­
 

Partagez | 
 

 Quand il neige à plein temps, c'est comme du silence qui tombe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philosophie : Idéaliste
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1680/5000  (1680/5000)
Adage: Savoir s'entourer
MessageSujet: Quand il neige à plein temps, c'est comme du silence qui tombe.   Sam 20 Sep 2014 - 13:49

Bienheureux est celui qui, libre comme le vent, peut s'aventurer à sa guise sans subir la pression des éléments constituants son univers, de la plus fine particule à ces amas de molécules que l'on appelle être humains, ces êtres humains qui peuvent, par leurs lois ou leur crédo, vous embrigader et vous soustraire à toute liberté.
C'était ce à quoi je pensais, pas en ces termes bien sûr, mais si je vous racontais le fond de ma pensé sur la formation d'un être vivant et son lien avec moi, j'en aurais pour plusieurs heures pour expliquer comment ma marche silencieuse dans la neige m'avait conduit là au fil de mes pensés.
J'en était donc là, arrivé à un croisement en forme de patte d'oie, avec derrière moi la route menant à Ford Froid. Je profitais donc depuis déjà trois heures de la liberté récemment acquise qui consistait à ne plus avoir de famille pour me surveiller et être sous la tutelle d'un homme considéré comme un ami qui me laissait vaquer à mes occupations les plus existentielles avec un respect infini pour mon intimité.

Pour être honnête, j'aurais été incapable de dire si j'étais perdu ou non, tout ce que je savais, c'est que Ford-Froid été derrière, et le monde devant. La fourrure sur mon dos ne fit qu'un bon lorsque je me redressai pour observer un animal sauvage traverser le chemin et rejoindre le sous-bois.
N'ayant rien de plus intéressant à faire, je me suis dit que le sous-bois serait une merveilleuse alternative à la route que je foulais depuis maintenant plusieurs heures.

Les bois de Norpalie ne sont pas sûrs cependant, et ce fut rassurant de dégainer mon épée, seule garantie à ma survie.
Je ne sais pas si vous avez déjà vu un loup norpalien ? Probablement que non, c'est la fourrure d'un de ces animaux que je porte par dessus mes habits, ils ne chassent pas en meute, mais en revanche, une seule de ces bêtes suffirait à mettre en pièce une unité de soldats non préparés.
C'était donc armé de cette lame aux allures nobles, malgré la fait qu'elle n'ait pratiquement jamais servi, que je m'aventurai dans le bois norpalien. Pourquoi ? Même moi je ne saurais le dire.


Mes salutations,
Sven Jerodian.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niri Miladir
Sombre Astre
Sombre Astre
avatar
Philosophie : Instinctive
Divinité(s) : Palvolen et Thasilvia
Faction ou Clan : Clan Reirim

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
2220/5000  (2220/5000)
Adage: La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Mais la peur rend faible, et le courage rend fort.
MessageSujet: Re: Quand il neige à plein temps, c'est comme du silence qui tombe.   Mer 24 Sep 2014 - 5:32



L'horizon brillait d'une lueur franche et limpide ce matin-là. Aujourd'hui encore, nul nuage ne venait obscurcir le ciel tandis qu'une éladrine courbait l'échine, évitant les branchages et les ronces en trottinant librement dans ces parties de la Norpalie boisées et fournies en gibier. Le souffle court et le pas silencieux, elle se mouvait avec aisance pour ne faire qu'un avec cette nature si belle et dangereuse. Depuis qu'elle avait apprit la mort de son ami, c'est ainsi qu'elle passait ses longues journées solitaires, à courir dans la nature hostile de ce territoire, tentant difficilement de chasser la douleur sourde qui cognait dans sa poitrine depuis déjà plus de trois mois.

Tous les sens aux aguets, cela faisait plusieurs heures qu'elle suivait un jeune daim à peine sorti de l'enfance, l'arc bandé, paré à décocher une flèche mortelle à la première opportunité. Elle n'était pas pressée, habituellement, Niri se serait d'ailleurs plutôt contentée d'observer sans chasser. Mais elle avait promit la veille à Teorn, un aubergiste devenu depuis longtemps son ami, de la viande fraiche pour ce soir. Pour cette raison, la guerrière progressait le regard fermé et le visage dur, concentrée sur une proie qu'elle n'avait plus perdu des yeux depuis plusieurs dizaines de minutes.

