­
 

Partagez | 
 

 Le dévot de Litrish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philosophie : Diplomate
Divinité(s) : Litrish
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Aasimar
Réputation:
0/0  (0/0)
Adage:
MessageSujet: Le dévot de Litrish   Sam 20 Sep 2014 - 14:44

Khinam Sharis

Nous ne sommes jamais seuls.


Genre: Masculin
Surnom: Le Juste

Âge: 41 ans
Race: Aasimar

Terre d'origine: Bélin
Philosophie: Diplomatie
Faction: Aucune
Profession: Aventurier, dévot.

Magie  
Je suis un(e) -votre rang vous sera attribué par le Staff- et je pratique la magie Spirituelle mais plus précisément la magie de Litrish. Je maîtrise la sanctification. Voici mon pouvoir:


Aptitude(s) particulière(s): Je suis capable d'utiliser la magie de la lumière comme la plupart de mes congénères mais aussi celle de Litrish qui m'a été accordée pour mon dévouement. En outre, je me bat très bien avec ma lance.  


Apparence


Je suis assez petit, un mètre soixante-dix, et relativement carré. J'ai la peau très pâle et les cheveux couleur d'or, je les porte d'ailleurs long, jusqu'aux omoplates, les reliant avec des morceaux de tissus pour ne pas être gêné.
Je dispose de deux magnifiques ailes typiques de ma race, elles sont d'un blanc immaculé et rien ne semble pouvoir les entacher. La magie de lumière qui émane de moi fait parfois apparaître une légère aura argentée mais c'est rare, car cela se produit lorsque je n'ai pas usé de magie depuis longtemps.
Je suis bien bâti, forgé par un entraînement physique et spirituel difficile, mes deux parents aasimars ne m'ont pas laissé le choix des matières enseignées par leurs soins, cela irait du maniement des mots à celui de la lance.
En temps normaux, je porte une tunique brune tenue par une ceinture travaillée. Lorsque je m'apprête à affronter un adversaire, je revêt par dessus des brassières en cuir renforcé pour pouvoir parer les attaques avec mes bras.


Personnalité


Je suis un homme qui aime réfléchir autant que se battre, la dure éducation que j'ai subi m'a permis de m'ouvrir l'esprit, et c'est ce qui me permet d’identifier ce qui est juste, ce qui doit l'être, ce qui ne doit pas l'être. Je regarde le monde comme un spectateur lorsque j'estime qu'il va bien, et j’interagis avec lui lorsque je l'estime nécessaire.
Je ne regrette jamais d'avoir fait don de ma vie à Litrish, ses préceptes guident mes pas. Je laisse les choses comme elles ont été créées et m'assure qu'elle le resteront. Je prie chaque jour, acceptant de lui sacrifier mon temps et mon âme. Je reste toujours franc, et sais reconnaître une erreur, car toute erreur peut-être fatale si elle se reproduit indéfiniment. Je sais aussi que je mourrai un jour, et ce jour sera probablement le plus important de ma vie, car il symbolisera la fin de mon temps en ce monde et le début dans un autre.
Chaque jour est à l'image de ma vie, un éternel recommencement, j'obéis à une routine très stricte, je me lève, me lave puis prie, ensuite, je mange. Durant la journée, si j'ai le temps, je m'entraîne à l'utilisation de mes pouvoirs afin de m'améliorer, et le soir je mange puis tombe dans un sommeil profond.
Cela fait maintenant dix-huit ans que j'ai voué ma vie à Litrish. J'ai estimé que cette voix était la plus juste et la plus adaptée à ma situation d'aasimar entraîné aux armes et à la réflexion. Je lui voue un culte absolu et suis prêt à mourir pour ce dieu.
Cela fait maintenant sept ans que j'ai reçu un don de sa part, après onze ans de dévotion, il m'a "touché" de son pouvoir sous la forme d'une ombre. Je l'ai vu s'approcher de moi à une vitesse extraordinaire avant de me percuter. Le choc me plongea dans une sorte de transe dans laquelle je restai deux jours et deux nuits. Le premier jour, j'eu des visions d'un monde que je ne pensais pas imaginable, c'était celui de l'immatériel. Il me fallut six heures pour me défendre et réussir à me débarrasser des nuées de monstres qui m’assaillaient. Je n'eu qu'une minute de répit avant la première nuit, car le temps passait beaucoup plus vite. Cette nuit, je fus protégé par une sorte de fumée informe qui empêchait les monstres de venir m'assassiner, j'en profitai pour me reposer. Le second jour arriva, et avec lui, la fin de ma bulle. Je senti alors un pouvoir se propager dans tout mon corps et je réussi alors à stopper le temps de ce monde inconnu, calmant immédiatement toutes les créatures qui finirent par abandonner le combat. La seconde nuit, la bulle réapparut, et je voyais les créatures onduler autour de moi, vaquant à des occupations que je ne comprenais pas dans une lenteur surprenante. L'ombre revint vers moi, et j'entendis des mots dans mon esprit, sachant que mon corps lui ne les entendait pas. L'ombre me dit que je bénéficierais de ces pouvoir, et que plus ma dévotion serait grande, plus ces pouvoirs seraient importants. Ensuite, elle me laissa revenir dans le monde des mortels. J'ai ensuite tenté de réutiliser ces pouvoirs, et maintenant, je sais les mettre en œuvre sans trop de problèmes, même si certains sont plus puissants que d'autres.


