais c’est bénin et pas tant nécessaire que cela. (Je sais que trouver un avatar à son personnage est une tâche ardue.)
Pour la description psychologique par contre, il manque quelque chose d’important : des défauts! En effet, à part sa timidité à moitié maladive, elle ne semble qu’avoir des atouts, des qualités. Belle, intelligente, le cœur sur la main, courageuse, sociable, empathique etc. Il faudra remédier à cela. N’a-t-elle aucun effet néfaste provenant de son passé sur sa personnalité ? N’a-t-elle aucun traumatisme ou peur ? Il faudra m’en trouver.

L’histoire est assez classique comme l’a fait remarquer Evynne, mais je la trouve fluide et agréable à lire. Cependant, il y a plusieurs commentaires et interrogations sur celle-ci.
Tu parles de Kanayëlle comme d’une femme aux multiples facettes, ce qui n’est pas impossible, mais il faut savoir modérer le tout. Dans cela, il y a le combat que son père lui apprenait à partir de l’âge de cinq ans. Je me demande si c’est réellement envisageable, même pour un enfant norpalien. Pourquoi son père voulait-il lui enseigner l’art du combat si tôt? Quelles étaient ses motivations? Est-ce que protéger sa famille est un mobile suffisant pour ne pas attendre quelques années encore pour commencer son entraînement (à dix ans par exemple, un âge plus raisonnable pour commencer le lancer de couteau, l’escrime et le tir à l’arc) ?

Pour sa magie, j’ai du mal à trouver encore une fois les réelles motivations de ton personnage à l’égard du druidisme. Les pratiquants ne s’exercent pas seulement par curiosité ou vengeance, ils doivent sentir une connexion entre eux et la magie pratiquée sans quoi ils ne pourront pas pratiquer bien longtemps et décideront que leurs capacités martiales seraient préférables pour se venger. Si elle était née dans un village axé sur le druidisme et que la culture environnante l’avait influencée, je comprendrais davantage son choix. Fait-moi voir ce lien que tu entretiens avec le druidisme pour que ton personnage l’aient appris pendant quatorze ans. Il faut aussi savoir ce que ton personnage à étudier le plus entre son côté martial et son côté magique (ou si elle est moyenne dans les deux) et que ce savoir se voient dans tes futures aventures car sinon c’est un peu trop ‘’grosbill’’.

Pour le fond de ton histoire j’ai quelques problèmes avec l’histoire du meurtre des parents de Kana par son frère. Pourquoi s’être attaqué à eux plutôt qu’à elle – la réelle source de sa haine? Il y a plusieurs réponses envisageables, il faudrait que tu l’inscrives dans ton histoire.

Comme tu vois, il y a beaucoup de chose à changer. Si tu as des questions n’hésite pas à me demander, cela me fera plaisir de te répondre. Surtout ne te décourages pas, ce personnage à un potentiel assuré, soit plus précise à l’égard de ses choix personnels et essaie de la spécialiser un peu sans quoi elle mettra K.O. tous ceux qu’elle rencontrera Razz Bon courage ma chère Wink

À bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ildir.purforum.com
Kanayëlle Karista
L'Insaisissable
L'Insaisissable
avatar
Philosophie : Egalitarisme
Divinité(s) : Solarim
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
780/5000  (780/5000)
Adage: Peu importe le prix, je protégerais ceux qui me sont chers.
MessageSujet: Re: Kana, l'insaisissable   Mer 8 Oct 2014 - 4:00

Bon voilà

J'ai changé le terme aventurière aux multiple talents pour aventurière, de toute façon ce n'était pas important en fait.

J'ai limite l'aptitude particulière à la télékinésie qui lui permet de déplacer des petits objets peu lourds. J'ai précisé aussi qu'il ne s'agissait que de petite distance ce que j'avais oublié de mettre.

Pour la description psychologique, elle avait autant de défaut que de qualité. Je ne pense pas qu'avec le visage fermé et qu'être renfermé au point de ne jamais se confier fasse partie des qualités, mais j'en ai rajouter et enlever quelques qualités qui n'était pas foncièrement importante pour le personnage.

Pour ce qui est de l'histoire, je préférais qu'elle soit ''classique'' plutôt que de la faire se faire torturer par un membre de sa famille.

J'ai donc enlevé le terme multi-facette, loin de moi l'idée de faire du grobillisme, j'avais juste envie de dire qu'elle touchait un peu à tout, sachant que quand on touche un peu à tout, on ne peut pas réellement exceller dans un domaine. Je pensais cela acquis mais vu que vous avez peur que je tombe dans ce genre de domaine, j'ai préféré carrément l'enlever et juste précisé qu'elle avait appris des petits trucs.

Pour la blessure, j'ai mal précisé, mais c'est normal qu'elle ne se voit pas sur l'avatar sachant qu'elle est sur le ventre de la demoiselle, j'ai donc précisé.

Pour le combat j'avais bien précisé qu'elle ne maniait pas d'arme, pas avant d'arriver chez les druides, cependant j'ai reformulé en précisant qu'elle n'avait fait qu'apprendre les gestes d'auto-défense de son père tout en l'imitant. De plus, je vous assure que des gamins prennent déjà des cours de karaté alors qu'ils n'ont que cinq ans. Il n'y a rien de très dangereux, il suffit juste de reproduire des petits gestes et des katas, je pensais à cela, mais voilà, j'ai précisé et j'espère que ça ira.

Pour ce qu'on concerne la magie, j'ai précisé que le druide l'avait sauvé. De plus sachant qu'elle vit avec eux pendant 14 ans il me semblait tout de même qu'au fur et à mesure elle s'intéresserait à la nature, enfin ça coulait de source pour moi, mais j'ai tout précisé, refaisant des paragraphes et comme dit précédemment j'ai aussi précisé qu'elle n'était pas experte dans les domaines, mais qu'elle se débrouillait comme quelqu'un de normal. (je ne vois toujours pas comment on peut être expert dans un domaine alors qu'on tente de toucher à tout et s'était plutôt ce côté touche à tout qui me plaisait mais bon.)

Par contre pour l'histoire avec son frère, je n'avais justement pas envie de l'évoquer plus en détails dans l'histoire, je comptais faire une série de rp individuel avec pour narrateur le frère qui expliquerait pourquoi il était devenu comme ça. Mais après si c'est vraiment dérangeant, je ferais en sorte de changer son histoire au complet pour expliquer le pourquoi du comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phelim Albérick
Fondateur / La colère de Revoran
Fondateur / La colère de Revoran
avatar
Âge : 43
Philosophie : Conformisme
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : La Main rouge

Attributs
Races: Sang-mêlé
Réputation:
2770/5000  (2770/5000)
Adage: Un homme se mesure à ses actions.
MessageSujet: Re: Kana, l'insaisissable   Mer 8 Oct 2014 - 7:54

Merci pour les modifications, inutile de retoucher ton historie davantage si tu nous réserves les détails et les surprises pour plus tard ^^ Je te valide donc, te voilà fin prête à débuter ton aventure. Je te souhaite de t'épanouir avec ce nouveau personnage, bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ildir.purforum.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kana, l'insaisissable   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kana, l'insaisissable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kana, l'insaisissable
» Kana s'absentera... mais reviendra !
» Dessins de Kana, ou plutot les Horreurs de Kana...
» Demande de quête - Kana Suu
» Kana, vient par là ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir :: ­­­­ :: Les fiches de présentation :: Validées-