Voilà, enfin, le moment était propice. Tapie dans la végétation, l'arc tendu, la chasseuse revoyait mentalement la trajectoire de sa flèche tandis que le Daim broutait tranquillement à une dizaine de mètres de là. Ainsi concentrée, tous les sens de la demoiselle ne firent pas attention à une silhouette qui devait attirer l'attention de l'animal. Sous ses yeux surprit, Niri capta dans un coin de son regard une masse sombre, trop tard, le Daim prenait la fuite. Dans un élan désespéré, la jeune femme lâchait quand même sa flèche qui alla se ficher en sifflant dans un arbre tout près de la silhouette.

Presque aussitôt, elle déboula de ses fourrés en maudissant cette interruption sans jeter un coup d’œil à l’intrus. Par réflexe, elle était allé voir quelle direction avait prit l'animal en fuyant. Ce n'est qu'après coup qu'elle se laissa gagner par la sensation d'une présence dans son dos. Celle-là même qui venait de trahir ses intentions...

Avec humeur, la stature redressée et fière, elle alla décrocher la flèche fichée dans le tronc puis se planta devant l'inconnu, son arc abaissé mais fermement maintenu devant ses cuisses. Ainsi, elle le dévisagea crument, détaillant sa mise sans s'en voiler elle observa d'abord ses habits, sa belle fourrure qui lui rappelait amèrement que la sienne n'était plus que lambeau. Il avait la lame au clair. Quel qu'en fut les raisons, qu'il tente de chasser le daim lui aussi de cette manière la fit mentalement ricaner. Et puis...tout naturellement son regard remontait jusqu'au visage de l'homme. Ses yeux s'attardèrent sur ses traits, une aura particulière émanait de lui sans qu'elle ne parvienne à mettre le doigt dessus. Quoi qu'il en fut, l n'était pas désagréable à regarder... A n'en point douter, ce devait être là un jeune noble...mais sa présence en ces coins reculé interpella plus que raison la demoiselle. Au bout d'un bref instant, elle brisait ce silence tendu de sa voix claire :

"Vous."
lança-t-elle sèchement en désignant l'homme d'un geste dédaigneux du menton. "Vous avez fait peur à ma proie."

Son regard d'acier ne perdit en rien sa dureté comme elle croisait les iris clair de l'inconnu, les soutenant sans ciller. Doucement, sans le quitter des yeux, elle accrochait son arc dans son dos pour ensuite croiser les bras sous sa poitrine avec conviction. Il n'y avait cependant que peu de chance qu'il ait sciemment fait fuir son gibier. Alors peut-être...

"Seriez-vous...perdu ?"
Questionna-t-elle plus doucement, comme si l'idée était des plus saugrenue; son esprit créant moult supposition quant à la présence ici de cet homme. Un petit sourire en coin sans bienveillance s'esquissa sur ses lèvres lorsqu'elle reprenait non sans ironie : "Ces bois ne sont pas les plus sûr pour quiconque souhaiterait se dégourdir les jambes..."

Imperceptiblement, elle se détendit et haussait un sourcil, portant son poids sur sa hanche droite. Si elle se doutait seulement de qui elle avait face à elle... L'éladrine ne jugeait pas qu'il soit d'un quelconque danger. Et si c'était quand même le cas, elle serait fort prompt à lui asséner un coup de talon bien sentit dans la mâchoire... Mais malgré tout, Niri sentait la curiosité poindre en son sein, alors pourquoi la refouler ? Après tout, elle pouvait fort bien reprendre sa chasse plus tard, la journée ne faisait que commencer...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philosophie : Idéaliste
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1680/5000  (1680/5000)
Adage: Savoir s'entourer
MessageSujet: Re: Quand il neige à plein temps, c'est comme du silence qui tombe.   Sam 4 Oct 2014 - 15:59

Cette jeune femme qui venait d'apparaître devant moi avait une allure que je jugea non-conventionnelle à l'instant où elle arriva dans mon champ de vision. Elle semblait sûre d'elle, mais également déçue de l'échec de sa chasse dont l'animal venait de fuir sur ma droite.
La détaillant plus précisément, j'aperçu deux oreilles légèrement pointues et mon attention fut aussitôt éveillée. J'avais donc devant moi un de ces êtres immortels que sont les elfes ! Une personne que j'estimerais être une version améliorée de l'espèce humaine.

J'étais non seulement heureux mais également fier de me tenir devant cette personne qui me semblait relativement jeune mais pouvait très bien avoir le double, voir le triple, de mon âge.
La manière dont elle m’interpella cependant me tira de ma réflexion pour me rapatrier immédiatement dans ce bas-monde.
Je la laissai évidemment parler sans l'interrompre, c'était la première fois que je rencontrais un elfe et je ne voulais ni la blesser, ni la surprendre, je ne connaissais pas les marques de politesse de sa race. Cependant, son troisième silence semblait être le dernier de sa réplique et je me sentis alors autorisé à y répondre.