Histoire


Je suis né dans une ferme bélinoise. Mes parents étaient deux agriculteurs aasimars respectés des autres habitants de la région. Ils m'éduquèrent comme ils l'entendaient, je fut un enfant très calme. Je n'ai jamais désobéi à ma famille, et j'y tiens toujours beaucoup.
Mon adolescence fut consacrée à la perfection des arts que j'apprenais depuis enfant. Puis à l'âge de vingt ans, je quittai enfin la maison pour accomplir ma vie, et découvrir qu'elle était ma destiné.

La première année fut bien laborieuse, j’enchaînai les petits travaux d'Hydrasil, gagnant juste assez pour survivre, puis je me rendis au temple de Litrish. Là, j'y découvris un culte tout à fait juste et inspirant, je décidai alors d'en devenir prêtre. Les trois années suivante ne furent pas de trop pour bien comprendre la vision qu'avaient les prêtres de Litrish de cette religion, et mon esprit déjà ouvert sembla s'élargir encore plus.

Trois années furent cependant suffisantes pour que je me sente prêt à répandre la parole de Litrish au cour de mes voyages. Car le culte que l'on m'enseigna était très libre, on pouvait par exemple vivre une vie de simple artisan et se contenter de propager le culte autour de soit, ou on pouvait décider de vivre une vie d'aventurier tout en se pliant aux exigences du culte de Litrish. C'est ce que je fis.
Je rejoins cinq compagnies d'aventuriers dans les huit années qui suivirent, je participai aux chasses, aux affrontements avec des groupes armés. Puis, un jour, Litrish m'envoya affronter ses épreuves. Il testa mon dévouement puis m'offrit des pouvoirs que je n'aurais pas imaginé avant. Ils n'étaient pas d'une puissance incroyable, mais je ne pensais pas qu'un dieu comme Litrish n'éprouve le besoin d'offrir à un disciple des moyens supplémentaires pour parvenir à ses fins.

Suite à cela, je passai encore deux années avec ma compagnie jusqu'à ce que celle-ci ne se fasse presque entièrement décimer par une troupe de bandits bien plus nombreuse que nous ne l'étions à cette époque.
Depuis cinq ans maintenant, je vis tout à fait tranquillement, je ne suis plus qu'un simple voyageur aasimar qui prie Litrish et offre tout son temps à son culte.
Je suis fier de pouvoir affirmer avoir traversé les trois territoires humains, assisté à une aurore polaire et plus récemment affronté les goules à Garde-Fort.



Hors-jeu


De quelle façon as-tu trouvé le forum ?

→ DC de Sven Jerodian, j'ai hésité, trouvant que ça fait un peu tôt pour un DC, mais d'un autre côté le forum est tout jeune et le contexte va avancer assez vite, je pense, je voudrais donc bien inscrire mon personnage dans les événements qui vont survenir.

As-tu des suggestions ou des commentaires ?

→ Pas maintenant Smile

Quel est le code de validation caché dans les règlements? En l'inscrivant vous acceptez de vous soumettre aux règles établies.  

→ ...
Je le ferai plus tard, de toute manière je l'ai déjà lu en long, en large et en travers Wink

La vallée d'Ildir soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif et adaptée par Thaom Melcrudak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evynne Pianec
Guérisseuse
Guérisseuse
avatar
Philosophie : Altruiste
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Les Redresseurs

Attributs
Races: Aasimar
Réputation:
1870/5000  (1870/5000)
Adage: Aider avec le Sourire
MessageSujet: Re: Le dévot de Litrish   Dim 21 Sep 2014 - 8:21

Bonjour. Ravie de voir que les Aasimars tentent quelqu'un même s'il s'agit d'un double compte x)
*pars en dansant*



#9900ff (Evy) -#00ccff ( Pia ) - #0033ff (Elzi )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaom Melcrudak
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
Fondatrice/Chef du clan Ours-hurlants
avatar
Âge : 35
Philosophie : Idéalisme
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : Clan Ours-hurlant

Attributs
Races: Orc
Réputation:
3020/5000  (3020/5000)
Adage: Mérite mon respect par la bravoure
MessageSujet: Re: Le dévot de Litrish   Mer 19 Nov 2014 - 13:54

Je déplace ta fiche mon bon Sven, fais-nous signe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le dévot de Litrish   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le dévot de Litrish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le dévot de Litrish
» Litrish, Dieu de la mort et du néant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-