« Bonjour, mes excuses pour cet animal, je me ferai pardonner à l'occasion. »

Je ne savais plus comment poursuivre, entre lui présenter mes respect les plus aimables ou répondre immédiatement à sa question. J'optai pour la première solution.

« Enchanté de vous rencontrer madame..?? Je m'appelle Sven. »

Je n'osai pas donner mon nom, rester dans l'anonymat me réconfortait de temps à autre et je m'assurai de ne pas sombrer dans l'amour de soit auquel succombaient la plupart des nobles de la cour.

« Perdu, je l'étais, dans mes pensées. En revanche maintenant que vous en parlez, non je n'ai aucune idée d'où je me trouve. Mais ce n'est pas ma principale préoccupation. Veuillez me pardonner mais c'est la première fois que je rencontre quelqu'un comme vous, une elfe je veux dire. »

J'accompagnais mes paroles d'un sourire amicale qui, j'espérais, la mettrais suffisamment en confiance pour qu'elle ne m'agresse pas, elle semblait à fleur de peau.


Mes salutations,
Sven Jerodian.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niri Miladir
Sombre Astre
Sombre Astre
avatar
Philosophie : Instinctive
Divinité(s) : Palvolen et Thasilvia
Faction ou Clan : Clan Reirim

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
2220/5000  (2220/5000)
Adage: La peur n'évite pas le danger, le courage non plus. Mais la peur rend faible, et le courage rend fort.
MessageSujet: Re: Quand il neige à plein temps, c'est comme du silence qui tombe.   Dim 5 Oct 2014 - 15:37



La voix de l'homme s'éleva une fois seulement que l'éladrine se fut tut pour de bon. Machinalement, elle reniflait en le fixant d'une mine plus sévère que nécessaire. Mais elle n'y pouvait rien, ce jour n'était pas plus beau que la veille, et une ombre planait toujours en son cœur, persistante de chagrin, qu'elle ne pouvait encore ignorer. Nonobstant ses états d'âme, la guerrière souligna non sans apprécier que le ton de l'humain était courtois, sans une once d'animosité. Voilà qui était plutôt encourageant. Sa première phrase arracha un sourire amère à Niri qui croisait les bras pour continuer à l'écouter, attentive et curieuse.

Ainsi, elle apprit qu'il s'appelait Sven. C'était là bel est bien un nom à consonance Norpalienne, pour autant, il lui disait bien vaguement quelque chose... Choisissant de passer outre ce détail, les paroles qu'il lui offrait juste après lui arrachèrent, cette fois, un sourire plus franc. Il lui faisait subitement l'impression d'être un doux rêveur. Chose d'autant plus dangereuse pour qui risquait de se faire agresser par quelques prédateurs, surtout dans ces parties de la montagne...

" Je ne sais à quelle créature vous pouvez bien faire allusion. Une elfe dites-vous ? " souligna-t-elle non sans une pointe de malice en plissant les yeux, amusée. "Mon nom est Niri, et je suis une Éladrine. Cela fais plusieurs mois que je suis en Norpalie...à vrai dire, presque un an..."

Après un bref silence appuyé de sa part, elle reprit non sans soupirer en relâchant ses traits pour de bon, en se focalisant entièrement son interlocuteur et non plus sur sa morosité.

" Vous aimez chasser ? Cette partie est particulièrement fournie en gibier...et prédateur. " haussant les épaules sans pitié, elle rajoutait : " Si vous le souhaitez, je puis sois vous ramener sain et sauf dans la civilisation, sois vous proposer d'achever cette traque avec moi...ou bien encore vous laisser seul. Peu m'importe, je me plierai à vôtre bon vouloir, humain. La journée ne fait que commencer pour moi. "

Ce faisant, elle sortit son outre en peau pour y boire une longue rasée, puis attendit que l'homme choisisse tout simplement laquelle de ses proposition lui seyait le mieux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quand il neige à plein temps, c'est comme du silence qui tombe.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand il neige à plein temps, c'est comme du silence qui tombe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Quand la neige s'illumine. [Aku]
» Moi quand je serais grand j'serais fermier, comme ça j'aurais pleins de vaches et pleins de kiri ! [PV:Booth]
» Bella Cullen ϟ Matriarche de sa famille à plein temps
» Cédric, dresseur à plein temps ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­Norpalie-